Nos valeurs vous assurent

Stress, anxiété et phobies

Plus de la moitié des consultations médicales dans les sociétés occidentales seraient dûes au stress, qui est à l'origine d'une consommation importante de médicaments, mais aussi d’alcool ou de psychotropes.




Le Stress, l’anxiété, la dépression et les phobies en quelques mots

Le stress : Plus de la moitié des consultations médicales dans les sociétés occidentales seraient dûes au stress, avec un impact majeur sur le bien-être. Lié à nos modes de vie, au rythme du travail, à l'isolement, le stress est véritablement le mal du siècle.

L’anxiété est un trouble qui peut être grave. Si l’anxiété ponctuelle est normale, une anxiété excessive, persistante, affecte gravement la qualité de vie. Environ 15% de la population est sujet à des peurs disproportionnées.

Les phobies sont caractérisées par une peur irrationnelle liée à une situation, un objet, un animal. La phobie crée une angoisse incontrôlable mais consciente de quelque chose qui n’a en soi rien de dangereux.

La dépression enfin est une maladie chronique, répondant à un diagnostic bien précis.. A ne pas confondre avec la déprime qui correspond plutôt à une tristesse ou mélancolie passagère.

Dans tous les cas, ce sont des troubles pour lesquels on bénéficie grandement d'un accompagnement par différentes approches de médecines douces, en complément d'un suivi médical approprié.


Les approches naturelles qui ont le plus d'impact sur ces sujets

Phytothérapie : De nombreuses plantes médicinales comme le millepertuis les oméga 3, le 5-HTP, le SAMe, ont fait leur preuve. Demandez conseil à un naturopathe pour savoir quels produits seraient le plus adaptés à votre situation. Attention certaines plantes interagissent avec les médicaments.

Massage : Des résultats positifs de court terme ont observés grâce aux massages : amélioration de l’humeur, du sommeil, des fonctions immunitaires, et une diminution de l’anxiété, du stress et de la fatigue.

Yoga : Des essais cliniques très fournis estiment que le yoga est une méthode efficace sur différents troubles, de la dépression à l’anxiété, et même pour limiter les symptômes du stress post-traumatique.

Meditation : De nombreux essais cliniques montrent les bienfaits de la pratique de la méditation sur la gestion des symptômes liés aux stress et à l’anxiété.

Hypnose: L'hypnose est efficace pour gérer les phobies. De plus l'état de conscience obtenu sous hypnose s'apparente à un état profond de relaxation, et plusieurs études montrent une efficacité de l'hypnose dans la gestion de l'anxiété.

EMDR : la Eye Movement Desensitization and Reprocessing, ou désensibilisation et reprogrammation par des mouvements oculaires. Cette thérapie a fait ses preuves dans la gestion en particulier traumatismes.

Sophrologie, Relaxation : D'autres techniques telles que la relaxation ou le biofeedback, peuvent avoir un effet bénéfique et réduire l’anxiété.


Stress, anxiété et phobies : qui consulter ?

Stress, anxiété et phobies : nos recommandations de consultations.

Ostéopathie
Diplômes et Avis vérifiés
Vaincre les douleurs par l’ostéopathie
Olivier Darmont
  • 4 avis vérifiés
  • 75 €
  • 45 min
  • Tous publics, A partir de 4-5 ans
8 rue Pierre Le Grand - 75008 Paris
Vaincre les douleurs par l’ostéopathie
En savoir plus
Sophrologie
Diplômes et Avis vérifiés
Apprenez à mobiliser vos ressources pour un bien-être durable
Véronique Souchon
  • 2 avis vérifiés
  • 60 €
  • 1h
16 Rue Louis Pasteur - 92100 Boulogne-Billancourt
81 rue de la Reine - 92100 Boulogne-Billancourt
Apprenez à mobiliser vos ressources pour un bien-être durable
En savoir plus
Sophrologie
Diplômes et Avis vérifiés
Prenez conscience de votre potentiel grâce à la sophrologie
Romy Sousa
  • 1 avis vérifiés
  • 70 € 1ère consutlation à 70 €
  • 1H30 1ère consultation 1H
  • Tous publics, A partir de 4-5 ans
39 Boulevard de Magenta, 75010 Paris - 75010 Paris
Prenez conscience de votre potentiel grâce à la sophrologie
En savoir plus

D'autres approches naturelles recommandées par les organismes (OMS…), des sources officielles ou des experts indépendants

Médecine traditionnelle chinoise : Le stress, l’anxiété et la dépression peuvent être accompagnés avec l'acupuncture, mais aussi la diététique et les plantes issues de la tradition chinoise.

La cohérence cardiaque : il s’agit d’un simple exercice de respiration rythmée qui permet de réguler le système nerveux autonome (notre pilote automatique), avec des bienfaits proches de ceux de la méditation : réduire l’intensité des effets du stress sur notre organisme, augmenter notre système de défense immunitaire, prendre de meilleures décisions. Cette technique permettrait de réduire aussi la dépression et la tension artérielle.

Art-thérapie : des études ponctuelles ont été menées autour de la danse et de la musique en particulier, qui démontrent une amélioration de l’humeur et une diminution des symptômes de détresse chez des personnes dépressives.


Les conseils préventifs

Ces troubles sont pour beaucoup liés ou aggravés par l’environnement, le mode de vie. Quelques gestes au quotidien peuvent permettre de les prévenir ou du moins, d’en limiter les effets négatifs.

Eviter de consommer trop des excitants (caféine, médicaments, drogues) et exercer une activité physique régulière sont des mesures préventives essentielles. Un naturopathe pourra vous aider à développer un programme adapté à votre rythme et vos objectifs.

Cultiver le lien avec les autres est primordial. Les gens qui sont plus heureux dans leur vie que les autres correspondent systématiquement à deux critères : ils ont des relations affectives stables avec des êtres proches et ils sont impliqués dans leur communauté. Ils donnent de leur personne et de leur temps pour une cause dont ils ne tirent pas de bénéfice matériel en retour.

Enfin, adapter son rythme de travail et de vie et exercer sa respiration font partie des exercices indispensables. C'est en cela que la sophrologie permet d'apprendre à gérer son stress. 

Pour respecter et maîtriser son horloge biologique, se coucher à des heures régulières, après une période de déconnexion du quotidien et notamment des écrans. Pour se réveiller en forme, se lever avec l’aube ou avec un simulateur d'aube peut être intéressant. Des études ont démontré les effets bénéfiques du traitement de la dépression par la lumière.


Les pathologies et symptômes du stress, de l’anxiété, des phobies et de la dépression

Les principaux symptômes du stress et de la dépression: Plusieurs types de symptômes du stress peuvent apparaître, selon les individus et le situations. Ils sont proches des symptômes de la dépression, sachant que le diagnostic de dépression est médical et déterminé par la définition donnée plus loin.

En premier lieu, des symptômes liés au comportement

  • désorganisation

  • isolement

  • esprit négatif

  • relations difficiles

  • isolement

  • consommation de tabac, alcool, chocolat, sucre, gras, drogues

  • évitement de situations exigeantes

Des symptômes émotionnels peuvent apparaître :

  • agitation

  • irritation

  • indécision

  • anxiété

  • mélancolie

  • difficultés de concentration

  • baisse de libido

  • dévalorisation de soi

  • sentiment de vide

Des symptômes physiques, enfin :

Le stress n'est pas en soi une pathologie, mais il peut être à l'origine d'un certain nombre de maux comme nous le verrons plus loin.

Les troubles dépressifs sont classés en plusieurs entités selon le DSM4 (manuel de classification des troubles mentaux):

  • Le Trouble dépressif majeur : est défini comme un ou plusieurs épisodes dépressifs majeurs (humeur dépressive durant au moins deux semaines, accompagnée d’au moins quatre autre symptômes de dépression).

  • Le Trouble dysthymique : défini comme une humeur dépressive pendant au moins deux ans, associée à des symptômes dépressifs qui ne remplissent pas les critères d'un épisode dépressif majeur.

  • Le Trouble dépressif non spécifique : ce peut être un trouble de l'adaptation avec humeur dépressive et/ ou anxieuse, sans les symptômes du trouble dysthymique ni du trouble dépressif majeur.

D’autres termes sont également utilisés : Dépression anxieuse, troubles bipolaires (anciennement maniacodépression) qui se manifestent par des variations d’humeurs très fortes, dépression saisonnière (généralement hivernale), dépression du postpartum (qui concerne jusqu’à 80% des jeunes mères dans les 15 jours post-accouchement et 12,5% des femmes durant l’année suivante), dépression du deuil.

Les principaux symptômes de l’anxiété:

  • sensation de peur, d’inquiétude, de panique ou malaise

  • palpitations cardiaques

  • sueurs (mains moites, bouffées de chaleur…)

  • tremblements

  • troubles de la respiration : souffle court, bouche sèche, sensation d’étouffement

  • douleurs dans la poitrine

  • nausées

  • vertiges ou étourdissements

  • picotements ou engourdissements dans les membres

  • troubles du sommeil

Les principaux symptômes des phobies : respiration rapide (hyperventilation) ; augmentation du rythme cardiaque ; bouffées de chaleur ; transpiration excessive ; vertiges ; troubles gastro-intestinaux ; troubles du sommeil.

Les types d’anxiété classifiés par l’American Psychiatric Association : les troubles anxieux, les troubles obsessionnels compulsifs et autres troubles associés, les troubles associés au stress et aux traumatismes

Les phobies courantes peuvent être très variées : Phobie des araignées (arachnophobie), Phobie des situations sociales (phobie sociale), Phobie des voyages en avion (aérodromophobie), Phobie des espaces ouverts (agoraphobie), Phobie des espaces clos (claustrophobie), Phobie des hauteurs (acrophobie), Phobie de l'eau (aquaphobie), Phobie du cancer (cancérophobie), Phobie de l'orage, des tempêtes (cheimophobie), Phobie de la mort (nécrophobie), Phobie de faire un malaise cardiaque (cardiophobie)


Les causes du stress, de l'anxiété, des phobies et de la dépression

Les causes du stress, l’anxiété, la dépression ne sont pas toujours précisément identifiés mais plusieurs facteurs peuvent peuvent intervenir : 

  • Génétique : la prévalence héréditaire est démontrée, sans qu’elle ne soit exclusive
  • Biologie : on a pu observer chez les personnes dépressives des troubles de certains neurotransmetteurs comme la sérotonine ou des troubles hormonaux (hypothyroïdie, prise de pilule contraceptive) qui peuvent avoir un rôle dans la dépression
  • Environnement : les habitudes de vie (tabac, alcool, peu de sport, dépendance à la télévisions, à l’ordinateur, au mobile, aux écrans ou aux jeux vidéo, surprotection de l’enfant) ; les conditions de vie (précarité, stress, isolement social) et les conditions de travail (tensions, stress, harcèlement) sont susceptibles de nuire à l'état psychologique.
  • Événements de la vie : décès d’un proche, divorce, maladie, perte de son emploi, grossesse, traumatisme, mauvais traitements, changement brutal et profond, etc.
  • Prédispositions : dans le cas des phobies, notre cerveau serait programmé pour enregistrer certaines peurs (l’instinct), qui peuvent parfois prendre une dimension exagérée.

 




Avertissement : Ceci est une fiche d'information générale décrivant dans ses grandes lignes la méthode non conventionnelle qui n’a aucune vocation à poser un diagnostic ou traiter une pathologie. Cette fiche n'équivaut en aucun cas à une consultation médicale, paramédicale ou naturopathique individualisée ; elle est uniquement informative. Par ailleurs, cette présentation globale n'engage absolument pas les praticiens de cette discipline en ce qui concerne l'étendue et la diversité des méthodes qu'ils sont amenés à pratiquer dans leur cabinet.