Prenez RDV avec un thérapeute sélectionné et validé

Mal de dos

Mal de dos illustration

Pourquoi avons-nous mal au dos ?

Les maux de dos peuvent avoir différentes causes, être graves ou non, aiguës ou chroniques, inflammatoires ou mécaniques, etc. Il est donc impératif de commencer par consulter un médecin afin de détecter une potentielle atteinte grave ou urgente.

Même si souvent le mal de dos n’est pas lié à une maladie grave, il reste particulièrement invalidant. Aussi, les causes d'un mal de dos ne sont pas toujours bien identifiées, le mal de dos pouvant par exemple être lié au stress ou à des situations de vie éprouvantes.

 

C’est là que les médecines douces peuvent améliorer votre confort de vie !

Les approches naturelles ayant démontré le meilleur impact sur les maux de dos :

L'ostéopathiela chiropraxie : les manipulations vertébrales ont démontré leur efficacité pour divers types de maux de dos dans de nombreuses études, en particulier les lombagies chroniques. La chiropraxie est tout particulièrement indiquée pour les douleurs des cervicales.

 

Le yoga : les étirements, la respiration profonde, et le travail des muscles profond par le yoga peuvent apporter un vrai soulagement, spécialement pour les lombalgies (bas du dos) et cervicales. 

 

L'acupuncture et d'autres interventions de médecine traditionnelle chinoise ont été évalués avec un intérêt particulier pour soulager la douleur lors des épisodes aigus.

 

La sophrologie / les thérapies cognitivo-comportementales : savoir mieux gérer votre stress, apprendre à vous détendre et adopter une attitude plus positive sont autant de facteurs qui ont été démontrés comme ayant un impact positif sur les maux de dos. La sophrologie et différentes thérapies psycho-corporelles peuvent ainsi être un accompagnement très efficace pour les maux de dos.

Les approches naturelles qui ont un impact démontré sur Mal de dos

Mal de dos : Prenez rendez-vous en ligne

La naturopathie : différentes plantes utilisées en phytothérapie ont montré leur intérêt pour les maux de dos (7). C'est le cas entre autres de la Cayenne (7) mais aussi de l'harpagophytum, du saule blanc. Votre naturopathe saura vous recommander les plantes les mieux adaptées à votre situation.

 

L'hypnose : même si les études ne sont pas très nombreuses, l’hypnose est une intervention qui permet de mieux gérer la douleur voire de soulager des douleurs qui n'auraient pas d'origine physique identifiée.

 

Les cures thermales : elles peuvent également être recommandées. 

Comme dans tous les domaines, quelques mesures de d'hygiène de vie permettent aussi de diminuer les douleurs et surtout de prévenir les récidives : 


- Tout d'abord adapter ses mouvements et sa posture; 
- Prendre des mesures diététiques tel qu’un apport en magnésium et en calcium (qui pourront vous être conseillés par votre naturopathe), ou diminuer le surpoids; 
- Faire des sports doux tel que la natation ou le pilates;
- Pourquoi pas investir dans un matelas et un mobilier adapté; 
- Et pour vous soulager, des accessoires existent tels que la ceinture lombaire et le champ de fleurs (qui est un matelas spécifique pour le mal de dos).

Les pathologies dépendent de la localisation de la douleur le long de la colonne vertébrale. On les distingue ainsi :

  • Lombalgie (vertèbres lombaires, bas du dos) : lumbago, hernie discale, sciatique...
  • Dorsalgie (vertèbres dorsales, au milieu du dos)
  • Cervicalgie (vertèbres cervicales, au niveau de la nuque)
  • Scoliose (toute la colonne)

Deux fois sur trois il s’agit d’une lombalgie dont 30% sont des sciatiques. On compte par ailleurs 20% de cervicalgies. Les 10% restants sont les autres douleurs de dos.

La douleur peut être inflammatoire ou mécanique, vive ou lancinante, localisée ou diffuse, constante ou fluctuante, etc. L’intensité de la douleur n’est pas proportionnelle à la gravité de l’atteinte. Certains symptômes comme l’altération de l’état général ou la perte de poids inexpliquée, le début des douleurs après 55 ans ou avant 20 ans justifient des examens complémentaires.

 

Commun ou grave 

En très grande majorité (90-95%) la douleur vient de lésions au niveau des disques intervertébraux, surtout chez les jeunes, ou d’arthrose vertébrale chez les plus âgés, c’est-à-dire d’une usure du cartilage des articulations (la cervicalgie est souvent liée à l’arthrose). Beaucoup plus rarement (5-10%), la douleur dorsale est liée à une maladie potentiellement grave. Il arrive donc qu’une douleur dans le milieu du dos soit liée à une maladie cardio-vasculaire, pulmonaire, ou digestive. Une douleur en bas du dos peut aussi être liées à un trouble rénal, digestif, gynécologique, vasculaire, et autres.

 

Aiguës (4 à 12 semaines) ou chroniques (plus de 12 semaines) 

Le début de la douleur peut être progressif ou brutal (suite à un choc par exemple) et tout dépend de son évolution. Dans tous les cas, il n’est pas conseillé de laisser la douleur s’installer durablement.

 

Inflammatoires ou mécaniques

La douleur est dite inflammatoire lorsqu’elle survient surtout la nuit ou le matin et qu’elle s’accompagne d’une raideur matinale qui n’est pas calmée par le repos.

La douleur est dite mécanique lorsqu’elle est déclenchée par les mouvements pendant la journée et est soulagée par le repos et les antalgiques.

Mal de dos : Vidéos

Prenez RDV avec un thérapeute sélectionné et validé

ex : Acupuncture, Henri Dupont, Maux de tête
youtube facebook Twitter Instagram