Nos valeurs vous assurent

Migraine, que faire ?

La migraine est un type de céphalée (ou mal de tête) spécifique très fréquent, avec des symptômes et un suivi particuliers.   La migraine concerne 7 millions de personnes en France, dont près de deux tiers de femmes. 




Qu'est ce qu'une migraine ?

La migraine est un type de céphalée (ou mal de tête) avec des symptômes particuliers qui est très fréquent, puisqu'il concerne 7 millions de personnes en France. 

Le rythme des crises de migraine dépend des personnes et peut évoluer au cours de la vie. Certains ont plusieurs migraines par semaine, d’autres quelques unes dans l’année. La migraine ophtalmique, qui se caractérise par des troubles visuels, est une des formes de migraine les plus communes.

En général sans conséquences immédiate pour la santé, la migraine a un fort impact sur la qualité de vie et peut devenir un véritable handicap.


Les approches naturelles dont l'efficacité pour les maux de tête est la mieux démontrée

Biofeedback : c’est l’accompagnement qui tend à être le plus efficace pour prévenir la migraine. 

Médecine traditionnelle chinoise : certaines études l'ont reconnue d'efficacité égale aux traitements pharmacologiques habituels, avec moins d’effets secondaires. Pour être efficace, l’accompagnement recommandé est intense - 2 séances par semaine pour un minimum de dix semaines.

Naturopathie : la Pétasite (Petasites officinalis), la Grande camomille à mâcher, les apports en 5-HTP (qui augmente le taux de sérotonine) font partie des recommandations des Guidelines américaines de neuropsychiatrie pour la prévention de la migraine. Un naturopathe saura vous conseiller les plantes les plus adaptées à votre situation.

Ostéopathie, Chiropraxie : Les manipulations et mobiliséations sont jugés efficaces dans certains cas de maux de tête, tout particulièrement ceux liés aux cervicales et les migraines.


Migraine, que faire ? : qui consulter ?

Migraine, que faire ? : nos recommandations de consultations.

Ostéopathie
Diplômes et Avis vérifiés
Choisissez l'accompagnement ostéopathique pour une santé durable
Christine de Lacotte
Choisissez l'accompagnement ostéopathique pour une santé durable
  • 2 avis vérifiés
  • 70 €
  • 45 minutes
  • Tous publics, Désir d'enfant, grossesse, jeune maman
4 rue des Marronniers - 75016 Paris
Ostéopathie
Diplômes et Avis vérifiés
Rester en bonne santé grâce à l’ostéopathie
Simon Joly
Rester en bonne santé grâce à l’ostéopathie
  • 2 avis vérifiés
  • 60 € 1ère consutlation à 60 €
  • 1h 1ère consultation 45min
  • Tous publics
24 Rue Rambuteau - 75003 Paris
Sophrologie
Diplômes et Avis vérifiés
Facilitez l'apprentissage et accompagnez les troubles dys de votre enfant
Corinne Coquelin
Facilitez l'apprentissage et accompagnez les troubles dys de votre enfant
  • 3 avis vérifiés
  • 60 €
  • 1h00 1ère consultation 1h30 - 2h00
  • Enfants, Adolescents
1 Boulevard Pasteur - 95590 Presles

D'autres approches naturelles recommandées par les organismes (OMS…), des sources officielles ou des experts indépendants

Sophrologie : En tant que technique de réduction du stress et de l'anxiété, sources fréquentes de migraines, la sophrologie est reconnue comme une approche permettant d'accompagner les maux de tête, en particulier via la pratique de l’imagerie mentale, 

Le Tai Chi Chuan, la Méditation, le Yoga : Comme la sophrologie ces pratiques permettent de contrôler stress et anxiété, ce qui peut être une façon de diminuer les migraines et maux de tête.


Les conseils préventifs

Il faut avant tout bien identifier les facteurs déclencheurs personnels de la migraine. Le premier geste à réaliser est de tenir un journal des migraines indiquant les dates, heures, lieux de déclenchement, les aliments et médicaments consommés, les symptômes (aura, vomissements, description précise des douleurs endurées), son état psychologique, la qualité de sommeil des nuits précédentes,  l’environnement (bruit, lumière), etc.

La seconde étape est, à partir de ces informations, d’identifier des tendances ou facteurs précis et de modifier ses habitudes pour un meilleur équilibre de vie. En général, réduire son stress, adapter son alimentation, faire de l’exercice physique régulier et dormir de manière régulière et suffisante permet de réduire la fréquence et l’intensité des épisodes migraineux.


Les principaux symptômes de la migraine

Les signes précurseurs usuels:

En général, ils se manifestent dans les 48 heures précédant la crise de migraine

  • Fatigue
  • Raideur du cou
  • Fringales
  • Sensibilité émotionnelle inhabituelle
  • Sensibilités olfactive, lumineuse et auditive inhabituellesde difficultés d’élocution 

Une crise de migraine dure de quelques heures jusqu’à 3 jours. Les symptômes sont

  • Un mal de tête intense et persistant

  • Une douleur localisée d’un côté de la tête

  • Des nausées et vomissements

  • Une douleur lancinante, des élancements, des pulsations

  • Des troubles de la vue

  • Une sensation de froid, des sueurs

  • Une grande sensibilité au bruit et à la lumière

Après la crise, le mal de tête peut être suivi d’une grande fatigue, de troubles de la concentration ou d’un sentiment d’euphorie.

Le cas courant de la migraine ophtalmique implique des phénomènes visuels qui peuvent être impressionnants : scintillements ou scotomes scintillants, présence de taches dans la vision, perte de vue d’un oeil ou des deux yeux. .

L’aura migraineuse:

L’aura désigne un phénomène neurologique qui précède le mal de tête de quelques minutes à une heure. Signe avant-coureur de la migraine, l’aura de la migraine concerne environ 30% des cas et prend la forme :

  • de troubles visuels : des mouches volantes, des éclairs lumineux, des lignes de couleurs vives, un dédoublement de la vue, une perte de vision temporaire d’un oeil ou des deux yeux
  • d’engourdissement dans le visage, sur la langue ou les membres
  • parfois, d’une faiblesse d’un seul côté du corps, qui s’apparente à une paralysie. On parle alors de migraine hémiplégique

 


Les causes principales de la migraine

La migraine implique des facteurs sans doute génétiques aussi bien qu’environnementaux. Elle est probablement dûe à des douleurs secondaires, à la vasodilatation (augmentation du calibre) des artères du cerveau, ou encore à une vasoconstriction (fermeture du calibre des vaisseaux), sans que le mécanisme précis ne soit précisément connu. Parmi les causes fréquentes, on identifie :

  • l’hérédité, pusiqu’on retrouve souvent des cas de familles comptant plusieurs individus migraineux

  • les variations hormonales : trois fois plus de femmes que d’hommes sont migraineuses. Le phénomène est particulièrement courant à la puberté, la grossesse, les règles (migraine cataméniale), lorsqu’un contraceptif oral (pilule) est utilisé ou dans la période précédant la ménopause

  • le manque de sommeil, le stress, l’anxiété, la dépression, les conflits

  • la surconsommation de médicaments, de café, d’alcool, d’aliments gras. Il peut donc être également intéressant de consulter un naturopathe sur ces sujets. 




Avertissement : Ceci est une fiche d'information générale décrivant dans ses grandes lignes la méthode non conventionnelle qui n’a aucune vocation à poser un diagnostic ou traiter une pathologie. Cette fiche n'équivaut en aucun cas à une consultation médicale, paramédicale ou naturopathique individualisée ; elle est uniquement informative. Par ailleurs, cette présentation globale n'engage absolument pas les praticiens de cette discipline en ce qui concerne l'étendue et la diversité des méthodes qu'ils sont amenés à pratiquer dans leur cabinet.