Nos valeurs vous assurent

Maux de ventre

Les maux de ventre sont extrêmement variés. Il peut s’agir aussi bien de troubles passagers liés à l’ingestion de nourriture ou de boissons alcoolisées que de problèmes de santé, allant du bénin au plus inquiétant.




Les maux de ventre en quelques mots

Les maux de ventre peuvent être de nature et de gravité très variée. Il est donc impératif de commencer par consulter un médecin afin de détecter une potentielle atteinte grave ou urgente.

Ceci étant le stress, l’angoisse, une mauvaise nutrition, un rythme de vie mal adapté, mais aussi des maux de dos et une mauvaise posture sont très souvent liés aux maux de ventre ne relevant pas d’une maladie bien identifiée, surtout récurrents.

C'est là que les médecines douces interviennent !


Les approches naturelles dont l'efficacité pour les maux de ventre est la mieux démontrée

Phytothérapie :  bon nombre de plantes et de probiotiques peuvent améliorer la digestion, accompagner un syndrôme de l’intestin irritable, soulager les brûlures d'estomac ou les douleurs abdominales. Un naturopathe pourra vous faire une recommandation sur-mesure parmi toutes ces possibilités.

L'hypnose a fait l’objet d’études concluantes dans l’accompagnement du syndrome de l’intestin irritable.

La sophrologie : la méditation, la relaxation et le biofeedback sont des méthodes aux résultats reconnus comme efficaces pour réduire l’anxiété, le stress et pouvant ainsi réduire des troubles récurrents comme par exemple les ballonnements, les douleurs gastriques et les nausées, ainsi que contre la diarrhée fonctionnelle.


Maux de ventre : qui consulter ?

Maux de ventre : nos recommandations de consultations.

Réflexologie
Diplômes et Avis vérifiés
Stimuler son bien-être grâce à la réflexologie
Daniele Marlasca Chevallier
Stimuler son bien-être grâce à la réflexologie
  • 2 avis vérifiés
  • 70 €
  • 1h 1ère consultation 1h
  • Tous publics, Dès la naissance
65 Boulevard Maréchal Joffre - 92340 Bourg La Reine
Sophrologie
Diplômes et Avis vérifiés
Libérez-vous durablement du stress pour améliorer votre bien-être au quotidien.
Sybille Touron
Libérez-vous durablement du stress pour améliorer votre bien-être au quotidien.
  • 2 avis vérifiés
  • 80 € 1ère consutlation à 65 €
  • 1h 1ère consultation 1h20
  • Tous publics, Adultes
39 boulevard de Magenta - 75010 Paris
Psychothérapies - Sophrologie - PNL
Diplômes et Avis vérifiés
Utilisez vos sensations pour retrouver le chemin du bien-être.
Isabelle Barret
Utilisez vos sensations pour retrouver le chemin du bien-être.
  • 2 avis vérifiés
  • 60 €
  • 1h 1ère consultation 1h
  • Tous publics, A partir de 6-7 ans
20 rue du débarcadère - 75017 Paris

D'autres approches naturelles recommandées par les organismes (OMS…), des sources officielles ou des experts indépendants

 

Médecine traditionnelle chinoise : diverses préparation de phytothérapie chinoise peuvent soulager les douleurs d’estomac. L’acupuncture fait aussi partie des accompagnements recommandés notamment pour le syndrôme de l’intestin irritable

L’ostéopathie : les maux de ventre sont parfois reliés à des problèmes de dos, et le fait de remettre du mouvement avec l'ostéopathie peut soulager divers troubles tels que constipation, diarrhées chroniques, ballonnements, brûlures d’estomac, nausées, colites spasmodiques, difficultés de digestion, ainsi que le syndrôme de l’intestin irritable (colopathie fonctionnelle).

Le yoga ou les massages : le yoga comme le massage peuvent avoir un effet bénéfique sur les maux de ventre, en particulier en diminuant le stress et l'anxiété.


Les conseils préventifs

Une grande partie des maux de ventre sont liés à l’alimentation. Un naturopathe pourra vous donner des conseils personnalisés, mais sachez qu'il est d’avoir une alimentation équilibrée et adaptée et donc éviter de manger en trop grand quantité, trop gras, trop épicé. La façon dont on s’alimente a également de l’importance. Manger lentement et bien installé. Il s’agit de mastiquer et d’imprégner les aliments de salive, première étape de la digestion. Enfin, ne pas trop boire durant les repas, et pas d’eaux gazeuses qui diluent le suc gastrique indispensable pour la digestion. Marcher après le repas est aussi recommandé pour aider à la digestion. 

Par ailleurs l’alcool, le tabac, le café et les excitants sont à limiter.

Si vous êtes sensible au stress, ne pas se contenter de s’entraîner à gérer son stress et réduire son anxiété mais en réduire les sources est indispensable. Un psychothérapeute pourra vous y aider.


Quelques pathologies à l'origine d'un mal de ventre

Il y a dans l’abdomen de nombreux organes, c’est pourquoi les douleurs abdominales sont très fréquentes, le plus souvent en lien avec les organes digestifs comme l’estomac, l’intestin ou le foie mais parfois liées à des atteintes dans d’autres parties du corps.

Les pathologies présentant des symptômes de mal de ventre sont multiples et nous ne les citerons pas toutes ici.

La localisation de la douleur : douleur au bas du ventre, douleur à gauche du ventre, douleur à droite du ventre, douleur en haut du ventre etc, ainsi que son type : brûlure, crampe, douleur aigue ou non, liée à d’autres symptômes tels que maux de tête, de dos.. .pourront orienter le diagnostic par votre médecin

Parmi les troubles qui s’installent de façon plus ou moins chronique, on peut citer les plus courants :

  • troubles digestifs fonctionnels et leurs différentes manifestations : douleurs abdominales, constipation, aérophagie, flatulences, ballonnements, diarrhées, gas intestinaux...

  • brûlures d’estomac, aigreurs ou acidités qui sont l’appellation courante du reflux gastrique ou reflux gastro-oesophagien, pouvant évoluer entre autres vers un ulcère et sont aussi une manifestation de troubles digestifs

  • syndrome de l’intestin irritable ou syndrôme du colon irritable aussi appelé colopathie fonctionnelle qui touche surtout les femmes

  • maladie coeliaque (intolérance au gluten) et autres allergies ou intolérances alimentaires (lactose, etc)

  • colites et maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (maladie de Crohn, rectocolite hemorragique)


Principales causes des maux de ventre

Les causes des maux de ventre 

●      Les troubles digestifs courant ou dyspepsie sont principalement dûs à une mauvaise alimentation (aliments gras, salés, sucrés, épicés, boissons gazeuses). Ils peuvent aussi être causés par des excès alimentaires ou d’alcool qui provoquent une sensation d’inconfort digestif voire une indigestion. Une crise soudaine peut être causée par une intoxication alimentaire ou l’ingestion de médicaments ayant des effets secondaires. Enfin, l’anxiété et le stress ont un véritable effet sur le transit intestinal et peuvent ainsi déclencher des problèmes digestifs.

●      Reflux gastrique : de façon générale, il s’agit d’un dysfonctionnement du sphincter oesophagien inférieur, qui n’assure pas son rôle de valve étanche entre l’oesophage et l’estomac, laissant remonter les sucs gastriques. Il peut aussi être lié à une hernie hiatale.

●      Douleurs abdominales : elles sont parfois couplées avec les pathologies évoquées par ailleurs, mais pas tout le temps. Les causes de douleurs de ce type peuvent donc être extrêmement variées. On citera ainsi les troubles de la digestion, les infections gastro-intestinales comme la gastro-entérite,les occlusions intestinales, l’appendicite, les calculs biliaires, les calculs rénaux, les coliques néphrétiques et les infections urinaires, une grossesse extra-utérine, la présence de kystes ovariens, des règles douloureuses, une inflammation du pancréas, de l’estomac, du foie, du colon, du péritoine, la maladie de Crohn et les autres maladies inflammatoires de l’intestin, une atteinte de la plèvre : pneumothorax, pleurésie, des pathologies cancéreuses.

●      Syndrome de l’intestin irritable (colopathie fonctionnelle) : les causes ne sont pas formellement identifiées. Parmi les hypothèses à l’étude, les plus poussées évoquent des contractions douloureuses de l’intestin, d’autres une sensibilité anormale aux mouvements du côlon et du rectum, d’autres encore les changements hormonaux, l’effet d’une infection gastro-intestinale ou un taux de sérotonine anormal dans le canal de digestion.

●      Maladie coeliaque (intolérance au gluten) : à une condition génétique, la présence des gènes HLA DQ2 ou DQ8, s’ajoutent des facteurs environnementaux (infections intestinales, traumatisme, stress) qui provoquent une perméabilité intestinale au gluten supérieure à la normale. Celle-ci cause une réaction immunitaire.

●      Maladie de Crohn : maladie inflammatoire chronique du système digestif, qui évolue par poussées et phases de rémission, elle se caractérise par des crises de douleurs abdominales et de diarrhée de plusieurs semaines ou plusieurs mois. Dans certains cas, des symptômes non digestifs, qui touchent la peau, les articulations ou les yeux peuvent être associés à la maladie.

Les principaux symptômes :

●      Troubles digestifs :  mauvaise haleine, aphtes, maux et brûlures d’estomac, difficultés de digestion, intoxication alimentaire, nausée, vomissement, douleurs de vente, aérophagie, flatulences et ballonnements, diarrhée, constipation, colite, hépatite, crise de foie, colique hépatique.

●      Reflux gastrique : brûlures derrière le sternum (pyrosis), vomissements, régurgitations acides, qui donnent un goût amer. Possibles aussi, une voix enrouée, un mal de gorge chronique, de l’asthme survenant la nuit et sans rapport avec une allergie, une toux chronique ou un hoquet fréquent, des nausées, mauvaise haleine, problèmes dentaires.

●      Syndrome de l’intestin irritable : douleurs et des crampes au ventre, qui disparaissent souvent avec l’évacuation de gaz ou de selles, constipation ou diarrhée, ballonnements et des flatulences, « activité intestinale » bruyante (borborygmes), un besoin parfois urgent d’aller à la selle, une sensation d’évacuation incomplète des selles, du mucus dans les selles.

●      Maladie coeliaque : une diarrhée chronique alternant parfois avec une constipation, douleurs abdominales récurrentes, vomissements, gaz et ballonnements, perte de poids, fatigue et irritabilité, état dépressif, douleurs aux os et articulations, crampes musculaires, infertilité ou absence de menstruations, engourdissements ou douleurs neuropathiques, éruptions cutanées, apthes ou ulcuères dans la bouche. Plus spécifiquement pour les enfants : retard de croissance ou une petite taille, retard de puberté, anomalies de l’émail dentaire.

●      La maladie de Crohn peut toucher n’importe quelle partie du tube digestif. Les symptômes (et leur intensité) sont variables d’un cas à l’autre. Les plus caractéristiques sont des douleurs et crampes abdominales fréquentes, qui s'accentuent après les repas, une diarrhée chronique (qui dure plus de 2 semaines), de la fatigue, un malaise général, un faible appétit, une perte de poids, même avec un régime alimentaire équilibré. D’autres symptômes de la maladie de Crohn peuvent être du sang dans les selles, des glaires dans les selles, des nausées et des vomissements, une légère fièvre (de 38 ºC à 40 ºC) et des douleurs aux articulations.




Avertissement : Ceci est une fiche d'information générale décrivant dans ses grandes lignes la méthode non conventionnelle qui n’a aucune vocation à poser un diagnostic ou traiter une pathologie. Cette fiche n'équivaut en aucun cas à une consultation médicale, paramédicale ou naturopathique individualisée ; elle est uniquement informative. Par ailleurs, cette présentation globale n'engage absolument pas les praticiens de cette discipline en ce qui concerne l'étendue et la diversité des méthodes qu'ils sont amenés à pratiquer dans leur cabinet.