Prenez RDV avec un thérapeute sélectionné et validé

Réflexologie

Réflexologie illustration

Réflexologie : Comment ça marche ?

D'après les bases théoriques de cette discipline, il existe dans la main, le pied, l’oreille et le visage une cartographie du corps entier. Cette cartographie serait composée de zones réflexes qui seraient chacune associée à un organe, une glande ou une partie du corps. L’association entre la zone réflexe et la partie du corps correspondante se ferait à travers les terminaisons nerveuses.

 

En travaillant manuellement sur les zones réflexes présente sur l'oreille, les pieds, les mains ou le visage, la réflexologie permettrait donc d'agir à distance sur la partie du corps liée à cette zone réflexe. La façon dont la réflexologie fonctionne reste encore peu connue mais il existe quelques explications.

 

Sur le plan biologique il se pourrait que la réflexologie en stimulant des nerfs en lien avec divers organes entraîne la production d'endorphine ou accroisse la circulation de la lymphe dans l’organisme, mécanismes qui pourraient expliquer son efficacité.

Réflexologie : À quoi ça sert ?

L’intérêt principal de la réflexologie est qu’elle permet d’activer le processus d’autoguérison et de rééquilibration du corps. La réflexologie permet notamment de drainer les toxines présentes dans l'organisme et de soulager certaines douleurs.

 

Dès les quinze premières minutes, la réflexologie produit un état général de relaxation. Cette pratique a pour effet de réduire l'anxiété associée aux symptômes de la ménopause, d'améliorer le sommeil, de réduire les symptômes du syndrome prémenstruel, de faciliter la grossesse et de réduire le stress et les émotions négatives.

 

Cette technique est également très utilisée pour soulager les effets secondaires de certains médicaments et améliorer la qualité de vie de patients atteints de maladies graves comme le cancer.

 

 

Réflexologie : Prenez rendez-vous en ligne

La réflexologie date de plusieurs millénaires et est fondée sur le principe du Qi, "l'énergie vitale" à la base de la médecine traditionnelle chinoise et des méridiens d'acupuncture. Elle a d’abord été développée en Egypte durant l’Antiquité, puis elle a connu un réel essor en Chine en 3000 avant Jésus Christ.

 

En Occident, la réflexologie moderne découle des travaux du docteur William Fitzgerald qui constata qu'une pression soutenue sur des points spécifiques de la main et du pied avait pour effet de réduire la douleur sur certaines zones du corps.

 

Au cours de la première séance, le thérapeute va récolter des informations auprès de son patient afin de comprendre les raisons de sa venue et de cerner son état général. En fonction de sa spécialité, il va ensuite stimuler soit le pied, la main, l’oreille ou le visage de l’individu.

 

Durant la stimulation, le patient produit des réponses neurovégétatives visibles comme des rougeurs, des frissons, une augmentation du rythme cardiaque et de la respiration ou encore des tremblements. Celles-ci sont le signe d’une perturbation dans la région du corps associée à la zone réflexe stimulée.

 

Le réflexologue va donc analyser les manifestations physiques de l’individu et adapter son traitement en fonction d’elles. La fin de la séance se déroule généralement par un temps d’échange au sein duquel l’individu exprime son ressenti. La durée de la séance dépend du problème de chaque patient, une consultation dure en général 1 heure.

 

La fréquence des séances va être variable d'une personne à une autre et va également dépendre du problème et des attentes du patient. Quelques séances, voire seulement une seule séance peuvent suffire pour soulager une affection récente (maux de dos). Un travail plus long est nécessaire pour des problèmes chroniques. ​Les réponses à la réflexologie peuvent être variables, certaines personnes vont réagir très rapidement alors que d'autres, réagiront à cette technique après plusieurs séances. ​

Esmel-Esmel, N., Tomás-Esmel, E., Rollan, Y. A., Cáceres, I. P., Montes-Muñoz, M. J., & Jimenez-Herrera, M. (2016). Exploring the body through reflexology: Physical behaviors observed during application. Complementary Therapies in Clinical Practice, 25, 52-58.

 

Williamson, J., White, A., Hart, A., & Ernst, E. (2002). Randomised controlled trial of reflexology for menopausal symptoms. BJOG: An International Journal of Obstetrics & Gynaecology, 109(9), 1050-1055.

 

Li, C. Y., Chen, S. C., Li, C. Y., Gau, M. L., & Huang, C. M. (2011). Randomised controlled trial of the effectiveness of using foot reflexology to improve quality of sleep amongst Taiwanese postpartum women. Midwifery, 27(2), 181-186.

 

Tiran, D., & Chummun, H. (2005). The physiological basis of reflexology and its use as a potential diagnostic tool. Complementary therapies in clinical practice, 11(1), 58-64.

 

Pasche, J., & Zingg, A. L. (2012). La réflexologie et ses effets sur la douleur, la fatigue et l'anxiété chez les patients souffrant de cancer (Doctoral)

Réflexologie : Vidéos
Voir plus de vidéos

Prenez RDV avec un thérapeute sélectionné et validé

ex : Acupuncture, Henri Dupont, Maux de tête
youtube facebook Twitter Instagram