Prenez RDV avec un thérapeute sélectionné et validé

Auriculothérapie

Auriculothérapie illustration

Auriculothérapie : Comment ça marche ?

L'auriculothérapie vient s'ajouter à la médecine classique occidentale afin d'exploiter les capacités du corps à s'auto-réparer. L'auriculothérapie n'est pas à proprement une pratique manuelle, elle passe par l'utilisation de fine aiguilles stériles. Elles seront posées sur l’oreille le temps de quelques secondes ou minutes. Des aiguilles stériles permanentes peuvent être utilisées, elles seront laissées en place le temps d’une à deux semaines. 

 

Comme certaines pratiques de médecines complémentaires, l’auriculothérapie utilise le concept des “zones réflexes”. Elle y parvient en sollicitant certains points précis du pavillon de l'oreille, qui représente un plan du corps humain sous forme de foetus. La face latérale et la face médiale du pavillon de l’oreille représentent chacun une partie du corps, qui comprennent 278 points au total (189 dans la face latérale et 89 dans la médiale). 

 

Chacune des zones de l’oreille est reliée au système nerveux et convient au niveau cérébral d’un organe spécifique. L’auriculothérapie active une zone particulière, qui envoie des signaux au système nerveux central et qui a un effet sur l’organe concordant. 

 

Comme toute pratique holistique, en auriculothérapie, le corps et l’esprit ne peuvent pas être dissociés. Et tel qu'en médecine traditionnelle chinoise et en ayurvéda, le principe d’énergie vitale et primordial. En effet, une bonne hygiène de vie est important en auriculothérapie, il s’agit de pratiquer des routines au quotidien, des détox saisonnières et avoir une alimentation équilibrée.

 

En somme, l'auriculothérapie permet de soulager de nombreux problèmes comme la douleur (arthrose, tendinopathies, pathologies inflammatoires..), le stress et l'anxiété, les bouffées de chaleur, les troubles du sommeil, les céphalées et les migraines, les acouphènes ou encore les addictions (tabac,…).

 

C’est aussi une vraie alternative pour les personnes qui souffrent et/ou tolèrent mal leur traitement médicamenteux classique (effets secondaires ou accoutumance).


 

Auriculothérapie : À quoi ça sert ?

Selon plusieurs études, l’auriculothérapie est prouvée comme bénéfique dans plusieurs mesures. En effet, associée à un traitement conventionnel, l’auriculothérapie est propice pour la diminution de l’anxiété avant une opération, ou pour atténuer la douleur au cours d’une intervention chirurgicale.

 

Elle permet de soulager de nombreux problèmes comme la douleur (arthrose, tendinopathies, pathologies inflammatoires..), le stress et l'anxiété, les bouffées de chaleur, les troubles du sommeil, les problèmes de digestion (constipation), les céphalées et les migraines, les acouphènes, les allergies ou encore les addictions (tabac,…).

 

C’est aussi une vraie alternative pour les personnes qui souffrent et/ou tolèrent mal leur traitement médicamenteux classique (effets secondaires ou accoutumance).
 

 

 

Auriculothérapie : Prenez rendez-vous en ligne

Fermer

L’auriculothérapie a longtemps été proche de l’acupuncture auriculaire, pratiquée en Chine. Elle devient une méthode thérapeutique indépendante se démarquant de l’acupuncture à partir de 1951. 


C’est le Docteur Paul Nogier qui le premier va donner ses premières bases rationnelles et médicales à l’auriculothérapie. Il sera suivi des docteurs René Bourdiol, René Kovacs et David Alimi qui ancrent l’auriculothérapie dans les neurosciences. En effet, longtemps empiriques, les connaissances scientifiques récentes (notamment l’IRM fonctionnelle) viennent expliquer comment l’auriculothérapie fonctionne.


L’auriculothérapie est reconnue et validée officiellement par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) en juin 1987 à Séoul.
 

C’est à l’auriculothérapeute de définir et d’ajuster avec son patient, le type, l’intensité et le nombre de traitements et séances nécessaires.  
En général, nous voyons les patients une fois par mois, pendant trois mois. Pour un cas particulier, deux à trois séances est le minimum conseillé sur une période de trois mois. Une séance dure entre une 30 minutes et une 1 heure. 


Ensuite, on fait le point.


Si la personne est guérie, on arrête. Si elle va beaucoup mieux mais que ce n’est pas parfait, nous poursuivons par une quatrième séance.

 

Pour aller plus loin, voici quelques propositions de lecture de personnalités reconnues dans le domaine de l’auriculothérapie.

 

David Alimi. L’auriculothérapie médicale. Base Scientifiques, principes et stratégies thérapeutiques. Editions Elsevier Masson, 2017.

 

Nadia Wolf. Les Mystères de l’oreille. Les secrets du bien-être. Editions Assouline, 2016

 

Vous trouverez un rapport d’évaluation de l’efficacité de l’auriculothérapie par l’INSERM, en 2014, parmi les rapports thématiques disponibles sur cette page https://www.inserm.fr/information-en-sante/rapports-thematiques

 

et la fiche proposée sur le site du Ministère de la Santé : http://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/fiche_auriculotherapie.pdf

 

La Société Savante d’Auriculothérapie (SOFA) propose sur son site des informations et un annuaire des praticiens formés à l’auriculothérapie sur : http://auriculo-scientifique.com/

 

Prenez RDV avec un thérapeute sélectionné et validé

ex : Acupuncture, Henri Dupont, Maux de tête
youtube facebook Twitter Instagram
  • Recommander un thérapeute
  • Être référencé sur Medoucine
  • On recrute