Prenez RDV avec un thérapeute sélectionné et validé

Maladie Coeliaque

Maladie Coeliaque illustration

Maladie Coeliaque : Qu'est ce que c'est ?

Il est important de préciser que la maladie cœliaque est une maladie auto-immune provoquée par l’ingestion de gluten, et non pas une allergie. Elle se manifeste chez les individus porteurs du gène prédisposant et certains facteurs favorisent son apparition comme le stress, les antécédents familiaux, le sexe, la prise d'antibiotiques...

Les causes de la maladie

Le gluten est une protéine présente dans certaines céréales (blé, orge, seigle, épeautre etc). Les aliments tels que le riz, le quinoa et le milet ne contiennent pas de gluten. Cette protéine est présente dans de nombreux aliments tels que le pain, les pâtes ou la bière. Lorsqu’un individu est atteint de la maladie cœliaque, l’ingestion de gluten provoque une réponse allergique qui endommage l’intestin grêle. Une personne souffrant de maladie coeliaque a une porosité intestinale plus importante que la moyenne.

 

En outre, les paroi intestinales du malade sont massivement abîmées à l'ingestion de gluten. ce qui est à l’origine de symptômes très divers pouvant entraîner de sérieuses complications. Un individu souffrant de coeliaque peut trouver ses réponses auprès des membres de sa famille. En effet, la maladie coeliaque a une cause héréditaire, puisque la probabilité de contracter la maladie est d’environ 20% si un membre de notre famille est déjà touché.

 

Cependant, les études démontrées n’épargne pas la cause environnementale. En effet, il semblerait que les infections intestinales, le stress, la grossesse ou même une opération chirurgicale pourrait être à l’origine de la maladie. Sans oublier la porosité intestinale qui est plus importante chez les personnes exposées à la maladie.

Les principaux symptômes

 

Ainsi, les symptômes fréquents de la maladie cœliaque sont des vomissements, des diarrhées, une anémie, de la fatigue et un amaigrissement. Si la maladie n’est pas prise en charge, cela peut entraîner des complications plus graves comme de la malnutrition, de l’anémie, les calculs rénaux, l'ostéoporose (perte de densité osseuse), des douleurs articulaires, un retard pubertaire, une ménopause précoce, une stérilité et des troubles psychiques (anxiété, dépression). A long terme, si le gluten continue d’être ingéré, une personne atteinte de la maladie peut contracter une intolérance au lactose, due aux dommages créés dans les parois intestinales. Elle peut également provoquer l’infertilité dans certains cas.

 

Le principal traitement de cette maladie consiste à supprimer le gluten du régime alimentaire de l’individu.

Maladie Coeliaque : Les approches de santé naturelle les plus utilisées et les mieux démontrées

Naturopathie : la maladie cœliaque peut être traitée en suivant un régime sans gluten assez strict. Le naturopathe peut aider l’individu à réadapter ses habitudes alimentaires afin d’éviter les carences.

Maladie Coeliaque : Prenez rendez-vous en ligne

Fermer

Si vous avez l'intuition de souffrir d'intolérance au gluten, nous vous conseillons de consulter votre médecin généraliste afin qu'il décèle toute anomalie à l’aide d’un bilan sanguin. Si le diagnostic est posé, il est recommandé de ne plus manger de gluten et d'effectuer des examens médicaux régulièrement.

Une intolérance au gluten, dans les cas les plus spécifiques, peut-être associée à certaines pathologies :

 

  • Neuropathie : l’intolérance au gluten est parfois associé à la neuropathie, qui touche les nerfs et qui provoque des migraines.

  • Infertilité : une personne intolérante au gluten serait plus exposée aux risques d’infertilité, à hauteur de 12%.

  • Arthrite : l’inflammation des articulations qui provoque des douleurs, apparaît chez certaines personnes atteintes.

  • Dermatite : cette affection de la peau est associée à l’intolérance au gluten dans 15 à 25% des cas.

Le gluten vient du latin “glu” est défini la masse de protéine élastique et visqueuse qu’on retrouve dans les grains d’une variété de céréales. C’est cette protéine qui donne une texture moelleuse et agréable au pain et aux biscuits, ou une majorité des produits que l’on retrouve en boulangerie.  

B, Bonaz & al. (2010). Comment gérer la maladie coealiaque. Zweiblick : Allemagne.

 

http://www.afdiag.fr/intolerance-au-gluten/la-maladie-coeliaque/

 

http://sciences.ulg.ac.be/wp-content/uploads/ressources/DP_PdS2016_AllergiesetIntolerances_Reenaers.pdf

 

https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=maladie_coeliaque_pm

 

 

Battu, C. (2017). L’accompagnement nutritionnel d’un patient souffrant d’une maladie cœliaque. Actualités Pharmaceutiques, 56(567), 55-58.

 

Malamut, G., & Cellier, C. (2013). Manifestations de la maladie cœliaque de l’adulte. Pathologie Biologie, 61(3), e47-e51.

Prenez RDV avec un thérapeute sélectionné et validé

ex : Acupuncture, Henri Dupont, Maux de tête
;
Découvrez nos consultations à Paris Lyon Marseille Lille Bordeaux Nantes