Prenez RDV avec un thérapeute sélectionné et validé

Digestion

Digestion illustration

La digestion : le principe

L’appareil digestif est à l’origine du bon transit. Il assure la bonne transformation et circulation des aliments, d’un organe à un autre. Il est responsable de la répartition de chaque nutriments dans le corps et de l’utilisation de ceux-ci par l’organisme. Ces substances jouent le rôle de matières fondamentales pour fabriquer, réparer et maîtriser les différents systèmes de l’organisme.

 

La première phase du tube digestif se déroule dans la bouche, dès l'ingestion des aliments avec la mastication alliée à la salive permet de broyer les aliments. Le bol alimentaire atteint ensuite le pharynx, l’œsophage et l’estomac. Une fois dans l’estomac, la nourriture est mélangé à l’acide chlorhydrique qui continue le processus de dégradation des aliments.

 

Les protéines et les graisses sont ensuite réduites par les enzymes, avant d’être absorbées par l’intestin grêle. Les glucides, les lipides et les protéines sont ensuite réduits par les sucs pancréatiques et la bile. Enfin, les protéines utiles sont synthétisées grâce au foie et les graisses sont digérées.

 

Les matières restantes finissent leur trajet dans le gros intestin où elles sont transformées en matières fécales, ou elles seront stockées dans le rectum et expulsées.

 

Souvent, un dysfonctionnement peut apparaître dans le processus de digestion, et être à l’origine de divers troubles : constipation, flatulences, syndrome de l’intestin irritable, ballonnements, gastrite.

 

Ce dysfonctionnement peut avoir une cause organique, psychologique ou génétique. En fonction de la cause, certaines pratiques de médecines douces peuvent être utilisées pour améliorer ou traiter ces troubles.

 

L’estomac, au coeur de la digestion

 

Quand la nourriture est ingérée et finit dans l’estomac, les glandes gastriques produisent des enzymes tels que la pepsine ou la chymosine. Des substances qui facilitent la digestion des glucides, des protéines et des lipides. Dans certaines traditions, l’estomac est considéré comme le deuxième coeur. Il a une capacité d’environ un litre en moyenne.

 

Généralement, l’estomac est presque vide puisqu’il se contracte et forme des plissements grastiques. De ce fait, la sensation de vide de l’estomac en l’absence de nourriture n’est pas provoquée par le manque de nourriture, mais principalement par la diminution de la glycémie dans le sang, équivalente au taux de glucose. Cependant, les gargouillements ressentis dans l’estomac peuvent éventuellement être des signes de sensation de faim.

 

L’intestin grêle : principal organe de l’appareil digestif

 

L’intestin grêle a pour rôle de contrôler la fin de la digestion suite à l’injection des nutriments. Il mesure 6 à 7 mètres de long, et les aliments font le chemin à travers le tube digestif grâce aux contractions de cet intestin, appelé ondes péristaltiques de la paroi intestinale. Les nutriments poursuivent leur processus de digestion en passant par des projections stockées sur la paroi interne de l’intestin grêle, qui ingurgite les protéines et les glucides et les transmet au foie.

Digestion : Les approches de santé naturelle les plus utilisées et les mieux démontrées

Naturopathie : lorsque les troubles digestifs sont liés à l'alimentation, le naturopathe va vous fournir un programme adapté et personnalisé afin de les supprimer.

 

Hypnose : des études scientifiques ont mis en avant l’effet positif de l’hypnose sur les symptômes du côlon irritable.

 

Yoga : Le yoga permet d’améliorer et de prévenir les symptômes de la dyspepsie fonctionnelle et du côlon irritable.

 

Sophrologie, méditation, massage : lorsque la cause du trouble digestif est liés au stress, ces pratiques peuvent être utiles puisqu’elles permettent une meilleure gestion du stress.

 

Acupuncture : l’acupuncture permet d’améliorer les symptômes de la dyspepsie fonctionnelle et de restaurer la motilité gastrique.

Digestion : Prenez rendez-vous en ligne

Fermer

Si vous souffrez de troubles digestifs, étant donné qu’ils sont très variés, nous vous conseillons de consulter un spécialiste afin qu’il pose son diagnostic. Par ailleurs, ceratins troubles digestifs peuvent être évités via ces quelques conseils :

 

  • Manger équilibré.
  • Bien mastiquer les aliments.
  • Ne pas consommer d’aliments trop acides.

La digestion est un processus existant depuis la création de l'Homme. Il vient du latin digestio qui signigie "élaboration" ou "transformation".

Bradford, N. (1997). Le Guide des Médecines Complémentaires. Celiv : Paris.

 

Kim, K. N., Chung, S. Y., & Cho, S. H. (2015). Efficacy of acupuncture treatment for functional dyspepsia: a systematic review and meta-analysis. Complementary therapies in medicine, 23(6), 759-766.

 

Oktaviani, R., Mardiyono, M., & Achiriyati, D. (2014). Acupressure On Zusanli (St36) And Taibai (Sp3) in Reducing Nausea for Patients with Dyspepsia at Banyumas Hospital. Nurse Media Journal of Nursing, 4(2), 745-753.

 

Fiorletta, P., Ganic, A., Royer, A., & Grosjean, V. (2013). Mesure des impacts de la sophrologie caycédienne® sur le stress. Kinésithérapie, la Revue, 13(142), 34-40.

 

Kuttner, L., Chambers, C. T., Hardial, J., Israel, D. M., Jacobson, K., & Evans, K. (2006). A randomized trial of yoga for adolescents with irritable bowel syndrome. Pain Research and Management, 11(4), 217-224.

 

Tayade, S. A., & Bhosale, V. D. EFFECT OF YOGASANA ON DIGESTIVE SY.

 

http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/transit/nu_3947_appareil_digestif.htm

Digestion : Vidéos

Prenez RDV avec un thérapeute sélectionné et validé

ex : Acupuncture, Henri Dupont, Maux de tête
;
Découvrez nos consultations à Paris Lyon Marseille Lille Bordeaux Nantes