La sophrologie pour calmer l’anxiété

La sophrologie caycédienne est une technique recommandée dans la gestion et l’accompagnement de l’anxiété sur le long terme. Grâce à des exercices de respiration et de relâchement musculaire, associés à la visualisation d’images ou de situations agréables, la sophrologie permet de chasser le stress. Cette méthode offre de mettre en place des changements en conséquence et nous invite à prendre conscience de ce qui nous fait du bien.

Sophrologie pour anxiété et angoisses

Causes et symptômes des troubles anxiogènes

L'anxiété peut être éprouvée en cas de peur inconsidérée, de sentiment de danger, d'attente interminable ou de souffrance indéfinissable. Bien qu’il soit parfois difficile de différencier angoisse et anxiété, l'angoisse aurait plutôt tendance à traduire des sensations physiques d'oppression. Pour résumer, l'anxiété relève davantage d'un processus psychique et l'angoisse d'une sensation corporelle.

Les manifestations de l’anxiété sont parfaitement identifiées, elles sont la cause de consultations chez le médecin pour les raisons suivantes : stress, palpitations, insomnies, troubles respiratoires, troubles digestifs, douleurs abdominales, migraines, lombalgies, déséquilibre, troubles auditifs, fatigue…

Elle est également bienvenue en cas de douleurs physiques, issues de causes parfois psychologiques. La pratique est aussi préconisée aux personnes qui souffrent de manifestations physiques en lien avec le stress comme le psoriasis, les ulcères ou l’asthme.

Des séances pour gérer les crises de panique

Effectuer des séances avec un sophrologue offre une solution adaptée aux besoins de chacun. Adaptée à tous les publics, y compris les enfants et les adolescents, les séances de sophrologie sont particulièrement conseillées pour réduire l’intensité d’une crise d’angoisse, d’une crise de panique et calmer l'anxiété, car elle agit sur le psychique, les tensions corporelles, les émotions… En diminuant les effets des troubles, la pratique favorise la confiance en soi.

Des exercices pour contrôler émotions et confiance en soi

Evacuer les ressentis et les sentiments négatifs :

  • Installez-vous confortablement. Fermez les yeux. Laissez vos muscles se détendre, de la tête aux pieds.
  • Soupirez 3 fois en ayant comme objectif de rejeter toutes vos sensations négatives à l’extérieur de votre corps.
  • A l’inspiration, laissez-les venir.
  • A l’expiration, évacuez-les.
  • Vous allez ainsi insuffler à tout votre corps une circulation harmonieuse de votre énergie.

Libérer les tensions corporelles, mentales et émotionnelles :

  • Inspirez par le nez en gonflant la poitrine et le ventre. Effectuez l’action de manière profonde.
  • Retenez votre respiration en contractant légèrement les muscles de votre corps, du sommet de votre crâne à la pointe de vos pieds.
  • Expirez ensuite très fort par la bouche. De cette manière, vous évacuerez toutes vos tensions et blocages.
  • A la fin de l’expiration, reprenez une respiration naturelle. Ouvrez en même temps votre mental. 

En procédant ainsi, vous allez permettre à votre corps d'accueillir une sensation de relâchement complète.

Prendre du recul en mettant des mots sur les émotions et les douleurs physiques :

Assis ou allongé, installez-vous confortablement (vous n’êtes pas obligé de fermer les yeux)

  • Dirigez votre regard au milieu du front. Pensez à votre tête et faites un inventaire en verbalisant à voix haute. Attachez-vous aux sensations physiques au niveau de votre tête
  • Dites : J’observe que “ils” ou “elles” sont, mâchoires crispées, yeux fatigués, sourcils froncés, larmes aux yeux, …
    undefinedundefinedundefinedundefinedundefinedundefined
  • Décrivez votre état psychologique : à quoi je pense, quelles sont les idées qui me traversent…
  • Enfin, définissez votre état émotionnel : quelle est votre tristesse, votre colère, votre peur, votre honte, votre culpabilité…
  • Puis, soufflez par la bouche lors de vos expirations en imaginant que vous chassez hors de vous toutes les sensations désagréables. Répétez cet exercice de respiration simple et efficace autant que nécessaire.
  • Avant de terminer, imaginez que vous écriviez un mot synonyme de calme devant vos yeux (ouverts ou fermés). Il va symboliser l’état positif dans lequel vous vous sentez ou dont vous avez besoin.
    Prenez bien le temps de le regarder.
    Imprégnez vous-en en le “respirant”.
  • Étirez votre corps, baillez si vous en ressentez le besoin et quand vous le décidez, revenez tranquillement à votre état normal. 

Consultez d’abord votre médecin avant de faire appel aux pratiques complémentaires.

Sophrologie : Prenez rendez-vous

Thérapeutes sélectionnés
Chaque thérapeute a validé avec succès nos critères de sélection élevés
Bénéfices
Bénéfique pour 88 % de nos utilisateurs En savoir plus
Fermer