Les techniques et manipulations ostéopathiques

L'ostéopathie est une discipline qui a été créée et développée aux Etats-Unis par le Dr Andrew Taylor Still. Il s’agit d’une spécialité qui considère le corps comme un ensemble qui fonctionne en harmonie. Lorsqu'un dysfonctionnement intervient dans l'une des parties du corps, il y a une répercussions sur le fonctionnement de cette partie. Cette perturbation peut affecter le fonctionnement d'autres structures situées à côté ou à distance. 

La discipline a connu de nombreuses évolutions qui ont fait naître différentes techniques : techniques structurelles, techniques crâniennes ou encore techniques viscérales. Chaque technique se concentre sur une partie du corps mais aussi sur les fonctions qu’elle possède. Participer à plusieurs séances va permettre de soulager les douleurs ou déséquilibres constatés. Il faut également noter que les séances d’ostéopathie ont un rôle préventif. Ainsi, en traitant par exemple un problème lié à votre posture, votre ostéopathe va aussi vous aider à adopter la bonne posture pour vous soulager de façon durable et naturelle de vos douleurs. 

Techniques et manipulations en ostéopathie

Les techniques structurelles, dites articulaires  

Les techniques d'ostéopathie structurelles sont basées sur la manipulation des différentes articulations du corps. Lors de la pratique des techniques structurelles, l'ostéopathe met en tension les zones du corps dont il faut s'occuper. Cette technique qui se veut indolore crée parfois des bruits de craquements.

Avant de démarrer les séances, l’ostéopathe va étudier vos articulations, vos os et vos muscles. Ces techniques dites directes vont agir directement sur une structure pour améliorer son fonctionnement : par exemple, action ciblée sur le ventre pour améliorer la digestion ou encore sur les poumons pour améliorer les fonctions respiratoires. 

Les techniques fonctionnelles, dites douces

Les techniques fonctionnelles sont des techniques douces dont l'objectif est de travailler sur la couche myofasciale (tissus). Elles se concentrent principalement sur les dysfonctionnements mécaniques. En effet, lors de la pratique de ces techniques, le praticien va mobiliser la personne traitée afin de permettre aux zones en tension de se relâcher. Ainsi, il va travailler à l’aide du mouvement les différents tissus (muscles et articulations). 

Les techniques crâniennes, dites crânio-sacrées

L'approche de l'ostéopathie crânienne repose sur la manipulation des os du crâne. Selon celle-ci, les os crânien possède une mobilité qui permet de soulager divers troubles. Elles sont indiquées pour les cas de migraines, stress, vertiges, douleurs aux cervicales ou encore pour des troubles orthodontiques. 

Lors de la première séance, votre ostéopathe dressera un bilan afin de déterminer le nombre de séances nécessaires à la résolution de votre problème. L’ostéopathie crânienne est une technique douce qui détend les personnes qui en font l’expérience. 

Les techniques viscérales, dites des organes

Les techniques d'ostéopathie dites viscérales s'appuient sur la manipulation des viscères (organes). Selon cette approche, nos organes possèdent une mobilité qui permet la circulation de différents fluides. Lorsque l'un d'eux présente un problème, il y a un dysfonctionnement qui affecte la zone où il se trouve et parfois des zones proches voisines.

Les techniques viscérales permettent de soulager les troubles intestinaux comme la constipation ou les ballonnements ou sur les troubles gynécologiques (fertilité, dysménorrhée ou aménorrhée). Le praticien va travailler sur la motilité des organes et de façon générale, sur la mobilité des organes. 

Les techniques tissulaires

L'approche de l'ostéopathie tissulaire a été développée en France par Pierre Tricot. Selon cette approche les flux d'informations échangées par les cellules du corps sont gérés par les structures du corps : les fascias. Les techniques d’ostéopathie tissulaire reposent sur le principe de mémorisation de ces informations par les différents tissus du corps. Un choc ou un traumatisme impacte la circulation de ces informations cellulaires. L’action du praticien va se concentrer sur le rétablissement de ce fonctionnement.

L’ostéopathie tissulaire convient à tout âge : du bébé à l’adulte. Elle permet de soulager des douleurs au niveau des articulations, des cicatrices suite à une opération ou une blessure et aussi des troubles de la posture. 

Les techniques ostéopathiques

Découvrez les différentes techniques en ostéopathie présentées par Henri Dispan de Floran, ostéopathe :

Découvrez nos consultations à Paris Lyon Marseille Lille Bordeaux Nantes