/ Bien-être

Entrez en empathie avec vos émotions

Une initiation à l'intelligence émotionnelle

Par Loïc Rabault sophrologue et hypnothérapeute certifié et validé du réseau Medoucine.

« Le cœur a ses raisons que la raison ne connait point. » - B. Pascal.

Et pourtant, nous avons grandi avec cette pensée qu’il faut être fort et savoir dominer ses émotions. Dans de nombreuses entreprises par exemple, montrer ses émotions est souvent perçu comme de la faiblesse.


Y-a-t-il des risques à laisser de la place à nos émotions ?


Alors que certaines approches thérapeutiques ignorent le rôle des émotions dans le traitement des pathologies, la médecine traditionnelle chinoise considère que 100% des maladies ont une origine émotionnelle. Les racines du mot évoquent d’ailleurs notre capacité à nous mettre en action (emovere (latin) = se mettre en mouvement).

Nos émotions font partie de notre vie. Comme les saisons, elles se succèdent tout au long de l’année. Elles sont des messagers qui nous invitent à nous questionner sur nous-mêmes :Sommes-nous bien alignés entre nos actions et nos réelles motivations ?


Quels messagers sont nos émotions ?


Il y a 5 grandes catégories d’émotions qui représentent nos 5 messagers internes :

  • La joie nous dit que nous venons d’accomplir quelque chose d’important pour nous. Elle active les battements du cœur et la circulation sanguine. C’est la seule émotion positive. La joie nous rappelle l’état émotionnel que nous cherchons à retrouver par tous les moyens.
  • La surprise nous dit qu’un événement inattendu vient de différer la satisfaction recherchée. La surprise est fatigante nerveusement car elle nous demande une adaptation. Elle sollicite l’énergie de la rate et de l’estomac. Certaines personnes n’aiment pas les surprises, peut-être par crainte de ne pas pouvoir faire face ?
  • La tristesse exprime le passage d’une étape dans notre vie (crise de la quarantaine, abandon d’une relation, nouveau job, etc...). La tristesse nous demande de réaffecter l’énergie là où cela est nécessaire. Elle mobilise l’énergie du poumon et du gros intestin. Les personnes en grande tristesse ont souvent besoin de se retrouver seule, pour faire le point : que faut-il garder ? que faut-il lâcher ?
  • La peur interroge la volonté de la personne sur ses projets personnels, c’est l’émotion la plus puissante, elle puise dans l’énergie des reins. Quand tout va bien, la volonté donne des ailes. A contrario, la peur fige, immobilise et bloque toute réflexion. La peur interroge le sens de notre vie : sommes-nous en train de nous éloigner du chemin ?
  • La colère est l’expression explosive de toutes les émotions. Elle est liée à l’énergie du foie et exprime un besoin important à satisfaire. La colère sort le plus souvent quand on se sent bloqué. Comme une cocotte minute, elle stoppe la vapeur : au moment où la pression est trop forte, on ne contrôle plus rien. La colère doit donc toujours être exprimée le plus tôt possible, avant qu’elle ne soit incontrôlable. La colère nous demande de faire ce qui est important pour nous. Quel besoin avons-nous à exprimer ?


Test : Mieux vous connaître grâce à vos émotions ?


La joie

Quelle est la dernière fois où vous avez ressenti de la joie ? Qu’auriez-vous eu envie de partager à cet instant ?


La surprise

Quelle est la dernière chose qui vous a surpris ? Que vous êtes-vous dit à ce moment là ?


La tristesse

A quoi était due votre dernière grande tristesse ? Qu’avez-vous compris grâce à elle ?

La peur

Qu’est-ce qui vous fait le plus peur ?Si vous n’aviez pas cette peur, qu’aimeriez-vous faire ?


La colère

Qu’est-ce qui vous met le plus en colère ?Si vous aviez une baguette magique, que feriez-vous ?


Loïc Rabault est sophrologue, thérapeute en hypnose ericksonienne et coach en intelligence émotionnelle certifié du réseau Medoucine. Il accompagne les particuliers à mieux gérer leur stress et aide les managers à trouver leur posture managériale.