Menu
1 2 3 6
La psychologie se définit comme la science des faits psychiques. Elle correspond à la science de l’âme. Le site internet de la Société française de psychologie (SFPSY) qualifie cette discipline comme “la science qui a pour but de comprendre la structure et le fonctionnement de l’activité mentale et des comportements associés”. A l’instar du domaine scientifique, les connaissances en psychologie sont établies selon le principe d’observations et d’expérimentations. La psychologie définit que les comportements humains sont soumis à l’influence de nombreux facteurs tels que les stimuli de l’instant présent, l’héritage génétique, le système physiologique, le système cognitif, l’environnement social ou culturel, les expériences passées. De même, elle est régie par des caractéristiques personnelles comme le niveau d’intelligence, la personnalité, voire même une maladie mentale. La psychologie s’est démocratisée au 16e siècle, lors de la Réforme protestante allemande, à travers les écrits de Philippe Melanchthon. Dans ses commentaires, l’auteur mentionne la philosophie aristotélicienne de la maturité. En effet, Aristote a identifié que la psychologie contribue à faire de l’âme un corps organisé ayant la vie en puissance. Aujourd’hui, la psychologie se présente comme un éventail de disciplines relativement indépendantes qui s’articulent autour de deux axes, l’un allant du normal au pathologique, l’autre allant du social au biologique.