Menu

Pourquoi et comment faire une cure d’argile pour profiter de ses bienfaits ?

5 novembre 2021

Vous connaissez sans doute l’argile en cosmétique notamment en masque pour le visage ou les cheveux lorsqu’ils sont gras. Beaucoup l’utilisent également en cataplasme pour calmer les douleurs articulaires. Mais savez-vous que l’argile a aussi des bienfaits en interne ? Pour cela, il y a des précautions à prendre et des étapes à respecter afin de réaliser une cure d’argile.

Présentation de l’argile

L’argile est une roche particulière qui représente 15% de l’écorce terrestre. Ce sont des roches qui ont subi des transformations sous l’action des agents climatiques (appelées des phyllites). Elles sont majoritairement composées de silice et d’aluminium (pas de crainte car on rejette la totalité), ainsi que des sels minéraux (fer, calcium, magnésium, sodium, potassium..).

L’argile est une substance vivante et intelligente : elle épargne les molécules utiles et favorise la reconstitution des cellules saines. Naturelle, simple d’utilisation, peu chère, elle est utilisée et reconnue depuis bien longtemps pour ses nombreux bienfaits pour la santé.

Les propriétés de l’argile en interne

  • Détoxifiante grâce à sa capacité d’adsorption, c’est-à-dire qu’elle capte les molécules pour les piéger puis les éliminer. En interne, l’argile aide ainsi le corps à se débarrasser des toxines, des bactéries pathogènes, des germes ou encore des métaux lourds
  • Couvrante : elle a la capacité de recouvrir une grande surface comme celle de la muqueuse intestinale. Elle peut ainsi la protéger avec une grande efficacité.
  • Antiseptique
  • Anti-inflammatoire
  • Cicatrisante des muqueuses et régénérante cellulaire
  • Revitalisante et reminéralisante grâce aux minéraux et oligo-éléments qu’elle contient
Pourquoi et comment faire une cure d'argile pour profiter de ses bienfaits ?

Unsplash

Pour quoi faire une cure d’argile ?

  • Diminuer les douleurs ostéo-articulaires (en plus ou à la place des cataplasmes d’argile)
  • Renforcer son immunité
  • Retrouver de la vitalité
  • Apaiser les troubles digestifs : ballonnements, reflux gastriques, transit rapide, troubles intestinaux (le célèbre médicament qu’on utilise en cas de diarrhée est constitué d’argile !) – pour calmer la muqueuse gastro-intestinale et aider à sa cicatrisation
  • Diminuer les troubles cutanés (acné, eczéma, psoriasis..)
  • Détoxifier l’organisme, l’assainir suite à une infection ou intoxication

Quelle argile choisir pour faire une cure ?

On distingue différents types d’argile :

  • les argiles 2 couches comme la kaolin (« argile blanche »)
  • les argiles 3 couches comme les illites (qui peuvent être verte, rouge, jaune) et les smectites comme la montmorillonite et enfin le ghassoul.

Les illites sont plutôt pour un usage externe (cosmétique ou cataplasme).

En interne, il faudra utiliser l’argile verte comme la montmorillonite ou le ghassoul pour leur action détoxicante, revitalisante et reminéralisante. On privilégiera l’argile blanche, qui a une action plus douce, en cas d’inflammation des muqueuses digestives. Vous en trouverez en magasin bio ou parapharmacie.

Pour faire une cure d’argile, je vous conseille d’utiliser de l’argile « ventilée » ou « surfine » ou en gélules si vous souhaitez une forme plus facile à ingérer (mais plus onéreuse). L’argile  « ultra ventilée » donc ultrafine, est à réserver pour des usages externes comme les masques pour visage/cheveux.

Pourquoi et comment faire une cure d'argile pour profiter de ses bienfaits ?

Unsplash

Comment faire une cure d’argile ?

Une cure d’argile se déroule sur 3 semaines.

Pour cela, il vous faudra :

  • De l’argile verte montmorillonite ou ghassoul de préférence surfine, hyperventilée
  • 1/2 verre d’eau peu minéralisée (eau filtrée ou Montcalm, Mont Roucous, Rosée de la Reine, Volvic)
  • Une cuillère à café en bois ou plastique (surtout pas de métal)

Le soir verser en pluie dans le verre d’eau, sans remuer,  une cuillère à café d’argile et laissez reposer toute la nuit. L’argile va se déposer au fond du verre par décantation.

Il faudra boire le matin à jeun selon la progression suivante :

Semaines 1 et 2 : Sans remuer le verre, boire uniquement l’eau au-dessus de l’argile – on appelle cela l’eau d’argile. Cela permet à votre corps de s’habituer en douceur à l’argile. Vous ne bénéficierez que des effets revitalisants de l’argile sans avoir des éventuels désagréments comme la constipation. Vous pouvez de temps en temps remuer un peu le verre pour boire un peu plus d’argile (tout en laissant un peu d’argile au fond du verre). Jeter l’argile restante au fond du verre à chaque fois.

Semaine 3 : Boire cette fois-ci l’eau argileuse en mélangeant toute l’argile à l’eau et tout boire (si vous ne ressentez pas d’inconfort intestinal).

Les reflux gastriques

En cas de reflux gastriques causant des sensations de brûlures, je vous conseille de boire 1/2 verre d’eau contenant 1 cuillère à café d’argile blanche (kaolin) après le déjeuner et le dîner et un verre en cas de crise. Laissez reposer au moins 5 minutes avant de boire.

 Les troubles cutanés

Les propriétés dépurative et antiseptique de l’argile sont top en cas d’acné notamment. En plus de faire des masques à l’argile, on peut faire une cure d’argile en interne. Je conseille de faire une cure de 3 semaines comme celle détaillée précédemment.

Pourquoi et comment faire une cure d'argile pour profiter de ses bienfaits ?

Unsplash

Précaution d’emploi pour l’argile en interne

  •  Ne pas utiliser l’argile en cure en cas de constipation chronique sévère car elle capte les liquides.

En cas de constipation ponctuelle, buvez l’eau d’argile ou laissez le mélange eau + argile peu reposer (5 minutes minimum quand même pour que l’eau ait les propriétés de l’argile) et buvez le mélange plutôt le soir au coucher. Vous pouvez associer éventuellement des plantes laxatives douces comme le psyllium blond.

  • Pas d’argile en cas d’occlusion intestinale ou hernie abdominale
  • Pas d’argile mélangée avec de l’huile de paraffine
  • Toujours respecter un intervalle de 3 heures minimum avec toute prise médicamenteuse (pilule contraceptive incluse !) car les capacités d’adsorption de l’argile peuvent neutraliser les principes actifs
  • Pas d’argile en cas d’hypertension artérielle
  • Elle est déconseillée aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 36 mois.

Ces conseils sont généraux. Il est important de vous renseigner si vous avez des soucis de santé. Ces conseils ne remplacent pas une consultation chez votre médecin et ne se substituent pas à un quelconque traitement sans avis médical.

 

par Lucie Ribault, naturopathe et praticienne en hypnose, certifiée et validée du réseau Médoucine.

Trouvez un naturopathe et/ou un praticien en hypnose certifié près de chez vous sur Médoucine

À lire aussi :

Prenez RDV avec un praticien en médecine douce
Lucie Ribault A propos de l'auteur
Aucun commentaire
    Laisser une réponse

    Prendre rendez-vous