/ Bien-être

Energie ou énergies ?


Il ne s’agit pas ici de traiter de l’énergie au sens économique ou environnemental. Chacun a entendu parler d’énergie vitale ou, pour d’autres, d’énergie dans les méridiens. Découvrez les principes des différentes énergies vitales.

Par Edith JACQUEMOT, praticienne en Access Bars et en Shiatsu certifiée et validée du réseau Medoucine.

Qu'est-ce que l'énergie vitale ?


L’énergie, dite vitale, est pour certains le souffle de vie à travers la respiration qui va permettre d’apporter de l’oxygène à notre sang grâce à l’inspiration puis de rejeter le gaz carbonique par l’expiration. D’où l’importance de savoir respirer correctement. Or, nombre de personnes ne le font pas. En effet, la vie actuelle et ses obligations nous entraînent dans un tourbillon nous éloignant peu à peu des fondamentaux.

Nous nous surprenons alors à faire des micro-apnées. Chacun devrait pratiquer au moins au lever et au coucher la respiration ventrale. Je vous propose, ci-après, de l’essayer :

Vous êtes debout, droit, calme, les pieds légèrement écartés à largeur du bassin. Imaginez vos pieds bien ancrés dans le sol, tenez-vous droits, fermez les yeux, baissez les épaules, ne cambrez pas le dos, posez votre main gauche sur votre point du Hara (il est situé à mi-chemin entre le nombril et le pubis, c’est votre point d’équilibre), il correspond au 2e chakra.

Inspirez en gonflant le ventre à partir du point du Hara, puis votre torse, l’inspiration s’arrêtant au niveau des clavicules. Bloquez 3 secondes. Puis expirez lentement en ressentant votre torse puis votre ventre se vider progressivement jusqu’au point du Hara. Recommencez trois à quatre fois de suite. Vous devez vous sentir apaisé, plus détendu. Il est conseillé de pratiquer cette technique quotidiennement, si possible matin et soir, voire plus. Ainsi, vous vous endormirez plus facilement, vous oxygénerez mieux votre corps et, tout aussi important, votre cerveau.

Energies : pour quelle vertu ?


Cette énergie se nomme Qi, Ki ou Chi, ou encore Prana pour les Hindous. Pour la médecine chinoise traditionnelle qui existe depuis plus de 5 000 ans, le corps est parcouru de méridiens à travers lesquels l’énergie circule. Chaque méridien a un symétrique et ils sont tous deux reliés à un organe. D’où l’importance que l’énergie puisse cheminer librement : afin que les organes soient bien irrigués. En Chine et au Japon, il est pour principe qu’une contrariété, un stress, un choc émotionnel bloquent la libre circulation de cette énergie et, si l’on n’y prend garde, l’accumulation de ces blocages va, au final, provoquer la maladie. C’est pourquoi, ces populations utilisent, notamment le shiatsu pour les Japonais, à titre préventif afin de disperser les éventuels blocages pour éviter la maladie. Pour cela, ils vont chez leur praticien à raison d’une à 2 séances annuelles, plus s’ils en ressentent le besoin. Par de légères pressions de ses doigts, principalement, il dispersera les blocages et s’assurera que l’énergie puisse passer librement.

A travers ces exemples, on s’aperçoit que l’appellation énergie revêt différentes formes. Il en existe bien d’autres encore ! A vous de choisir laquelle vous interpelle le plus.

Par Edith JACQUEMOT, praticienne en Access Bars et en Shiatsu certifiée et validée du réseau Medoucine.