/ Beauté et bien-être

Pourquoi le contact avec la nature nous rend vraiment heureux ?

L'air frais et pur, les paysages apaisants, les odeurs et les bruits relaxants... La nature est une source constante de détente qui a tendance à nous revigorer lorsque l'on s'autorise un petit break au vert. Mais pourquoi ce contact avec la nature nous rend vraiment heureux ? Quels effets les balades au grand air ont-elles sur notre corps et notre moral ? Romy Sousa, sophrologue du réseau Médoucine, nous explique tout !

Se ressourcer dans la nature, une habitude de longue date

Se mettre au vert ne date pas d'hier. En effet, au 19e siècle, les médecins prescrivaient déjà des retraites en nature. Les notables partaient en cure thermale pour se désintoxiquer de la pollution des grandes villes, très polluées par le chauffage au bois.
De plus, depuis des millénaires, les moines bouddhistes zen japonais font des retraites en nature. Les médecins japonais ont commencé à prescrire dans les années 80 ce qu'ils appellent « shinrin-yoku » soit des bains de forêts pour faire baisser le stress de façon préventive. Il s'agit simplement de se rendre en petit groupe dans la forêt, se déconnecter complètement (pas de téléphones, d'appareils photo, etc.) et se laisser imprégner en silence des couleurs, des bruits, des odeurs. Revenir à la nature permet depuis toujours de casser son rythme habituel pour retrouver un état de détente.

Quels avantages ?

Aujourd'hui, des études en neurosciences ont été effectuées afin de véritablement comprendre quel impact les balades en nature avaient sur le corps et le cerveau. Les résultats démontrent que cela stimule le bon fonctionnement cérébral, la créativité et la bonne santé physique pour seulement 20 minutes de promenade par jour. Le contact avec la nature le temps d'une coupure avec le reste des activités engendre une diminution du cortex préfrontal (la zone la plus à risque en ce qui concerne les maladies mentales), une baisse du cortisol (l'hormone du stress) qui est aussi responsable du cholestérol et des maladies cardiaques.

Les études pratiquées sur les personnes adeptes des bains de forêts montrent une véritable baisse du rythme cardiaque et de la tension artérielle et une réduction du stress. Une amélioration du système immunitaire a même été constatée. Le fait de respirer en forêt provoque une ingestion des phytocides, qui sont les molécules sécrétées par les arbres pour se défendre et ce phénomène aurait pour conséquence de booster l'immunité du corps humain.

Enfin, se balader en nature augmente le taux de cellule qui garde les cancers en échec, et cela, pendant une durée de 30 jours !

La sophrologie utilise beaucoup les paysages apaisant dans les exercices de visualisation, alors quoi de mieux que de s'immerger dans l'un de ses paysages pour ensuite réutiliser ces sensations à la maison lorsque l'on aura besoin de se détendre. Par ailleurs, la couleur verte est connue pour apaiser et relaxer, on pourra ainsi retrouver une amélioration du sommeil.

Plus original, faire des câlins aux arbres améliorerait aussi le bien-être physique et mental. Le but ici est énergétique, le contact avec l'arbre permettrait de se nourrir de son énergie vitale. Mais que l'on souhaite embrasser un chêne ou non, les balades en nature n'auront que des bénéfices tant pour le corps que pour l'esprit !
Plus méconnu du grand public, la sylvothérapie, une pratique qui consiste à prendre un arbre dans ces bras. Cette thérapie améliorerait aussi le bien-être physique et mental. Le but ici est énergétique, le contact avec l'arbre permettrait de se nourrir de son énergie vitale. Quelle que soit la pratique, les balades en nature n'auront que des bénéfices tant pour le corps que pour l'esprit !

Par Romy Sousa, thérapeute certifiée et validée du réseau Medoucine.