Blog medecine douce

Addictions : arrêtez de fumer naturellement avec la sophrologie


Addictions : arrêtez de fumer naturellement avec la sophrologie

Pour arrêter de fumer dans les meilleures conditions possibles et dans la durée, il est important de bien préparer cette étape.

Par Annabelle Delamare, praticienne en hypnose et sophrologue certifiée et validée du réseau Medoucine.

Choisir la date pour commencer

Arrêter de fumer, ça ne s'improvise pas, la première étape consiste à décider la date du premier jour sans tabac. On se dit toujours qu'on va arrêter demain, lundi ou après les vacances, pour la nouvelle année et puis on a toujours une bonne raison pour repousser. Une fois la date choisie, parlez-en à votre famille, vos amis, vos collègues de travail, comme ça vous serez obligé de vous y tenir, fierté oblige.

Faire une liste pour mieux s'organiser

La deuxième étape pour arrêter de fumer est d'établir une liste des raisons qui vous ont amenées à fumer et celles qui vous poussent aujourd'hui à arrêter. Il s'agit des raisons qui vous poussent à arrêter de fumer, des bénéfices que vous attendez de votre arrêt, mais aussi des craintes que vous pouvez avoir vis à vis de l'arrêt du tabac.

Pour vous aidez dans les différentes phases d'arrêt du tabac, vous pouvez consulter un sophrologue, de votre préparation à l'arrêt du tabac jusqu'à votre période de sevrage. Vous pouvez aussi vous tourner vers la sophrologie après avoir arrêté la cigarette, si vous ressentez des signes d'anxiété ou des risques de rechute. L'addiction au tabac étant un état qui utilise les réflexes conditionnés, c'est en travaillant avec la sophrologie sur ces automatismes que vous arriverez progressivement à les substituer par d'autres automatismes plus positifs.

Déroulement d'une séance de sophrologie pour l'arrêt du tabac

En sophrologie, celui qui consulte n'est jamais passif, contrairement à une séance d'hypnose.

Au cours d'un premier entretien, le sophrologue vous aide à cerner votre profil de fumeur : le nombre de cigarettes consommées par jour, votre niveau de dépendance à la nicotine, depuis combien de temps vous fumez, quelles sont vos motivations pour arrêter.
Les séances suivantes seront encore précédées d'un petit entretien (anamnèse) pour faire le point et savoir où vous en êtes dans le processus d'arrêt du tabac.Pendant vos séances de sophrologie, divers exercices de relaxation ou de respiration peuvent être réalisés pour vous aider à combattre votre dépendance physique et psychologique à la cigarette :

  • Des techniques respiratoires.
  • Des méthodes de relaxation.
  • Un travail sur les sens, (principalement sur l'odorat et le goût).
  • Des suggestions positives pour vous aider à vous passer de vos habitudes et de vos gestes de fumeur.

Le patient travaille en coopération avec le thérapeute :

  • La séance est guidée par la voix du thérapeute
  • Même en état sophroliminal (état entre veille et sommeil), le patient ne perd pas conscience de ce qui se passe.

Alors prêt(e)s à relever le défi et à retrouver votre liberté ?

Important : comme les autres médecines douces, la sophrologie n'a pas d'effets secondaires ni d'interactions avec les médicaments. Il est donc possible de l'utiliser comme soutien à l'arrêt du tabac conjointement à une autre méthode. N'arrêtez jamais un traitement médical sans l'avis de votre médecin.

Par Annabelle Delamare, praticienne en hypnose et sophrologue certifiée et validée du réseau Medoucine.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas visible