Menu

Témoignage : Il arrête de fumer avec l’hypnose et un peu de chance

Il y a de ces histoires qu’on oublie pas. Et parmi elles, l’histoire de Pascal. Un homme de 48 ans qui a tout fait pour arrêter de fumer mais sans succès. Avec un quasiment un paquet par jour depuis 30 ans, Pascal est ce qu’on appelle un gros fumeur.  Un jour il gagne une petite somme rondelette au Keno et cette pensée lui vient : “la chance me sourit, c’est un bon jour pour réessayer d’arrêter de fumer.”.

C’est ce fameux jour de chance qu’il trouve enfin le praticien qui va l’aider durablement/

1. Qu’est-ce-qui vous a décidé à arrêter de fumer grâce à l’hypnose ?

C’est que c’était le mois sans tabac. J’ai été voir mon pharmacien qui l’ignorait mais qui m’a donné une brochure. Mais j’avais besoin d’une aide humaine, quelqu’un pour me motiver. Le 17 novembre j’ai gagné au Keno ! Le soir même je suis allé sur Internet avec l’idée de trouver une solution pour ma situation de fumeur invétéré. Et je suis tombé sur un article sur l’hypnose, j’avais déjà testé il y’a 15 ans mais ça n’avait pas tenu au final, mais je me suis dit”c’est le coup du sort, je retente !”. Là j’ai lu en détail tout ce qui était expliqué. Je ne voulais pas attendre. Quand j’ai décidé de prendre ce RDV, je  voulais que ce soit rapide ! J’ai demandé un rendez-vous dès que possible. Et j’ai pu consulter dès le début de la semaine suivante.

webinaire medoucine

2. Comment vous sentiez-vous avant votre consultation en hypnose pour arrêt du tabac ?

Je me suis fait hypnotiser le 22 Novembre à la Sainte-Cécile. [rire] Je suis arrivé 2 h avant ! Je suis donc allé dans un café tranquille. J’avais plus de cigarettes. J’ai acheté un paquet et en 2 h j’en ai fumé 4 ! Mais avant d’aller chez elle, j’avais les cigarettes, le briquet.  Ca me gênait, je les ai mis dans une poubelle dans la rue. En arrivant, je lui ai raconté.

Guide gratuit

3. Aviez-vous déjà essayé d’arrêter de fumer ?

Oui plein de fois ! J’avais fait tabac info service, consulté à l’hôpital. Mais je ne voulais pas utiliser de substitut, et à chaque fois j’avais repris. J’ai aussi fait 3-4 séances avec un acupuncteur. Ca n’avait pas fonctionné pour moi. En comme je vous le disais,  j’avais déjà arrêté de fumer avec une séance d’hypnose, il y a une quinzaine d’années. Mais la personne que j’avais consultée n’était pas très sérieuse et j’avais repris très rapidement. Le monsieur m’avait demandé d’apporter une cigarette. Ce dont je me souviens c’est qu’il l’avait allumée et mise dans un verre d’eau. En sortant, je ne fumais plus mais la semaine suivante, j’avais repris.

Cette fois ça a été différent, j’ai vraiment trouvé quelqu’un de bien.

4. Comment s’est passé la séance ?

Etant donné mon expérience précédente avec l’hypnose, je ne voulais pas me faire avoir, mais je suis arrivé très zen. C’était du sérieux. Olivia Arosio m’a tout de suite rassuré. J’ai été très à l’aise. Je lui ai parlé comme si c’était ma confidente, même si j’étais un peu timide au départ au fur et à mesure qu’on parle on se sent à l’aise, on dit les choses. On parle de nos problèmes. J’ai répondu en toute franchise parce que je me suis dit que plus je freinais, moins ça allait marcher. J’ai essayé de lui dire pourquoi je voulais arrêter à ce moment-là. L’entretien a duré facilement une heure, avant de passer à la séance d’hypnose.

5. Et après la séance comment vous êtes-vous senti ?

Quand je suis ressorti je n’avais plus besoin de la cigarette. Là c’est de l’excellent travail, c’est pas du”foutage de gueule”. J’ai donné 140 euros pour 2 séances mais au moins je ne fume plus. Je dois dire aussi qu’il y avait un suivi qui a été fort utile. Elle m’avait prévenu que j’aurais des symptômes, une fatigue, des mots de tête, je n’y croyais pas une seconde mais c’était vrai ! J’ai eu des maux de tête, des vertiges, alors Je l’ai rappelée et elle m’a donné de bons conseils. Boire de l’eau, respirer, de petits exercices tout simples. Elle m’a donné tous ces conseils, elle est restée au téléphone un bon moment avec moi. Du coup, c’était tout un aspect suivi qui a été aussi super utile.

6. Est-ce que vous recommanderiez à d’autres ?

Oui je le fais tout le temps. Certaines personnes se moquent de moi. En fait, ils me demandent si l’hypnothérapeute m’a fait des choses pendant la séance ! Mais je leur dis”tu as tort parce que sur moi ça fonctionne et c’est tellement bien d’avoir arrêté de fumer”. Je leur explique que je sais très bien que je ne suis pas manipulé. Je reste totalement conscient pendant l’hypnose mais c’est vrai qu’il y a beaucoup de gens qui ont peur ou n’y croient pas. Moi je trouve ça dommage. J’ai aussi conseillé Olivia Arosio à une voisine et aussi à mon dentiste.

7. Est-ce que vous retournerez sur Medoucine ?

Ah oui complètement, je retournerai sur Medoucine.com. Si je me remets à fumer, la première chose c’est d’appeler Olivia Arosio. Mais Medoucine, je suis obligé de m’en souvenir pour chercher un thérapeute ça a été super pour moi. Comme ma femme veut maigrir, on va chercher ensemble des solutions pour elle.

medoucine A propos de l'auteur

Choisissez les praticiens qualifiés en médecines douces avec les avis clients, descriptions, formations et vidéos. Ils sont sélectionnés par Medoucine.

Aucun commentaire
    Laisser une réponse