Prenez RDV avec un thérapeute sélectionné et validé

Addictions

Addictions illustration

Qu'est-ce qu'une addiction ?

L'addiction se caractérise par une envie répétée et irrépressible d'effectuer un comportement ou de consommer une substance sans que l’individu ne puisse y résister. On parle de troubles addictifs, qui rassemblent l'alcoolisme, le tabagisme, la toxicomanie, et l’ensemble des addictions comportementales.

 

Les éléments tels que l’alcool, les drogues et le tabac sont des substances dites psychoactives. C’est-à-dire qu’elles ont une action sur importante sur le risque de dépendance. Ce qui signifie que consommer l’une de ces matières augmente les chances de devenir addict.

 

Au début, l’assouvissement de cette envie provoque un certain plaisir, puis au fil du temps, la tolérance apparaît : l’individu ressent le besoin d’augmenter la fréquence de son comportement afin d’être soulagé comme au début. Cette hausse de fréquence peut venir perturber la vie de l’individu dépendant, en interférant dans son travail ou ses relations sociales par exemple.  De l’anxiété et de l’irritabilité peuvent également apparaître si l’individu n’est pas en mesure d’assouvir son comportement. Dans le pire des cas, les conséquences peuvent même être fatales.

 

Alcool, drogues, jeux...

 

Les addictions peuvent être liées ou non à un produit. Parmi les addictions liées à un produit, les plus répandues sont la dépendance à l'alcool et au tabac. En ce qui concerne les addictions comportementale, on peut citer l'addiction sexuelle, l'addiction au travail, l’addiction pathologique au jeu ou encore les achats compulsifs.

 

Les substances addictives agissent sur le circuit de récompense du cerveau. Lorsque l’individu est dépendant, cela est lié à un dysfonctionnement du circuit de la récompense. Ce circuit est composé de plusieurs régions du cerveau liées à la sensation de plaisir et à la satisfaction. Il est mis en place afin d’assurer les fonctions vitales de l’individu qui sont la prise de nourriture, la réaction face à l’agression et la reproduction.

 

Grâce ce circuit, l’exécution de ces fonctions est rendu agréable. Dans le cas de l’addiction, ce circuit est détourné. Les éléments psychoactifs activent ce circuit commun, à chaque individu, mais de façon anormale et entraîne un déséquilibre qui provoque l’apparition d’un besoin compulsif s’inscrivant dans la durée. Plus l’on consomme ce qui est psychoactifs, plus cette asymétrie est importante.

 

L’addiction se distingue de l’usage nocif et de l’abus de substance. En effet, une dépendance (addiction) est un ensemble de comportements et de phénomènes aussi bien cognitifs que psychologiques qui sont provoqué suite à une consommation répétitive d’une substance psychoactive. Ce trouble comportemental est caractérisé par :

 

  • Le désir incontrôlable d’utiliser cette substance.

  • La difficulté de maîtriser la consommation.

  • Une consommation répétée en dépit de la connaissance des effets néfastes sur la santé.

  • Un détachement progressif d’autres activités et obligations au profit de la substance.

Touchant majoritairement les hommes et les jeunes, les addictions peuvent concerner n'importe qui et apparaître à tout moment de la vie.A noter que les individus ne sont pas égaux face à l'addiction, certains facteurs culturels, sociaux ou génétiques peuvent augmenter le risque de dépendance.

 

Les risques de l’addiction

 

Du côté émotionnel et psychique, les addictions modifient la personnalité puisqu’elle créent le sentiment de dépendance, une personne addicte à l’alcool est plus à même de faire preuve de violence. Sur le plan physique, les addictions aux produits ont le plus de conséquences.

 

La dépendance aux différentes drogues (cocaïne, ecstasy, héroïne) augmentent le rythme cardiaque et la tension artérielle. En cas de surdosage, ces substances peuvent entraîner le coma et des contamination à divers virus (hépatite C, sida..). La fumée qui compose le cannabis et la cigarette est nocive pour les bronches et les poumons. En outre, elle contient une quantité importante de produit cancérigène.

 

L’addiction affecte la vie de celui qui est touché sur le plan familial, relationnel, émotionnel, psychologique et physique. Il existe cependant des moyens de surmonter les troubles addictifs.

L'hypnose et l'acupuncture peuvent vous aider à vous défaire d'une addiction

L’hypnose : L’hypnose permet de réduire les symptômes liés au manque et de diminuer le désir de fumer chez les individus dépendants à la cigarette. Grâce à la suggestion et l’empreinte, l’hypnothérapeute va pouvoir agir sur le comportement néfaste et faciliter le changement. 

 

L’acupuncture : Grâce à la stimulation de points spécifiques, l’acupuncteur peut aider les personnes souhaitant arrêter de fumer. L’acupuncture permet notamment de réduire le stress et la sensation de manque.

Les approches naturelles qui ont un impact démontré sur Addictions

En 2015, 20% de la mortalité était liée aux addictions. Les addictions aux drogues, à l’alcool ou encore aux jeux sont des handicap au quotidien. En effet, une addiction ternit la vie de ceux qui en souffre. Vous en souffrez et vous avez tout essayé ? L'hypnose est une thérapie naturelle qui a été scientifiquement efficace pour accompagner les cas d'addictions. Une séance peut suffire pour lutter contre une addiction à long terme.

En fonction de votre profil et de votre problématique, la naturopathie peut vous aider à venir à bout d’une addiction au sucre à travers une modification de votre hygiène alimentaire.

L’acupuncture est une méthode naturelle qui peut aider l’individu à arrêter de fumer grâce à la stimulation de différents points spécifiques.

Addictions : Prenez rendez-vous en ligne

Fermer

Méditation pleine conscience : En mobilisant tous nos sens et en affinant nos perceptions, la méditation pleine conscience permet d'aborder différemment la substance addictive. Dans les cas d’addictions à la nourriture, cette pratique permet de diminuer la quantité de nourriture ingérée et favorise ainsi une perte de poids.

 

Naturopathie : Certains aliments et certaines plantes permettent de faciliter le sevrage de certaines substances via leur action apaisante et de rééquilibrer les fonctions de base. Par exemple, la lobélie et la valériane facilite le sevrage tabagique, la racine de Kudzy aide au sevrage alcoolique et bien d’autres encore…

- Il est préférable de demander l'avis à son médecin traitant dès que les premiers signes de dépendance s’installent.

 

- Si l'addiction est trop forte, il est judicieux de se faire prendre en charge par des équipes pluridisciplinaires habituées à traiter l'addiction en question.

 

- N’ayez pas honte de votre addiction et n’hésitez pas à demander l’aide d’un tiers et à solliciter votre entourage.

 

- Privilégiez les activités durant lesquelles vous n'allez pas être tentés d'effectuer le comportement mis en cause

Du latin "ad-dicere" qui signifie "dire à", le terme addiction existe depuis la civilisation romaine. A l'époque, les esclaves étaient "dit à" leur maître car ils n'avaient pas de prénom. Ainsi, l'addiction désigne une absence de liberté et une aliénation. Plus tard, ce terme rentra dans le domaine psychiatrique sous le nom de troubles addictifs. Parmi ces troubles, on retrouve la toxicomanie, le tabagisme, l’alcoolisme ainsi que les addictions comportementales.

 

Katterman, S. N., Kleinman, B. M., Hood, M. M., Nackers, L. M., & Corsica, J. A. (2014). Mindfulness meditation as an intervention for binge eating, emotional eating, and weight loss: a systematic review. Eating behaviors, 15(2), 197-204.

 

Williams, J. M., & Hall, D. W. (1988). Use of single session hypnosis for smoking cessation. Addictive behaviors, 13(2), 205-208.

 

Hasan, F. M., Zagarins, S. E., Pischke, K. M., Saiyed, S., Bettencourt, A. M., Beal, L., ... & McCleary, N. (2014). Hypnotherapy is more effective than nicotine replacement therapy for smoking cessation: Results of a randomized controlled trial. Complementary therapies in medicine, 22(1), 1-8.

 

He, D., Berg, J. E., & Høstmark, A. T. (1997). Effects of acupuncture on smoking cessation or reduction for motivated smokers. Preventive Medicine, 26(2), 208-214.

 

https://www.psychaanalyse.com/pdf/CONDUITES%20ADDICTIVES%20-%20HISTORIQUE%20DEFINITION%20CONCEPTS%20-%20COURS%20DE%20PCEM%201%20(8%20Pages%20-%20639%20Ko).pdf

 

http://www.univ-ag.fr/modules/module_documents/get-document/default/UFR_Medecine/PACES_cours/UE7A_Cours_Dr_Sandrine_TRAPE_Addictions.pdf

 

http://www.psycom.org/Troubles-psychiques/Troubles-addictifs

 

http://www.onmeda.fr/addictions/dependance-a-l-alcool-conseils-medecin-specialiste-1415-5.html

 

http://www.allodocteurs.fr/maladies/drogues-et-addictions/addiction-quand-le-jeu-devient-une-drogue_7719.html

 

http://www.biolineaires.com/articles/complements-alimentaires/859-le-kudzu.html#.WNklL_nyg2x

 

Addictions : Vidéos

Prenez RDV avec un thérapeute sélectionné et validé

ex : Acupuncture, Henri Dupont, Maux de tête
;
Découvrez nos consultations à Paris Lyon Marseille Lille Bordeaux Nantes