/ Bien-être

Dire non au blues de l'hiver avec la sophrologie

Fatigué, épuisé... Il est temps de réagir ! Pas question de laisser s'installer la fatigue en cette période de froid. Découvrez comment la sophrologie peut booster votre moral et votre tonus !

Savez-vous ce qu’est que la dépression saisonnière ou « dépression légère » ? Elle est caractérisée par des symptômes telles qu'une grande fatigue, des insomnies, un manque d’énergie, de l’anxiété, des troubles de l’humeur, une perte d’appétit etc.

Elle survient lors de l’arrivée de l'automne ou de l’hiver, elle ne s’inscrit pas sur la durée contrairement à la dépression. Plus de 15 % des français en souffrent, plus majoritairement les femmes.

La sophrologie peut vous permettre d’aller vers un mieux-être intérieur et de venir à bout de se  « blues hivernal ». Pratiquée régulièrement elle permet de diminuer le stress, les sensations de mal-être et de fatigue. La sophrologie propose des exercices de respiration, de relaxation dynamique et de visualisation qui ont une action sur notre corps ; leur pratique régulière permet de conserver notre équilibre interne.

Pendant la séance, on monopolise le mental à imaginer des choses agréables, et ça permet donc de se sentir beaucoup mieux. On se délocalise de ses problèmes, du stress et de la fatigue pour quelques instants de repos et de lâcher prise. La sophrologie est donc utile pour régénérer le corps mais également dans le quotidien en cas de baisse d'énergie pour relancer la dynamique dans le corps.

Voici un exercice de sophrologie que je vous propose pour vous dynamisez ! Libérer les tensions et surtout d’évacuer ce sentiment de déprime saisonnière !

Avant de commencer je tiens à préciser : cet exercice de sophrologie permet de stimuler l’énergie vitale, redonner du tonus lors des pertes d’énergie. Bien sûr dans un souci d’éthique il est indispensable de solliciter l’avis du médecin traitant ou du psychologue car parfois un état de fatigue résulte d’une pathologie médicale, correspondant à une maladie ou une carence, et alors la sophrologie ne peut constituer qu’une aide complémentaire.

Le point karaté

Je vous invite donc à vous mettre debout, les yeux ouverts. Les jambes légèrement écartées dans l’alignement de votre bassin. Le dos est bien droit, les épaules relâchées.

Vous inspirez par le nez, en ramenant votre bras droit à la hauteur de votre épaule droite (vous pouvez faire la même chose avec votre bras gauche si vous êtes gaucher), le coude bien positionné vers l’arrière, le poing fermé, serez le très fort.

Bloquez votre respiration en visualisant une cible, vous pouvez visualiser ce qui vous déprime, vous fatigue, vous énerve…

Puis en soufflent très fortement par la bouche, vous lancez votre poing droit (ou gauche) vers l’avant.

Relâchez à présent complètement les bras le long du corps, les mains sont grandes ouvertes. Accueillez à présent les sensations qui s’offrent à vous, peut-être de l’apaisement, un relâchement des tensions…

Je vous invite à faire cette exercice trois fois de suite, tous les jours (plus vous le ferez tous les jours plus ça sera efficace) ou lorsque vous en ressentez le besoin.

Vous voilà prêt à chasser la déprime hivernale !

Pour finir sur une phrase positive : « Cet hiver, je me lève tous les jours de bonheur ! »

Par Annabelle Delamare, thérapeute certifiée et validée du réseau Medoucine.