/ Bien-être

Quels sont les bienfaits de la natation sur notre santé ?

En été comme en hiver, la pratique de la natation est plus que conseillée, car elle offre de nombreux bienfaits !
Sébastien Lecca est hypnothérapeute et professeur de yoga du réseau Médoucine.
Avec son expérience de quinze ans de compétition en natation, également apnéiste, il allie la pratique de l'hypnose, de la sophrologie et de la méditation à ses sports aquatiques favoris. Grâce à son expérience et son métier axé sur le bien-être, il est donc bien placé pour nous parler des différents bienfaits de la natation !

La natation : un bon sport bon pour tous les systèmes du corps


L'alternance de détente et de tension musculaire que procure la natation a des effets bénéfiques pour le cœur et le système veineux, c'est un excellent sport pour le travail cardio-vasculaire.

Les articulations sont soulagées par l'apesanteur que procure l'eau, c'est donc une activité que les personnes, souffrant de problèmes articulaires, de douleurs dorsales et d'inflammations pourront pratiquer, car elle permet d'alléger les articulations tout en musclant l'organisme.
La position horizontale de cette pratique va également permettre d'allonger la musculature et le squelette.

Un sport bon pour l'esprit


Le système nerveux central et le mental ressentiront également les bénéfices de la natation, car sa pratique permet de sécréter de la dopamine (la molécule du bonheur) qui a également une action anti-inflammatoire sur la globalité du corps. Grâce à la sécrétion de la dopamine, on pourra observer une modification de l'humeur générale. Qui plus est, la natation n'est pas un sport de stress et de pression où l'on va se focaliser sur une cible, le regard change d'angle sans arrêt.

L'atmosphère d'apesanteur qui règne dans l'eau est source de calme et de relâchement, elle fait écho à la vie fœtale.

Le réflexe d'immersion


C'est un phénomène que les humains partagent avec tous les mammifères marins qui s'opère lorsque l'on plonge intégralement le visage dans de l'eau à moins de 21°.

Il s'agit du réflexe d'immersion. Cette réaction entraîne une réduction du rythme cardiaque qui permet une constriction du système veineux afin de pulser le sang et l'oxygène vers les organes vitaux. Le cœur ralentit, le système nerveux s'autorégule, et le système cardio-vasculaire se met à travailler de la même façon que si l'on avait pratiqué du sport. En somme, de simples immersions dans de l'eau froide permettent de faire travailler le cœur.

Trouver son rythme


Enfin, lorsque l'on nage à un rythme régulier et que l'on parvient à trouver sa propre cadence, le corps et l'esprit se trouvent dans un état proche de la cohérence cardiaque, le rythme devient méditatif, proche de l'autohypnose. Tout cela conduit à un état durant lequel on s'oublie l'espace d'un temps, sans même avoir conscience du temps passé à nager et de la distance parcourue.

Par Sebastien Lecca, thérapeute certifié et validé du réseau Medoucine.

medoucine

medoucine

Choisissez les Praticiens Qualifiés en médecines douces avec les Avis clients, descriptions, formations et vidéos. Ils sont Sélectionnés par Medoucine.

Lire plus Prendre RDV