Menu

Quel sport est fait pour moi selon mon profil naturopathique ?

25 avril 2022

En 2020, l’OMS a établi une réflexion autour de l’activité physique et la sédentarité. L’Organisme Mondial de la Santé précise que l’activité physique est bonne « pour le cœur, le corps et l’esprit »1. Nous allons donc évoquer les activités physiques présentant des bienfaits sur le système cardio-vasculaire, sur le système musculaire dans sa capacité à tonifier et à relâcher, et le système nerveux.

Guide gratuit

Je vous propose plus spécifiquement de distinguer les besoins en activité physique à partir des deux constitutions naturopathiques élaborées dans les années 1930 par Pierre-Valentin Marchesseau, le père de la naturopathie.  Soit les sanguino pléthoriques et neuro arthritiques .

Le sanguino-pléthorique : les sports pour se dépenser physiquement

Commençons par définir dans les grands traits la constitution sanguino-pléthorique. Il se caractérise par une vitalité glandulaire forte et apprécie l’effort physique surtout les sports d’équipe et de force. Il a une peau chaude et bien vascularisée qui ne craint pas l’eau froide.

Il aime toutes les activités au grand air, aime se coucher et se lever tôt, profite d’un sommeil profond et rend compte d’une très bonne faculté de récupération. Si le sanguino-pléthorique est généralement plus résistant à la maladie, il a cependant tendance à prendre rapidement du poids et à être dans l’excès. s lors, des faiblesses du système cardiovasculaire, circulatoire et digestif se manifestent.

Quel sport choisir ?

Ainsi pour un profil « sanguino-pléthoriques» le sport le plus approprié serait un sport d’endurance, c’est-à-dire un exercice relativement long, n’augmentant pas la fréquence cardiaque au-delà d’une formule simple de (200 – l’âge). Dans cette catégorie nous retrouvons la marche rapide, la course à pied, la natation, le ski, le cyclisme, l’aquagym, le tennis, l’aviron, les sports de combat, la gymnastique tonique… Ces sports vont permettre aux sanguino-pléthoriques de pouvoir aller dans leur plein potentiel de vitalité et d’exprimer leur force physique. Plutôt extravertis, ils seront attirés par les sports de groupe avec un aspect compétitif.

Il leur sera aussi conseillé des sports de type renforcement musculaire lorsqu’ils ont tendance à se relâcher et à prendre de l’embonpoint tels que les exercices à pratiquer chez soi (squats, gainage, pompes, fentes…), mais aussi le pilates, le yoga et tous les exercices sollicitant l’équilibre qui renforcent les muscles de la sangle abdominale.

Autre avantage pour les sanguino-pléthoriques, ils aimeront facilement les pratiques de sport en extérieur car ils ne craignent pas le froid et transpirent facilement.

Quel sport est fait pour moi selon mon profil naturopathique ?

Unsplash

Le neuro-arthritique : les sports pour se dépenser psychiquement

Tout généralement, on peut constater que le type neuro-arthritique est plus fragile que le type sanguino-pléthorique. Le type neuro-arthritique a un système nerveux toujours en éveil, avec un système sympathique hyperactif. Il peine à se détendre, aime l’effort intellectuel et mental, mais craint le froid et aime le chaud, de façon excessive, se couche et se lève tard.

Sa frilosité peut devenir légendaire, surtout avec un travail sédentaire. La peau est plutôt pale, parfois jaunâtre. Il se sent très rapidement stressé ce qui augmente l’hyperactivité du nerf sympathique. Ses émonctoires fonctionnent mal ou irrégulièrement (pas ou peu de transpiration, transit long voire constipation, respiration limitée).

Quel sport choisir ?

Les sports d’endurance seront donc préconisés mais surtout pour leur impact sur le système nerveux. Car au delà des bienfaits sur le système cardiovasculaire, les sports d’endurance permettent d’évacuer les tensions, de lâcher le mental et sont souvent cités par leur pratiquants comme un espace-temps pour se défouler. Pour optimiser les bienfaits « lâcher prise » qu’apportent les sports d’endurance, l’idéal est de pouvoir allier bienfaits du sport et oxygénation en pleine nature.

La pratique d’un sport en extérieur dans un milieu non pollué contribue à la diminution de la pression artérielle et du rythme cardiaque associé à la baisse du taux de cortisol (hormone du stress). Bien que souffrant de frilosité surtout en hiver, la pratique de sports d’endurance en extérieur sera donc bénéfique pour l’effet « déstressant » chez les neuro-arthritiques.

Il convient également de proposer à cette constitution toutes les activités physiques qui amènent une détente profonde tels que le Yoga et spécifiquement le Yin Yoga, le Tai Chi, le Qi Qong, la gymnastique douce, le Do In (auto-massage japonais). Toutes les activités physiques qui incitent aux étirements et qui permettent ainsi d’agir sur les méridiens et les fascias comme auto-massage sont à conseiller pour les profils nerveux à tendance mentale. De tempérament plutôt introvertis, les activités physiques individuelles leur seront plus faciles d’accès.

Quel sport est fait pour moi selon mon profil naturopathique ?

Unsplash

Références :

1 Lignes directrices de l’OMS sur l’activité physique et la sédentarité – https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/337003/9789240014862-fre.pdf

 

par Denise Pitruzzello, accompagnatrice du féminin, praticienne en massages et shiatsu du réseau Médoucine.

Trouvez un praticien près de chez vous sur Médoucine

À lire aussi :

Notez cet article !
Denise Pitruzzello A propos de l'auteur
Aucun commentaire
    Laisser une réponse

    Prendre rendez-vous