Blog medecine douce

Maman on board : les conseils Naturo pour les nouvelles et les futures maman


maman-on-board

Je ne sais pas pour vous mais les derniers mois ont amené tout plein de bébés autour de moi donnant ainsi une nouvelle casquette à mes amies les plus proches : elles sont ou vont devenir mamans ! C’est fou, c’est beau et c’est aussi beaucoup de pression et de stress... En tant que naturopathe à Brest,  qui se rend compte à travers leurs vécus que la maternité ressemble vraiment parfois à un sketch de Florence Foresti, nous allons parler aujourd'hui de bien-être autour de l’arrivée de bébé !

Coucou hibou, il arrive et ... je panique “un peu” à l’idée d’accoucher !

Et oui... Forcément cette étape arrive au bout d’environ 9 mois ! On le sait dès le départ mais mon enquête semble démontrer que la Maman a tendance à mettre cette pièce du puzzle à distance (#onverraplustard). Mais ça ne s’arrête pas là ! Mon enquête démontre aussi que chaque maman a son propre vécu ! (Même qu’on n’est pas des robots et qu’on accueille tous cette nouvelle à notre manière ! Wah ! Nous sommes humains !). Du coup pour les futures mamans “un peu” stressées, voilà une petite potion magique pré-accouchement visant à atténuer les émotions contradictoires et à mieux faire face au stress :

La recette accouchement un peu plus relax

Mélanger dans un flacon :

  • 5 gouttes d’huile essentielle de camomille noble (romaine) : anti-stress ;
  • 5 gouttes d’huile essentielle de petit grain bigarade : apaise ;
  • 3 gouttes d’huile essentielle de laurier noble : qui va notamment favoriser la confiance en soi ;
  • 35 gouttes d’huile végétale d'amande douce.

On mélange et hop, 3 gouttes sur la face interne des poignets ou sur le plexus solaire dès les premières contractions. On respire profondément en mettant les poignets sous les narines. Et hop ça va aller !

Oh maman, oh maman maman blues ! Oh maman blues ! (Allez ne me mens pas, je sais que tu l’as chanté !)

Bon ça y est bébé est là ! Papa, papi mamie, tata, tonton, les copines, les petits potes, tout le monde est au courant et a tenté de passer te voir à la maternité ! Ton bébé est là, et même si tu attendais ça depuis 9 mois, tu ne te sens pas forcément au top au bout de 3 - 4 jours... Fatigue, hormones, nouveau statut... Il y a de quoi être perdue ! Alors je ne sais pas si je vais te rassurer mais selon mes lectures... cela concernerait 5 à 8 femmes sur 10. Bon même si les maths n’étaient pas forcément mon point fort, j’en déduis que chaque maman a entre 50 et 80% de “chance” de tirer la case baby blues pendant quelques jours après l’accouchement.

Bilan :

1/ Toi, petite maman qui te sens nulle, tu n’es pas seule ! Et ça j’imagine que ça fait plaisir !

2/ C’est pas parce que c’est normal qu’on ne peut pas s’autoriser à aller mieux, alors cette recette est pour toi !

La recette anti-babyblues (pour maman non allaitante)

Dans un flacon vide :

  • 10 gouttes d'huile essentielle de Camomille Romaine : calmante ;
  • 10 gouttes d'huile essentielle de Marjolaine à Coquilles : riche en alcools anxiolytiques ;
  • 10 gouttes d'huile essentielle de Petit Grain Bigarade : qui aide à réguler l’humeur ;
  • 10 gouttes d'huile essentielle de Verveine Odorante : pour les hormones ;
  • 160 gouttes (8mL) d'huile végétale.

Et hop on applique directement 4 gouttes du mélange, sur la peau en massage le long de la colonne vertébrale, 3 gouttes sur le plexus solaire, 2 gouttes sur la face interne des poignets. On renouvelle les applications 2 fois par jour le temps qu’il faut !

Attention ! Les personnes asthmatiques et épileptiques doivent demander un avis médical avant l'utilisation de cette synergie. Elle est interdite en cas d'hypotension aiguë.

Pour les mamans allaitantes ou qui ne veulent pas utiliser d’huile essentielle : On peut aller regarder du côté des Fleurs de Bach et opter pour “Mustard” qui aidera à retrouver du peps sur cette période !

Baby-Blues ou non, un peu d’aide pour retrouver des forces ne serait pas de refus ?

Bon, après des mois où l’on a bien gracieusement prêté notre "bidou" au bébé, les douleurs induites par les évolutions de notre corps de déesse, le stress de l’attente, l’accouchement et maintenant bébé qui ne dort pas beaucoup (d’un coup), qui pleure “tout le temps” sans qu’on sache pourquoi (ou si, mais il pleure quand même) et le stress de bien faire... On peut être un peu KO et ça s’entend ! Quand je dis ON, je parle de maman mais aussi de Papa ! Et non papa je ne t’oublie pas. On le sait que l’aventure n’a pas été de tout repos pour toi non plus et que ce petit bébé, il va changer ta vie à toi aussi ! Alors pour les nouveaux parents mais aussi les proches ayant vécu la grossesse et l’arrivée de bébé de manière intense, voici quelques petites fleurs “magiques” !

Les Fleurs de Bach

  • Walnut : aidera au changement de vie ;
  • Olive : à surmonter la fatigue physique ;
  • Impatiens : à se détendre.

À ces élixirs floraux, je peux ajouter 2 conseils alimentaires : on peut consommer des Omega 3, qui ont notamment un rôle antidépresseur naturel on peut également essayer de consommer beaucoup de végétaux, qui vont apporter vitamines antioxydants et minéraux ! À noter : Lorsque plusieurs besoins se font sentir, les Fleurs de Bach peuvent s’utiliser ensemble en réalisant une synergie. Le coût des Fleurs de Bach pouvant être relativement élevé, n’hésitez pas à me contacter pour que je réalise ce mélange pour vous.

Concernant les omega 3 , je peux également vous conseiller les aliments qui sont les principales sources mais aussi des compléments alimentaires. Les Fleurs de Bach conviennent aux femmes allaitantes ! À ce propos, Maman allaitante, j’ai aussi des petits conseils pour prendre soin de toi !

L’infusion de fenouil pour favoriser la lactation

La fatigue et le stress étant les principales causes de baisse de lactation, on imagine aisément que tu puisses avoir besoin d’un petit coup de main maman allaitante! Alors je t’invite à dire bienvenue au fenouil ! Le fenouil est riche en fibres, en calcium et en fer, il possède des propriétés produisant des hormones sexuelles activant la lactation. Le fenouil est d'ailleurs appelé "plante galactogène", comme la verveine et l'anis. En revanche il est déconseillé de consommer en trop grande quantité des plantes telles que le persil, la menthe ou l'oseille, car elles peuvent réduire la lactation. La recette Bouillir un litre d'eau et laisser infuser pendant 10 à 15 minutes une cuillère à soupe de graines de fenouil et une cuillère à soupe de graines d'anis. Les graines d'anis permettent de parfumer le lait, ce qui augmente l'envie de téter de bébé et donc permet de favoriser la lactation. L'infusion de graines de fenouil peut être consommée 3 à 4 fois par jour, il est conseillé de ne pas dépasser un litre par jour. Si les difficultés persistent, n’hésite pas à consulter ton médecin.

Le lait maternel, ton meilleur allié contre les éventuelles crevasses

Tu le sais, les crevasses peuvent faire partie des conséquences de l’allaitement alors pour te soulager je te propose ceci : afin de de favoriser la cicatrisation des crevasses mais aussi d’éviter leur apparition, tu peux déposer un peu de ton lait maternel sur une compresse et le poser sur ton mamelon. L’idée sera de changer cette compresse à chaque tétée. Facile non?

L’article touche à sa fin... Il me reste quelques petites choses à te dire cher lecteur, et ce qui que tu sois ! À toi le parent qui kiffe.... Kiffe! Kiffons ! Kiffez ! À toi la jeune maman, ou le jeune papa, qui te rend compte que cette expérience est un peu différente de ce que tu avais imaginé... “Tu verras ça va être la plus belle expérience de ta vie” ! C’est aussi ce qu’on m’a dit pour mon mariage et bien que ce soit une aventure unique et un moment privilégié, je ne dirai pas de manière aussi nette que c’était le plus beau jour de ma vie. Et puis c’est un peu compliqué de dire que c’est le plus beau jour de notre vie alors que l’on ne l’a pas encore vécue toute entière non ? Tout ce que je veux te dire c’est qu’il y a autant de manière de vivre cette aventure que d’aventures ! Alors relax ! Tout ceci t’appartient, tu fais et vis à ta manière et c’est parfait ainsi !

Il n'y a aucune recette pour devenir une mère parfaite, mais il y a mille et une façons d'être une bonne mère. Jill Churchill

Tout comme il y a des milliers de manière d’être heureux, en allaitant ou non, en ayant des enfants ou non, en voyageant ou en restant à la maison, en vivant seul ou accompagné, à la ville ou la campagne, en regardant le mondial de foot ou non... Et si on vivait comme on le sent tout simplement ? Je conclurai donc cet article en chanson : "Chacun sa route, chacun son chemin, chacun son rêve, chacun son destin..." Tonton David

Et voilà cette fois, j’ai terminé ! J’espère que cet article t’aura plu et apporté des solutions pour t'accompagner dans vie de maman.

 

Par Noëllie Gourmelon Duffau, naturopathie certifiée et validée par le réseau Medoucine.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas visible