Blog medecine douce

L'auto-sabotage ou comment s'interdire de vivre


L'auto-sabotage ou comment s'interdire de vivre

Par Nathalie Lenzeele, coach et formatrice en développement personnel certifiée et validée du réseau Medoucine.

L'auto-sabotage est une stratégie que nous mettons en place, pour saboter nous-même ce que nous entreprenons. Il s'agit d'un mécanisme inconscient qui vient satisfaire un besoin caché, appelé également bénéfice secondaire. Son origine n'est pas toujours facile à déterminer car elle s'est construite, en général, sur une expérience passée, qui nous a fait prendre la décision que nous avions un avantage plus important à échouer qu'à réussir.

Quelques exemples :"je ne dois pas faire d'ombre à mon père"ou"à mon frère","si je réussis, je n'aurais plus le droit d'échouer","si je termine ce que j'entreprends, je vais m'ennuyer","si je réussis, les autres vont être jaloux de moi","je suis de trop donc je n'ai pas le droit d'exister","les autres sont plus importants que moi"

Les personnes qui ont mis en place ces processus, en souffrent psychologiquement et physiquement, et se sentent souvent incomprises de leur entourage. En effet, comment expliquer que l'on s'interdise de réussir et parfois même de vivre ? Elles refusent également les compliments et n'entendent que les reproches, pour se conforter qu'elles sont bien imparfaites, qu'elles ont des défauts et qu'elles ne méritent pas l'attention.

Le fait de se dévaloriser, leur permet de contribuer à se détruire davantage chaque jour et à chaque expérience du quotidien.

Autosabotage : comment y remédier

La démarche de déconstruction et de transformation de cette stratégie consiste à l'identifier pour la mettre en conscience, puis à en trouver le bénéfice secondaire. Une fois ce bénéfice secondaire mis à jour, l'objectif est de trouver une autre stratégie qui répondra tout aussi bien à ce besoin caché pour se libérer du processus récurrent d'auto-sabotage.

La Programmation NeuroLinguistique (PNL) permet de travailler ces sujets en profondeur car, dans sa définition, elle sert à identifier les stratégies mentales, émotionnelles ou comportementales de réussite dans des domaines donnés et de les dupliquer dans d'autres situations. Par extension, elle peut donc permettre de pointer les mécanismes d'échec pour les transformer et les remplacer par des stratégies de réussite.

Ainsi, si vous ne vous développez pas professionnellement, si vous ne terminez pas ce que vous commencez, si vous vous mettez régulièrement dans des situations compliquées et très défavorables pour vous, si vous avez la sensation de ne pas avoir le droit d'exister, de réussir ou l'impression de vous détruire à petit feu sans savoir pourquoi, alors, vous avez peut-être mis en place un mécanisme de ce type.

Le coaching et le développement personnel sont des outils puissants que j'utilise avec mes clients pour les libérer définitivement de ces mécanismes et pour qu'ils s'autorisent enfin à vivre pleinement.
A très vite.

Par Nathalie Lenzeele, coach et formatrice en développement personnel certifiée et validée du réseau Medoucine.

Site: www.nathalie-lenzeele-coaching.com

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas visible