/ Psycho

Comment valoriser une personnalité introvertie ?

Problèmes de communication dans sa vie de couple ou familiale, difficultés à être à l’aise en société, sensation d’être constamment en décalage dans les relations sociales… Les personnes introverties ont souvent bien du mal à s’adapter aux codes sociaux les plus courants. Pourtant, avec un accompagnement adapté, une personnalité introvertie peut être une vraie force qui permettra de nouer des relations sincères et de qualité. Dominique Espinasse, coach et hypnothérapeute du réseau Médoucine, nous explique comment valoriser une personnalité introvertie.

Une personnalité introvertie, c’est quoi ?

Selon l’énéagramme de Claudio Naranjo (psychiatre chilien passionné par l’étude de la personnalité) une personne introvertie pourrait avoir les caractéristiques de « l’observateur ». Elle observe ce qui l’entoure depuis son château-fort intérieur, et s’est ainsi forgé une carapace pour se protéger. Les introvertis répondent bien souvent à des valeurs internes contrairement à aux extravertis qui seront en lien constant avec l’extérieur. Par exemple, pour prendre une décision, un extraverti récoltera l’avis de son entourage et c’est la société dans laquelle elle vit qui lui apportera les réponses qui l’aideront à faire des choix. Une personne introvertie prendra une décision en accord avec elle-même et avec son intériorité.
Les personnes introverties sont jugées à tort comme hautaines, peu chaleureuses, et insensibles alors que c’est tout l’inverse. Leur sensibilité est à l’abri, elles rencontrent simplement des difficultés à s’ouvrir et à communiquer leurs émotions. Il est plus facile de les rencontrer sur des terrains intellectuels comme la politique, l’écologie, la culture, etc. Cela peut être une clé pour commencer une relation. Ces personnalités sont prêtes à s’ouvrir dans un cadre confidentiel, sécurisé, car une de leur peur est l’intrusion, au sens propre comme au figuré. Si elles ont la sensation qu’on leur force la main c’est la fermeture automatique des portes. Il ne faudra donc pas en faire une affaire personnelle, c’est simplement un mode de fonctionnement, un mécanisme de défense.
Une personnalité introvertie peut résulter d’une blessure passée qui entraînera ainsi une autoprotection et tout particulièrement sentimentale. Ce comportement pourra poser problème notamment dans les relations de couples s’il y a des attentes du partenaire et qu’il n’a pas le « mode d’emploi ».
Un introverti restera donc dans sa position d’observateur jusqu’à ce qu’il trouve un sens et un intérêt à une relation. Mais ceci n’est qu’une petite partie de l’Être et ce sont souvent des trésors de richesses à découvrir , comme chez chacun, une fois la relation de confiance créée. Sensibles, ce sont également des êtres fidèles et la relation que l’on construira avec eux sera bien souvent profonde et solide si chacun dépasse le jeu des personnalités.

Valoriser une personnalité introvertie

En coaching ou encore en hypnose,le but n’est pas de changer ce type de personnalité, mais plutôt d’accepter de composer avec au quotidien, de lui donner sa juste place et de s’appuyer sur ses qualités. Dans un premier temps, il est nécessaire d’apprendre à se dissocier de sa personnalité; en d’autres mots prendre du recul, prendre conscience que ce n’est qu’une petite partie de soi. Dès lors que l’on se regardera agir, on pourra se lancer des défis. La thérapie offrira ainsi des clés qui permettront d’aller au-delà de ce mode de fonctionnement afin d’avoir plus de facilités à s’ouvrir. Par exemple, on pourra s’inviter à adresser la parole à un inconnu lors d’une sortie, ou à exprimer un sentiment à son conjoint même si on a l’impression que cela sonne faux au début. C’est cette succession de petits défis que l’on se lancera à soi-même qui permettront de se sentir plus à l’aise en société. Pour finir, noter tous ses défis réalisés sur un carnet pour conscientiser ses progrès.
Il sera également intéressant d’essayer de comprendre la source de ce comportement surtout lorsqu’il est extrême et handicapant. Il peut être généré par une blessure d’enfance, une croyance… Une fois identifié, on pourra apaiser l’histoire transgénérationnelle, changer sa vision, et donc faire en sorte que sa partie introvertie s’apaise. Grâce à la thérapie, on activera également les ressources nécessaires au changement ou à l’acceptation du comportement, et l’on pourra ainsi avoir accès à son potentiel pour être en harmonie avec soi. Ce type de coaching permettra ainsi à un introverti de s’accepter et de ne pas voir cela comme un handicap, mais simplement un trait de personnalité.

Par Dominique Espinasse thérapeute certifiée et validée du réseau Medoucine.