/ Psycho

Comment reconnaître ses émotions ?

Qu’elles soient positives ou négatives, les émotions ont une fonction naturelle, elles agissent sur l’état mental comme sur l’état physique. Les reconnaître et les exprimer pour s’en libérer est donc primordial pour vivre en harmonie avec ses ressentis et préserver sa santé.

Muriel Valentin, Coach et Sophrologue du réseau Medoucine, nous explique de quelle façon les émotions agissent en nous, et pourquoi il est important d’apprendre à les accueillir, les accepter, pour mieux les exprimer et les gérer. Gérer les émotions ne veut pas dire s’en couper !

Comprendre les émotions

Les émotions sont des réactions naturelles plutôt brèves et intenses souvent liées à l’affectif. Elles se manifestent le plus souvent lorsque l’on doit faire face à une situation inattendue par des réactions dans le corps et le mental. C’est donc bien une réaction psychique due à notre interprétation subjective de la situation qui déclenche une réaction physiologique et qui nous poussera à agir en conséquence, c’est ce que l’on appelle « réagir sous le coup de l’émotion ». C’est donc là que trouvent leur origine les fameux nœuds à l’estomac, la boule dans la gorge, le fait de rougir ou de bégayer, les sueurs et mains moites, les pleurs, les tremblements… Toute une palette de démonstrations physiques qui permettent au corps d’extérioriser les ressentis et les interprétations du cerveau.

L’intérêt de reconnaître une émotion permet de s’accepter tel que l’on est, mais de ne pas s’identifier à cette dernière. Il est important de ne pas confondre ce que l’on ressent et la façon dont on agit, nous ne sommes pas une émotion, nous avons une émotion.
Tant pour une bonne santé physique que psychique, il est important de savoir communiquer sur ce qui se passe en nous. Le but n’est pas de s’interdire de ressentir des émotions, mais donc bien de savoir les reconnaître et les exprimer.
Reconnaître et verbaliser une émotion permet d’analyser ce qu’elle nous indique, un guide primordial pour se comprendre soi et aussi un indicateur pour les autres pour améliorer nos relations. Les émotions permettent ainsi de mieux comprendre ce qui est bon pour nous, ce qui nous convient ou non. Elles nous permettent aussi de créer des liens plus authentiques avec les autres.

Leur expression permet de s’en libérer plutôt que de les garder en soi pour ne pas polluer notre corps. Le fait de prendre constamment sur soi , de ne pas exprimer par exemple sa tristesse, sa colère ou sa peur pourra déclencher des troubles physiques bien connus comme les ulcères, les maux de dos, les sciatiques, et peut affaiblir nos poumons, notre cœur, abîmer notre foie, nos reins….
Ainsi, savoir reconnaître et exprimer ses émotions sera vraiment bénéfique pour le corps comme l’esprit. Mais encore faut-il savoir comment procéder.

La reconnaissance des émotions en pratique

Des exercices de coaching et de sophrologie permettent de développer ces ressentis et ses prises de conscience pour vivre de façon harmonieuse avec ses émotions.

Ainsi, pour reconnaître et comprendre une émotion au quotidien, on fera en sorte de revenir aux ressentis, identifier les sensations et essayer de faire le lien entre ces dernières et ce qui aura pu les provoquer (pensée, souvenir, images, sensations…). On prendra soin de se demander si l’on a déjà ressenti des sensations similaires, et dans quel contexte. On se demandera surtout quel est notre besoin derrière cette émotion afin de la transformer en prise de conscience et lui rendre toute son utilité.

Pour cela, on pourra par exemple écrire ce que l’on ressent toujours en utilisant le « je », en ne parlant que de soi. Si l’émotion est provoquée par une personne qui n’a pas reconnu votre demande ou votre besoin, on pourra également coucher sur le papier ce que l’on voudrait lui dire de façon à extérioriser le tout. Écrire est un très bon moyen de travailler sur ses émotions et permet de prendre conscience que « Ce qui est sur le papier n’est plus à l’intérieur de moi ».

Pour les émotions intenses et dans les situations d’urgence, il peut être difficile d’avoir une pratique de reconnaissance et d’observation. Pour ne pas se laisser submerger, on utilisera dans ces cas-là des techniques de respiration ventrale afin de faire baisser le niveau de stress dans un premier temps.

Ensuite, on essaiera de localiser l’émotion dans son corps en portant attention à ses sensations, on se centrera sur ces perceptions sans les juger. On imaginera que sa respiration se place là où l’émotion est localisée afin de soulager les symptômes et ensuite on va défocaliser du mal-être en remplaçant les pensées négatives par des pensées alternatives et positives.

Le but est que ce type d’exercice pratiqué régulièrement devienne un réflexe, un automatisme que l’on va développer comme une intuition qui mène à une prise de conscience de son identité afin de se libérer et de vivre sainement avec ses émotions. De nombreux thérapeutes comme Muriel Valentin peuvent vous guider dans ce travail afin de vous donner les outils nécessaires pour que vous vous sentiez plus serein face à vos émotions.

Par Muriel Valentin, thérapeute validée et certifiée du réseau Medoucine.

PRENDRE RDV


Découvrez également :