Blog medecine douce

Ce que vous devez savoir sur la gratitude !


la-gratitude

La gratitude, voici un mot de plus en plus tendance. Mais que se cache-t-il vraiment derrière lui ? Voulez-vous comprendre de quoi il retourne sans détour ? Oui ?!  Si vous le voulez bien nous allons alors éclaircir ce concept appétissant qui nous promet de l’optimisme en barre simplement en disant "Merci". Pour ensuite comprendre pourquoi il est payant de muscler notre vision +++. En enfin, en tant que coach et sophrologue à Boulogne, je vous promets deux exercices afin d’expérimenter la gratitude sans plus attendre !

Pourquoi la gratitude ?

Reconnaissance ou sentiment affectueux sont de jolis mots pour nous attirer sur le chemin de la gratitude. Mais pourquoi faudrait-il nous y attarder ?

Premièrement parce que la neuroscience nous confirme depuis plusieurs années déjà que c’est bon pour notre moral, preuve à l’appui ! Témoigner sa gratitude à quelqu’un ou à quelque chose active nos neurotransmetteurs qui libère dans notre organisme de la dopamine et de la sérotonine. Pour ceux qui ne connaissent pas ces hormones retenez juste qu’il s’agit d’un shoot de bonheur 100% naturel. Expérimenter la gratitude nourrie donc un mécanisme physiologique explosivement positif !
Ce qui est particulièrement intéressant avec cette découverte c’est qu’il n’est pas nécessaire d’être à la recherche des choses extraordinaires pour pratiquer la gratitude. En effet ses bienfaits s'activent aussi bien lorsque vous appréciez qu’un inconnu vous tienne la porte d’un ascenseur que si vous vous réjouissez d’un diner entre amis ou encore du simple fait d’être en vie. L’élément essentiel est d’en prendre conscience et d’être ouvert au sentiment que cela vous procure.

Deuxièmement il a été démontré par plusieurs études que faire preuve de gratitude était bon pour la santé. Une étude a notamment souligné l’existence d’un lien entre cette pratique et l’amélioration de certaines difficultés cardiaques. L’étude a été menée sur des patients qui tenaient quotidiennement un recueil des événements de leur vie dont ils étaient reconnaissants. Huit semaines plus tard les résultats soulignaient une baisse de l'inflammation et un rythme cardiaque amélioré. Ce qui n’était pas observé sur le second groupe qui ne tenait pas de journal.[1]

Sur le plan de la santé mental des psychologues de l’Université de Roehampton en Angleterre ont démontré que des patients qui pratiquaient régulièrement la gratitude avaient dès la 3ème semaine un meilleur sommeil et une tension artérielle plus basse, toujours avec un groupe de comparaison.[2]

Il existe encore un grand nombre de recherche qui confirme ces effets bénéfiques notamment sur les relations conjugales et professionnels ou encore pour des patients suicidaires comme l’explique l’hôpital de Boston.

- Inutile de souligner qu’il n’est pas question de remplacer la médecine moderne mais bien de proposer des moyens complémentaires-

Muscler sa vision +++

Apprendre à influencer nos pensées sur ce qui nous rend heureux c’est nous inciter à contempler les aspects positifs de la vie. Ce mécanisme nous détourne par conséquent de ce qui nous est pénible. Tout l'enjeu réside là : choisir de muscler sa vision +++ dans le but d’influencer ses émotions, son attitude et donc notre quotidien.

Se sentir reconnaissant pour une action, un geste ou simplement pour vivre c’est déposer un regard sur l’extérieur. Ce qui nous permet de sortir d’un état narcissique dans lequel nous pouvons facilement être prisonnier. Entendez par narcissisme l’habitude de se comparer, de vouloir toujours être plus ou avoir plus, de s’arrêter sur tout ce qui nous fait du mal etc... Développez votre vision +++ grâce à la gratitude c’est voir différemment, en dehors de soi. Cet élan à un effet calmant et libérateur. Il n’est plus question de nous ou de cette poursuite constante vers notre bonheur mais bien d’accueillir tous les bonheurs que nous avons déjà dans l’instant, sans effort supplémentaire. Ouf !

Je ne suis pas une adepte du « je vais bien, tout va bien », en revanche développer notre capacité à amplifier nos joies du quotidien pousse notre cerveau à traiter plus d’émotions comme la satisfaction, d’amusement, etc. Cet entrainement nous permet de freiner une consommation trop rapide de ce qui nous fait du bien.  C'est là même le concept de gratitude : protégez et appréciez pleinement ce qui se passe d'heureux en nous et autour de nous afin de nous renforcer.

Dire "Merci" oui , mais en conscience !

Le sentiment de gratitude a donc cette faculté d’accroitre notre bien-être, notre vitalité, notre altruisme et d'influencer notre capacité à faire face à l’adversité. J’espère vous entendre déjà vous impatienter sur votre chaise pour aller allègrement explorer les bienfaits de la reconnaissance envers vous-même, les autres et la vie !

Cependant pour bien faire les choses il est nécessaire de vous rappeler que la pratique doit se faire en conscience. Dire merci à tout bout de champ sans vraiment y mettre l’intention, c’est comme partager un moment de qualité avec son ami ou son enfant tout en restant rivé sur son téléphone portable. En revanche dire merci en conscience c’est parler avec le cœur.  À force de de répétition vous sentirez peu à peu ce qui se dégage émotionnellement de vos actes de gratitude. Soyez à l’écoute !

À vous de jouer, expérimentez la gratitude !

J'entraine ma vision +++

Comme le disait l’écrivain Paulo Coelho « Le bonheur, ce n’est pas d’avoir tout ce que l’on désire, mais c’est d’apprécier ce que l’on a déjà. » Mon premier exercice s'inspire de cette citation 🙂

Je vous propose de mettre en place un rituel pour muscler votre vision +++. Pour cela pendant 10 semaines et quotidiennement vous listerez au moins 3 points sur lesquels vous êtes reconnaissant. Cela peut être des éléments de votre journée ou des situations plus globales. Vous pouvez choisir de les lister dans un carnet de gratitude ou encore de les partager tous les soirs avec un ami, un parent ou votre moitié.

Je suis reconnaissant(e) dans l'intention et les actes

Cet exercice vous demandera un peu plus de temps mais les résultats sont puissants. Pour débuter réfléchissez à trois personnes auprès desquels vous vous sentez reconnaissant. Cela peut concerner des personnes qui sont dans votre quotidien ou encore des personnes qui ont été importantes à un moment donné de votre vie.

Prenez ensuite le temps de choisir de quelle manière vous allez les remercier. À vous de vous diriger vers ce qui vous ressemble le plus, cela peut être par lettre, appel, vidéo, visite, etc. L'objectif étant de leur dire "Merci" pour ce qu'ils représentent à vos yeux, ce qu'ils vous ont apportés ou bien d'autres choses encore !

Bon chemin vers la gratitude ! Et merci à vous d'avoir pris le temps de lire ce post 🙂

Sources :

[1] Xavier Bazin, journaliste et fondateur du Santé Corps Esprit

[2] The impact of a brief gratitude intervention on subjective well-being, biology and sleep, Marta Jackowska

 

Par Véronique Souchon, sophrologue et coach certifiée et validée par le réseau Medoucine.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas visible