/ Sophrologie

5 conseils pour enfin vivre un automne pas comme les autres !

Nous y sommes, l'automne s'est installé et comme chaque année c'est la même rengaine : il fait froid,  j'ai pris un rhume, je suis fatigué(e), et j'en passe ! Alors cette année on choisi de le vivre différemment, sans pour autant s'imposer une liste de bonnes résolutions qui ne survivront certainement pas à Noël !

1. Briser la pensée négative

Il existe une croyance qui décrit l'arrivée de l'automne comme LE déclencheur à la dépression saisonnière de masse. Et pourtant comme l'explique le sémiologue Ferenc Fodor, auteur de Climat d’angoisse – L’imaginaire du changement climatique, la dépression hivernale toucherait à peine 5% de la population.

Néanmoins il est fort probable que la baisse de luminosité et les jours qui raccourcissent nous fatiguent. Cela peut engendrer une petite déprime, de quelques jours, le temps à notre corps de s'adapter à son nouvel environnement.

Les symptômes de cette déprime passagère ?  Baisse de moral, légère anxiété, fatigue, irritabilité, manque de motivation. Si vous ressentez le besoin de vous faire aider afin que la transition saisonnière ne s'installe pas plus que nécessaire appuyez-vous  la relaxation et la respiration. Comment ? Lisez le point n°3 !

Une croyance, c'est à dire une certitude sur un sujet, devient notre propre réalité. Nos croyances nous guident dans notre manière de percevoir et évoluer dans notre vie et notre environnement. Cela peut être un très bonne chose, mais à l'inverse une croyance peut nous empêcher de mieux vivre ou de dépasser un a priori. On parle de croyance limitante. Si nous restons convaincus que l'automne va nous déprimer il y a de grande chance que cela s'installe, car nous ne lutterons pas contre. Alors luttez !! ;)

2. Focaliser sur les éléments positifs de l'automne

Nous sommes tous prêt à modifier notre réalité pour plus de positif ? Bravo ! Sur cette belle dynamique je vous invite à lister 10 points qui suscitent pour vous de la joie ou du plaisir grâce à l'arrivée de l'automne. De mon côté j'ai beaucoup de plaisir à sentir le soleil qui tape sur mon visage alors qu'il fait moins de 10 degrés, emmitouflée dans mon écharpe. Ou encore les odeurs et les couleurs qui se renouvellent, sans oublier les soirées raclettes sans culpabilité !

Une fois cette liste établie efforcez vous de les vivre le plus souvent possible. Passez à l'action sans attendre, pour vivre l'automne pleinement et différemment cette fois-ci.

3. Pratiquer la relaxation

L'automne rime avec rentrée, nouveaux challenges pro et perso... En somme nous nous agitons beaucoup plus que cet été. Afin de ne pas pomper toute notre belle énergie il est nécessaire une fois par jour de nous mettre en veille. Avec pour seul objectif de nous RELÂCHER sans rien faire d'autre. Voilà un nouveau challenge 100% gagnant pour votre corps et votre esprit.

Rassurez-vous il n'est pas utile de se mettre en lotus et de rester immobile pendant 50 minutes, alors que vous mourrez d'envie de vous gratter le nez ! Consacrez déjà 10 minutes de votre temps à la relaxation et les bénéfices sur votre énergie, humeur et concentration se feront sentir. Promis !

Pour essayer la relaxation suivez l'exercice décrit dans l'article suivant : surfez sur les bienfaits de vos vacances d'été

4. Développer sa capacité à vivre le présent

"Pour vivre mieux, vivons l'instant présent", voilà un fondement que nous entendons de plus en plus souvent. Il s'agit par ailleurs d'un principe clé de la sophrologie. Il existe 1 000 manières d'investir cette pensée !

Mais pour suivre la promesse de ce billet je l'adapte aujourd'hui à ceci : Nourrissez-vous des légumes et des fruits de saison. Stop aux ananas et aux tomates venus d'ailleurs. Ici et maintenant ce sont les carottes, les brocolis, les épinards, les potimarrons, les figues, les pommes, les kaki, ... qui poussent dans nos cultures.

Pourquoi me diriez-vous ? Et bien tout simplement parce qu'ils bourrés de glucides afin de mieux traverser la saison et se préparer à l'hiver. Merci Dame Nature !

Respecter le sommeil et le réveil

Comme vous le savez peut-être notre pendule biologique est extrêmement sensible à l'alternance jour/nuit. Avec l'obscurité qui arrive plus tôt il est un peu perdu, ce qui explique la fatigue et l'immunité qui se fragilise.

Un petit coup de pouce de votre part est bienvenu pour l'aider à se rééquilibrer. Comment ? En respectant la même heure de lever et de coucher, mais également en dormant le nombre d'heure de sommeil dont vous avez besoin.

Evidement je pourrai aussi revenir sur l'importance de la pratique d'un sport afin de réactiver notre dynamisme. Mais suivez déjà ses 5 premiers conseils, on reviendra sur l'activité physique en pleine conscience une prochaine fois ;)

Je vous souhaite un magnifique et heureux automne !

Par Véronique Souchon, thérapeute certifiée et validée du réseau Medoucine.