L’ostéopathie pour soulager les troubles de sciatique

La sciatique ou névralgie du nerf sciatique est une inflammation du nerf sciatique. La douleur ressentie lors de l’inflammation suit le trajet du nerf de la fesse ou de la cuisse jusqu’au pied. Le nerf sciatique est sensitif et moteur. En effet, il permet d’avoir de la sensibilité au niveau des membres inférieurs et d’effectuer en partie certains mouvements. Les bienfaits de l'ostéopathie peuvent aider à soulager les douleurs liées à la sciatique.

Causes et symptômes de la sciatique

Les causes de la sciatique sont nombreuses : 

  • le rétrécissement du canal lombaire ou sténose lombaire : il s’agit d’une pathologie dégénérative qui comprime les racines nerveuses et provoque des douleurs dans les membres inférieurs. 
  • le syndrome ou irritation facettaire : irritation des articulations situées dans la partie postérieure des vertèbres du bas du dos. 
  • le syndrome du muscle pyramidal ou piriforme : le muscle piriforme, muscle plat situé dans les fesses près des hanches, se contracte et opère une pression sur le nerf sciatique. 
  • les chocs et traumatismes : fractures, contusions ou mouvements brusques ; 
  • la grossesse : le poids du ventre s’exerce sur la colonne vertébrale et crée une augmentation de la pression sur les disques intervertébraux. Cette pression peut occasionner le pincement du nerf sciatique. 
  • la hernie discale : fragilisation des disques intervertébraux due à des contraintes répétées comme le port de charges lourdes. Les pressions répétées vont entraîner une saillie sur le disque intervertébral qui va compresser les nerfs. 

La sciatique se manifeste à travers différents symptômes

  • douleurs dans le bas du dos, dans la cuisse ou derrière la jambe 
  • crampes
  • troubles de la sensibilité (fourmillements, engourdissements ou perte de la sensibilité de la peau) dans la jambe concernée
  • faiblesse des muscles dans la zone du nerf touché. 

Il est recommandé de consulter un médecin afin d'identifier s’il s’agit ou non d’une sciatique. Grâce aux examens (tests, radiographies, IRM ou scanner) qu’il effectuera, il pourra soit vous donner un traitement adapté soit vous orienter vers un professionnel de la santé pour vous soulager. 

l'ostéopathie pour soigner la sciatique

Une compression et inflammation du nerf

La sciatique n’est pas une maladie mais une alerte qui informe d’un dysfonctionnement au niveau du bas du dos. La douleur est due à une compression, une irritation ou un étirement des racines nerveuses du nerf. Cela arrive en cas d’anomalies de la colonne vertébrale, d’hernie discale ou de “bec de perroquet” en cas d’arthrose.  

Il existe plusieurs formes de sciatique : 

  • la sciatique hyperalgique qui est une sciatique qui n’a pas été apaisée par les antalgiques classiques et entraîne une douleur intolérable.
  • la sciatique paralysante qui est accompagnée par un déficit moteur de la jambe c’est-à-dire une incapacité à effectuer certains mouvements de la jambe. 
  • la sciatique associée à un syndrome de la queue de cheval : sciatique caractérisée par l’apparition de douleurs, de troubles sensitifs ou moteurs et de troubles génito-sphinctériens. Le syndrome de la queue de cheval est un ensemble de troubles qui apparaissent lorsque les racines nerveuses situées dans le bas du dos sont compressées. Il peut être créé par une hernie discale. 

Des douleurs vertébrales à l’hernie discale

Le plus souvent une douleur dans la région lombaire peut intervenir après des mouvements brusques ou le port de charges lourdes. Elles peuvent manifester différents troubles. Dans le cas d'un lumbago ou d'une sciatique, ce sont les articulations intervertébrales qui vont donner le premier signal d'un dysfonctionnement. 

Une personne touchée par une sciatique va ressentir des douleurs dans le bas du dos. En effet, les principales racines du nerf sciatique sont situées entre les vertèbres lombaires : 

  • entre les 4ème et 5ème vertèbres lombaires (L4 et L5)
  • entre la 5ème vertèbre lombaire et la 1ère vertèbre sacrée (L5 et S1). 

Le nerf sciatique peut être comprimé au niveau de ces deux zones et créer une irritation du nerf sciatique : la sciatalgie. Si la douleur ressentie s’arrête au niveau de la fesse ou du genou, on parle de sciatalgie ou de sciatalgie tronquée. En revanche, si celle-ci se poursuit jusque dans le pied, il s'agit bien d'une “vraie” sciatique. 

Une vraie sciatique est généralement due à une hernie discale. La hernie discale est due à un problème sur le disque intervertébral qui sert d'amortisseur entre deux vertèbres. Lorsqu'il y a de fortes pressions entre les vertèbres, ce disque peut se fissurer et laisser échapper son contenu (une boule ou hernie) qui va venir comprimer l'une des racines du nerf sciatique. La hernie discale provoque différentes douleurs qui peuvent irradier jusque dans le pied (si le nerf sciatique est comprimé). 

On distingue également la cruralgie de la sciatique. En effet, la cruralgie porte atteinte au nerf fémoral qui est responsable de la mobilité des muscles fléchisseurs présents dans la cuisse. Elle provoque des sensations douloureuses qui sont similaires à celles de la sciatique : fourmillements, engourdissements, douleurs au niveau de la fesse, de la cuisse et de la jambe. Ces douleurs peuvent être accompagnées d'une douleur dans la zone lombaire, il s'agit alors d'une lombocruralgie.

Soulager le bassin, les jambes et les lombaires

Pour soulager les douleurs causées par une irritation du nerf sciatique, il existe des traitements médicamenteux qui ciblent l'inflammation et ont un effet relaxant. Néanmoins, l'ostéopathie est indiquée pour libérer la compression du nerf sciatique. Elle permet de soulager naturellement les douleurs dans le bas du dos, le bassin ou les jambes. 

Lors de la première séance, l’ostéopathe va chercher l’origine de l’irritation des nerfs afin de soulager les douleurs. Ensuite, il va travailler les zones des lombaires, du petit bassin, du bassin et des membre inférieur. 

Le nerf sciatique est une structure qui a besoin d’être mobilisée. Cette mobilisation peut être faite à partir d’exercices ou d’étirements. Votre ostéopathe peut vous donner des exercices ou des étirements à effectuer pour libérer la compression du nerf et ainsi vous soulager.

Consultez d’abord votre médecin avant de faire appel aux pratiques complémentaires.

Ostéopathie : Prenez rendez-vous

Thérapeutes sélectionnés
Chaque thérapeute a validé avec succès nos critères de sélection élevés
Bénéfices
Bénéfique pour 84 % de nos utilisateurs En savoir plus
Fermer