/ Psycho

St Valentin : apprendre à s’aimer pour mieux aimer l’autre : tout un programme à penser avant la Saint Valentin.

Et si on se posait la question ?

Au-delà du regard que l’on pose sur soi maquillé ou bien apprêté pour se préparer à affronter le monde, qu’en est-il vraiment de votre perception ?

Positive ou Négative ?

Savez-vous que nous attirons à nous tout ce qui nous ressemble. Vous attendez le Prince Charmant ou la Princesse ? Avez-vous fait le point sur le rapport que vous entretenez avec vous-même ? Faites l'exercice !
Alors on ferme les yeux.
Si, si, si , on s’y met.

Doucement on se concentre sur sa respiration, et éventuellement le mouvement de son ventre, s’il n’est pas trop coincé, étriqué. On le libère éventuellement pour créer plus de détente

Allez, on continue…

Doucement accueillez ce qui vient négativement ou positivement, on s’en fiche : Faites l’effort de vous accorder ce temps. Comment pourrez-vous accorder de l’attention si vous ne vous permettez pas ce calme. On écoute son corps se détendre et on l’aide accessoirement :

  • Focalisation sur la tête : on a relâche.
  • Attention portée sur les bras ; on les laisse s’alourdir et s’allonger.
  • Concentration sur les épaules, le thorax et les omoplates ; on amplifie la relaxation haute du corps.
  • Regard intérieur posé sur son ventre : on l’invite à reprendre ses aises pour que la respiration puisse se retrouver fluide, régulière et apaisante.
  • Observation des membres inférieurs : pieds bien posés au sol, ils s’ancrent et deviennent plus lourds et … plus légers.

Ca y est !

Un peu plus connecté à vous ? Qu’est-ce que cela vous fait ? Sensation agréable ou désagréable ?

Allez, on continue !

On pose ses mains sur la tête et on commence à tapoter légèrement son corps de haut en bas, essayant de couvrir chacune des parties du corps.
On écoute : frissons, chaleur, fraîcheur, appréciation ou dépréciation : on accueille l’expérience et on accepte la suite : on essuie avec ses mains son corps, zone par zone, comme si on se débarrassait d’eau ruisselante.
Encore une fois, on est attentif à ce que notre corps exprime et suscite. ON finit avec des caresses délicates et légères ou plus pressantes/ On essaie d’être présent à soi encore une fois pour apprendre plus sur soi.

Yeux fermés, on reste à l’écoute des vibrations du corps et on accueille le mot qui résonne instantanément dans notre tête. Que ressentez-vous au niveau de votre corps ? Est-ce qu’une émotion transparait ?

Est-ce que l’impact est positif ?

Quelle est l’appréciation à cet instant que vous donnez à vous-même ?

Maintenant que vous savez prendre soin de vous, envisagez de prendre soin de l’autre avec autant de délicatesse et d’attention.

Ne voyez-vous pas que vous pouvez obtenir enfin l’homme ou la femme de votre vie à laquelle vous aspirez, plus facilement quand le contact à soi est rétabli  et apprécié ?

Même seul(e), appréciez cette Saint-Valentin. Elle est l’occasion d’apprendre à vous aimer vraiment !

Par Sophie Colas, hypnothérapeute et sophrologue certifiée et validée du réseau Medoucine.