/ Beauté et bien-être

Un sommeil bien préparé est un sommeil réussi !

Difficultés à trouver le sommeil, nuit agitées, insomnies… Avec des journées à 200km/heures et des sollicitations de notre cerveau toujours plus nombreuses, on peut aisément comprendre pourquoi il est de plus en plus difficile de passer une bonne nuit… Pourtant, il existe quelques méthodes pratiques à appliquer pour mettre toutes les chances de son côté afin d’avoir un bon sommeil.

Lionel Vernois, praticien en hypnose du réseau Medoucine.com, est spécialisé dans le sommeil. Il a accepté ici de nous donner quelques astuces faciles à mettre en pratique pour enfin se sentir vraiment reposé !

Ne plus rater le train du sommeil

On parle souvent de « train du sommeil » pour illustrer le moment idéal pour s’endormir. La métaphore est parfaite, car lorsque le train marque l’arrêt et repart, il ne vous attend pas. À vous de faire en sorte d’être disponible à l’heure sinon il faudra attendre le prochain. Chacun a ses propres horaires et pour les connaître il faut être attentifs aux signes. Le soir venu, prêtez attention à l’heure qu’il est lorsque vous commencez à bâiller ou à ne plus suivre l’intrigue du film par exemple, qui sont des signes de fatigue en somme. Après quelques soirées passées à prêter attention à ces signes que vous envoie votre corps, vous serez en mesure de connaître l’heure exacte du passage du train. À vous de faire en sorte d’être disponible à l’heure, sinon il faudra attendre le prochain. Si votre heure est 23h15, il faudra être au lit, dans l’obscurité à 23h15. Pas en train de vous laver les dents,ou en train de vous dire, « c’est l’heure, il faut que j’aille au lit », mais bel et bien installé et prêt à plonger dans un sommeil profond !

Se reconnecter à son rythme

Rares sont les moments où l’on arrive à s’accorder de vraies pauses dans la journée. Pourtant, c’est un réflexe qu’il faut absolument arriver à intégrer à sa routine. En effet, notre corps suit son propre rythme et nous lui faisons violence en lui imposant le rythme de nos obligations. Il est donc bon pour nous de faire une pause afin de se reconnecter à son propre rythme. Pour cela, il suffit de fermer les yeux pendant 5 petites minutes et de se détendre (on pourra utiliser des méthodes de respiration ou de méditation). Ces petites pauses que l’on peut multiplier dans la journée nous permettront de nous reconnecter à notre rythme une fois le soir venu. Trouver le sommeil n’en sera que plus simple !

Adieu lumière bleue

C’est indéniable, la lumière bleue générée par les écrans n’est bonne ni pour nos yeux ni pour notre sommeil. Mis à part le fait que les écrans excitent et suscitent énormément notre cerveau (ce qui est loin d’être idéal pour s’endormir), la lumière bleue est aussi responsable de nos difficultés à trouver le sommeil. En effet, en luminothérapie, cette dernière est utilisée pour simuler la lumière du soleil. En somme, lorsque l’on se pose devant la télé le soir, le message que l’on envoie au cerveau est contradictoire à nos projets de sommeil. Bien évidemment, on sait qu’il est courant chez la plupart des gens de se détendre devant la télévision avant d’aller se coucher. Dans ce cas, l’utilisation de lunettes anti lumière bleue peut être un bon compromis. En revanche, pour ce qui est des insomnies et des réveils nocturnes, pas question de se mettre devant un écran, vous ne retrouverez encore moins le sommeil.

Identifier les causes du réveil nocturne

Si vous êtes sujet aux réveils nocturnes, deux principales causes à ses problèmes ont été identifiées et bonne nouvelle, les deux peuvent être adressées !  
La première : vous êtes « hanté » par vos problématiques de la journée. Cela peut être ponctuel comme une veille d’entretien, un souci en cours de résolution. Mais cela peut aussi être quotidien, et que vous en soyez conscient ou non, il se peut que vous ayez des choses à résoudre, pourquoi pas en psychothérapie ou en séance d’hypnothérapie.
La seconde, certaines phases de votre sommeil sont moins profondes que d’autres. Parfois, notre cerveau est pratiquement conscient durant la nuit et peut facilement être sorti de son sommeil par un bruit, un insecte, la chaleur, etc. Les habitués de ce type de problème ont souvent tendance à perdre patience, à jeter l’éponge et à s’énerver. C’est typiquement le genre de réaction qui vous sortira du sommeil définitivement. Il va donc falloir faire un travail sur vous et « laisser faire ». Il n’y a rien de grave, vous pouvez vous rendormir facilement.

Par Lionel Vernois, hypnothérapeute de la communauté Medoucine, le réseau des praticiens de confiance.

RÉSERVEZ VOTRE SÉANCE !