/ Pratiques et thérapies

Sécurité intérieure et plaisir d'être ensemble avec l'hypnose

Repli sur soi, phobies sociales, manque de confiance en soi, peur de la foule, difficultés à établir des relations satisfaisantes avec autrui… au fond, il y a souvent la question de soi. La question est vaste : « C’est quoi moi ? Je suis qui moi ? Je cherche quoi moi ? ». L'hypnose peut être un bon moyen de travailler sur ces différentes questions et de surmonter sa peur de la relation à l'autre.

Par Vincent Buhler, hypnothérapeute, psychologue certifié et validé du réseau Medoucine.

Faites le test ...

Tiens ! Faites une petite expérience : dites en vous-même la phrase suivante : « Je suis. ». Pas « je suis… quelque chose ou quelqu’un qui… ». Seulement « Je suis. ». Puis prenez une bonne respiration.


En faisant cela, vous êtes à un endroit de vous, depuis lequel vous pouvez dire            « Je». Pensez-y c’est le seul lieu où l’on peut faire cela. C’est un territoire très personnel, voire intime. Il constitue le noyau de votre personnalité. Il rassemble toutes vos expériences, c'est-à-dire votre vécu et vos intentions pour l’avenir. Ce territoire entretient des frontières et des échanges avec le monde extérieur, avec le corps et la pensée intuitive aussi…

Cultivez votre soi grâce à l'hypnose :

L’état hypnotique vous permet de faire une expérience directe de cette partie de vous. Au moment où vous permettez au mental de « faire une pause », votre pensée personnelle et subjective dispose de plus d’espace. Vous êtes alors connecté(e)s avec la base de qui vous êtes, le terreau où tout prend racine. Vous pouvez maintenant cultiver cette terre !


Et c’est toujours à partir d'une intention légitime, qu’une partie de soi joue des stratégies qui parfois aboutissent au repli sur soi.

Plusieurs pistes sont alors possibles, en voici deux :

Première hypothèse :  en hypnose, vous pouvez explorer ce territoire appelé soi. En fouler le sol, en grimper les sommets et y développer des apprentissages. Que vous dit cette partie quand vous êtes dans les meilleures dispositions mentales et physiques pour l’écouter et pour l’entendre ? Parfois une part de soi, cherche à se faire entendre ! Au quotidien, on ne l’écoute pas toujours. Pourtant cette partie poursuit, sans aucun doute, un but noble et plein de sens.

Parlons d’une personne qui développe une phobie de la foule. Au fond une partie d’elle-même cherche à protéger l’ensemble de la personne.

En hypnose, vous explorez ces « bonnes raisons » qui aboutissent parfois à des comportements limitants et vous développez de nouvelles stratégies inconscientes pour répondre ces mêmes besoins, de manière plus adéquate. Ensuite, lorsque vous êtes avec d’autres, vous disposez de nouveaux processus pour penser, sentir, agir et vivre autrement ces expériences.

Deuxième hypothèse : vous pourriez explorer la frontière entre vous et le monde. Peut-être trouvez-vous que cette enveloppe présente des failles dans sa mission consistant à réguler vos échanges avec le monde ? Peut-être que d’anciennes croyances liées à cette mission créent aujourd’hui plus de contraintes que d’effets positifs ?

Dans ce cas, peut-être pourriez-vous les mettre à jour pour un meilleur résultat pour cette partie de vous et toutes les autres ? Ou peut-être qu’une part de vous-même ne parvient pas à s’exprimer ou agir de manière efficace à travers l’épaisseur ou la densité de votre enveloppe ? Ou peut-être encore, ce sont les processus d’échanges que permet cette zone qui ne vous permettent pas d’en tirer suffisamment de ressources utiles depuis l’extérieur.

Un peu comme si vous étiez une pêche, que votre peau pouvait à la fois contenir la chair du fruit et favorisez les échanges nécessaires avec votre environnement pour développer une bonne taille, une bonne texture et un bon goût.

Avec l’hypnose, vous trouvez en vous-même les ressources et les moyens d’une plus grande sérénité individuelle et d’un plus grand plaisir d’être ensemble.

En conclusion:

L'hypnose vous aide à mieux connaître qui vous êtes et comment vous fonctionnez inconsciemment. Vous pouvez alors mieux ajuster les mécanismes en jeux pour satisfaire à vos intentions profondes en fonction de votre environnement extérieur. Vous apprenez alors à développer une plus grande sérénité et à prendre plus de plaisir dans votre relation aux autres.

Par Vincent Buhler, hypnothérapeute, psychologue certifié et validé du réseau Medoucine.