Menu

Pourquoi notre cerveau a besoin de 21 jours pour être reprogrammé ?

Des données scientifiques nous le prouvent : nos pensées, nos émotions, ont un impact physique et psychique sur nous.

Santé, atteinte d’objectifs, équilibre de vie… Tout part des impulsions que nous créons avec notre cerveau. Si nous focalisons notre attention sur tout le négatif de notre vie, envisager le positif devient impossible !

Les impacts, de nos émotions, pensées sur nos vies 

Cela a un impact sur les opportunités, le courage d’entreprendre, et l’espoir de changer les choses.
Mais ce n’est pas tout. Nos pensées et émotions génèrent un florilège de réponses chimiques et hormonales qui impactent notre corps. À ressasser des idées, des émotions négatives ou comme j’aime le dire erronées, nous créons des déséquilibres durables qui découleront en maladies graves si nous ne faisons rien pour changer.

21 jours nécessaires pour reprogrammer son cerveau

David Casolato – Pexels

Quel est le moteur de cette cause ?

Comment “sauver” notre propre cerveau ? : en le reprogrammant de manière durable pour orienter nos pensées vers du positif.

Pour en finir avec ses propres émotions erronées, la solution consiste à adopter un système de pensées, d’émotions et d’expressions “positives”. Concrètement, cela implique qu’en toute occasion, nous devrions formuler de manière positive nos paroles et nos pensées, envers les autres ou nous-même.

C’est l’un des fondements des 4 accords toltèques, le premier pour être précis. En restant pragmatique, nous ne vivons pas dans un monde de licornes et d’arc-en-ciel. La bonne nouvelle est que la pensée positive, et les émotions positives ne visent pas à effacer une partie de la réalité. Elles nous permettent cependant d’orienter notre regard vers ce qui est positif ou ce qui pourrait l’être davantage. C’est à ce niveau, de manière neuronale et émotionnelle, que se crée une différence radicale pour notre bien-être.

3 actions clés pour accompagner notre cerveau vers une somatisation du positif.

1/ Reformuler nos croyances limitantes en croyances aidantes :

  • Exemple de croyance limitante : je ne vais pas y arriver, je n’ai pas la capacité pour ca.
  • Exemple de croyance aidante : je sais que je peux faire de mon mieux pour atteindre cet objectif.

2/ Mettre en place des objectifs progressifs.

Par exemple :

  • Ne pas se dire : “je ne veux plus fumer“.
  • Mais plutôt se dire : “pour mon bien être, je décide d’agir pour changer mon quotidien de fumeur“.

Dans ce cas précis on enlève le mot négatif arrêter par une pensée positive pour soi.

3/ Transformer ses émotions, pensées et observations négatives en positives.
Exemple :

  • Sentiment : “ce qui me fait peur/me fatigue/…” en “ce qui me donne de l’envie/de l’énergie/…
  • Jugement : “ce qui me déplait” en “ce qui me plairait davantage

L’objectif consiste à modifier la partie négative de sa formulation en inversant le focus vers du positif.

Pourquoi notre cerveau a besoin de 21 jours pour être reprogrammé ?

Juan-Pablo Serrano-Arenas – Pexels

Ancrer un rituel positif chaque jour pendant 21 jours, soit 3 fois 7 jours

Quelle meilleure façon d’ancrer une habitude qu’un rituel quotidien pour y travailler ?

Je vous propose ici un exercice de développement personnel que vous pourrez retrouver dans la littérature sous le nom des 3 actions, émotions, pensées par jour.
Cela pendant 21 jours, pourquoi ?
Simplement, notre cerveau assimile les actions, les faits, seulement à partir de trois répétitions.

  1. Première fois : le cerveau, écoute.
  2. Deuxième fois : le cerveau observe.
  3. Troisième fois : le cerveau assimile. Il va venir créer un reset sur les anciennes croyances.

Donc, pour conforter cette position du positif, les recherches en neurosciences ont prouvé que le fait de répéter cet exercice chaque jour, pendant 21 jours, nous permet donc de transformer notre cerveau avec beaucoup plus de positif dans sa globalité.

Maintenant, il s’agit de tenir. Un dernier conseil pour réussir dans la durée : prenez rendez-vous avec vous-même pour vous même.
Oui, programmez vraiment un créneau chaque jour dans votre agenda !
Je vous donne rendez-vous dans 21 jours.

Par Jean-Paul Gustin, psycho-praticien, certifié et validé par le réseau Medoucine

A lire aussi :

 

 

 

Prenez RDV avec un praticien en médecine douce
Jean-Paul Gustin A propos de l'auteur

Diplômé en psychothérapie, je vous propose des accompagnements personnels. Des pratiques comme la sophrologie ou les TCC , me permettent de vous guider de manière solide et durable dans le temps. La TCC est une thérapie brève, validée scientifiquement, qui porte sur les interactions entre pensées, émotions et comportements.

1 commentaire
  • DRAUX
    6 janvier 2021 à 12 h 56 min

    Il faudrait apparemment plutôt 66 jours et cela varie beaucoup suivant les personnes (entre 18 j et 254 j)…. et aussi les habitudes ….Ce qui est logique car nous sommes toutes et tous uniques …

    Répondre
Laisser une réponse