/ Bien-être

Petit déjeuner, repas indispensable ?

Presque tous les nutritionnistes vous le dirons : "le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée ". Cependant, est-ce complètement vrai?

Par Patrice Raganelli, Naturopathe certifié et validé du réseau Medoucine.

La question du petit déjeuner

Cette idée est amplement relayée par les médias, les pubs, et l'industrie agro-alimentaire (fabricants de céréales, filière du pain et industrie laitière).
Vous avez aussi tous entendu ce fameux dicton " il faut manger comme un roi le matin, le midi comme un prince et le soir comme un mendiant " . Et pourtant cela n'a pas réellement de sens." Je ne peux pas me passer de mon petit-déjeuner, je risque de me sentir mal ou d'avoir faim ...." ou " Je n'ai pas faim le matin mais je me force car on m'a dit qu'il ne fallait pas avoir le ventre vide le matin ....".
C'est ce type de phrases que j'entend de la part de mes patients lorsque l'on aborde la question du petit-déjeuner.

Que se passe-t-il vraiment quand on petit-déjeune?

Mais regardons ce qu'il se passe sur différents plans si vous petit-déjeunez :
Sur le plan nerveux, au petit matin, votre corps bascule en sympathicotonie signifiant que notre corps se met en route pour pouvoir être efficace au travail dès le matin. Il s'en suit une hausse hormonales de cortisol et d'adrénaline. Ce qui veut dire que votre organisme sera disposé pour un effort physique et intellectuel. Hors cette énergie disponible au cerveau et aux muscles ne le sera pas pour le système digestif.

Utilisation de notre énergie vitale

En effet, l'énergie nerveuse le matin étant en partie disponible pour les muscles (système musculaire) et le cerveau (système cortex), elle ne le sera pas autant, voire pas du tout, pour le système digestif.

De plus, lorsque votre corps fonctionne sur le système sympathique(1) , la partie digestive de votre organisme inhibe la fabrication d' enzyme digestive. Accueillir donc des aliments à ce moment là devra forcer votre organisme à diriger l'énergie qui était disponible jusqu'alors sur le système musculaire et cortex vers le système digestif ( fonctionnement anormal).
Ce qui veut dire que le matin vous n'êtes pas bien disposé à digérer, le système digestif n'est pas alimenter en énergie, pas d'afflux sanguin, pas de fabrication d'enzyme digestive et inhibition du péristaltisme(2).

Mais que se passe t-il alors si je me force à déjeuner ?

Si vous n'avez pas faim et que vous vous forcez quand même à prendre un petit -déjeuner parce que vous "devez" manger le matin voici ce qu'il se passe:

  • Digestion beaucoup moins bonne
  • Digestion plus lente
  • Assimilation moins bonne
  • Fermentations (ballonnements) plus élevées
  • Augmentation des déchets organiques.

Tout ceci entrainera une fatigue supplémentaire. Cette énergie nerveuse sera donc dérivée vers la digestion et sera moins disponible pour votre intellect (mental) et vos muscles (physique).

Avant de fournir de l'énergie à votre organisme, le système digestif nécessite énormément d'énergie pour digérer les aliments. On sait tous que faire de l'exercice le ventre plein n'est pas vraiment ce qu'il y a de mieux.

Mais alors que se passe-t-il si je ne déjeune pas?

Votre organisme va alors d'abord utiliser votre réserve de glucose (sucre) circulant dans votre sang afin de continuer à alimenter vos cellules (cellules nerveuses en particulier).

Ces réserves vont forcément s'épuiser ( au bout de 12 à 16h environ) et votre organisme va alors libérer une autre source de réserve de sucre que l'on appelle glycogène stocké lui dans le foie et les muscles permettant de tenir encore pendant 24 à 48h.

Par Patrice Raganelli, Naturopathe certifié et validé du réseau Medoucine.