Menu

Les bienfaits du bicarbonate de soude

19 juillet 2021
Tous les bienfaits du bicarbonate de soude

Nos grands-mères le savaient déjà : le bicarbonate de soude est une véritable poudre à tout faire ! Si vous ne les connaissez pas encore, découvrez sans attendre les bienfaits du bicarbonate de soude, un produit qui s’impose de la santé au ménage ou au jardin en passant par la cosmétique ! Attention toutefois, l’engouement pour le bicarbonate a été tel que certains sites peu recommandables et surfant sur l’image des « médecines douces » le présentent comme un produit miracle. Ainsi, on a pu lire qu’en association avec du miel, par exemple,le bicarbonate de soude serait « un puissant mélange anti-cancer que tout le monde devrait consommer ». Bien sûr, de telles affirmations sont irresponsables et peuvent être dangereuses… C’est bien dommage, car le bicarbonate de soude a de multiples usages et de véritables vertus, découvrez-les vite.

Les bienfaits du bicarbonate de soude

Canva

Le bicarbonate de soude, un remède naturel ?

Bicarbonate vs. acidité

Comme vous le savez peut-être, avec son pH à 8,5, ce complément qu’est le bicarbonate de soude est avant tout un alcalinisant. Souvent utilisé dans les troubles liés à l’acidité, il peut être conseillé sur les terrains acides (en particulier dans l’ostéoporose ou les tendinites à répétition) ou encore pour soulager les aigreurs d’estomac et les remontées acides.
En effet, il neutralise l’excès d’acide dans l’œsophage en agissant comme un tampon. Il transforme alors l’acide chlorhydrique de l’estomac en chlorure de sodium. En fait, le bicarbonate de soude est un remède naturel d’urgence en cas de reflux gastro-œsophagien. Autrement dit : c’est une solution de confort temporaire, non nocive, mais qui ne résout pas fondamentalement le problème…

Attention :

  • Dans de rares cas, la prise de bicarbonate peut même augmenter la sensation d’acidité. En effet, le corps va y répondre en majorant sa sécrétion d’acide.
  • Veillez également à respecter la dose. Diluez une cuillerée à café de bicarbonate de soude dans un verre d’eau et buvez d’une traite, à petites gorgées.
    Je vous le rappelle, ce geste doit être ponctuel.
    Alcaliniser l’estomac sur le long terme peut entraîner :
  • des soucis d’ordre digestif (ballonnements, moindre assimilation…)
  • un effet rebond en sus à l’arrêt de la prise.

D’ailleurs, saviez-vous que dans la plupart des cas, le reflux gastro-œsophagien est lié non pas à une hyperchlorhydrie (excès d’acidité) gastrique mais à une hypochlorhydrie (défaut d’acidité) ?
En effet, quand l’estomac ne produit pas suffisamment d’acide, le bol alimentaire y séjourne plus longtemps que prévu. Cette stagnation génère des remontées au niveau de l’œsophage, qui n’est absolument pas prévu pour cela. Malgré l’hypochlorhydrie, les remontées gastriques auront toujours un pH plus acide que ce que l’œsophage peut supporter…

Le test au bicarbonate de soude

Pour vérifier si vous souffrez d’hypochlorhydrie, il existe un moyen simple : le test au… bicarbonate de soude !

Pour cela, prenez ¼ de cuillère à café de bicarbonate de soude dans un verre d’eau à jeun. Le bicarbonate est une base qui va réagir avec l’acide de l’estomac pour créer un gaz : le dioxyde de carbone. Vous devriez émettre un rot dans les 2 minutes. Plus on a d’acide, plus l’éructation est puissante et rapide. Si rien ne se passe au-delà de 5 minutes, l’hypochlorhydrie sera probablement un problème à régler pour vous. N’hésitez pas à en parler à votre naturopathe !

Les soins de bouche

Tout ce qui se passe dans la bouche peut être révélateur d’autres problèmes de santé générale ou même les déclencher ! La gestion du stress et une alimentation adaptée sont évidemment déterminants dans la santé de la bouche. Néanmoins, le bicarbonate de soude peut être un allié extraordinaire pour améliorer l’hygiène de la bouche, des dents et des gencives.

Le blanchiment des dents

Le bicarbonate de soude exerce une action exclusivement de surface. Il se montre très efficace sur les colorations dentaires superficielles liées à la théine, à la caféine, au tabac ou au tartre. Cependant, il est inutile sur les colorations internes, liées à la prise de certains médicaments (comme des antibiotiques, par exemple) ou lorsque les dents sont naturellement jaunes. Peut-être avez-vous déjà lu des mises en garde sur le fait que le bicarbonate de soude raye les dents. Pourtant, l’abrasion est en fait plus liée à la méthode (produit non dilué, utilisation de brosse dure, brossages extrêmes et forts, plus de 3 fois par jours, etc.) qu’au produit. En effet, la dent a un indice de dureté supérieur au bicarbonate (5 contre 2,5), ce qui le rend impuissant à rayer l’émail.

L’hygiène dentaire au bicarbonate de soude

Vous pouvez fabriquer votre propre dentifrice à base de bicarbonate de soude ou bien en saupoudrer sur le dentifrice de votre brosse à dent préalablement humidifiée. Une étude a montré que les dentifrices à base de bicarbonate améliorent la santé des gencives et réduisent les saignements après 6 semaines d’utilisation.

 

Le bicarbonate de soude : poudre à tout faire

Canva

 

Sans fluor et sans conservateurs, les dentifrices faits maison ont une véritable valeur ajoutée. Surtout quand on sait que beaucoup de déséquilibres commencent dans la bouche… et finissent par se répercuter sur l’ensemble de l’organisme ! Et comme il en faut pour tous les goûts, voici deux recettes :

Le dentifrice au bicarbonate de soude en pâte

Dans un bol, versez 1 cuillère à soupe d’argile blanche en poudre. Ajoutez ½ cuillère à café de bicarbonate de soude puis 2 cuillères à café d’eau et mélangez bien afin d’obtenir une pâte. Ajoutez ensuite 2 à 3 gouttes d’huile essentielle : de tea tree (Melaleuca alternifolia) ou de citron (Citrus limonum) ou de menthe poivrée (Mentha piperita), ou bien une de chaque*. Placez le dentifrice dans un pot en verre avec couvercle et utilisez-le comme vous le faites avec vos dentifrices habituels. Ce dentifrice se conserve 5 à 6 jours à température ambiante

Le dentifrice au bicarbonate de soude en poudre

Versez 4 cuillères à soupe de poudre d’argile blanche dans un récipient (refermable), ajoutez 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude, et mélangez. Ajoutez ½ cuillère à café de sel fin, et 2 gouttes d’essence de citron ou d’ huiles d’essentielles de menthe poivrée*. Une fois le tout bien mélangé, il suffit de déposer une petite quantité de poudre sur sa brosse à dent humidifiée au préalable, et de vous brosser les dents comme d’habitude. Vous pouvez conserver ce dentifrice environ 1 mois.

* Le tea tree assainit la sphère buccale : il est particulièrement actif sur les bactéries responsables de la plaque dentaire et module l’inflammation.

* Le citron potentialise l’effet bactéricide du tea tree et désodorise la bouche. Il favorise la blancheur des dents en inhibant une enzyme responsable de leur coloration.

* La menthe poivrée apporte une haleine mentholée et une sensation de fraîcheur dans la bouche.

En fait, en matière de dentifrice, comme en matière d’alimentation, il faut varier. Changez régulièrement vos dentifrices : bicarbonate, argile, charbon, silice, poudre de goémon blanc… et adaptez-les en fonction de vos besoin : hypersensibilité au niveau des gencives, au niveau des dents, lutter contre la mauvaise haleine, éclaircir les dents… Parlez-en à votre naturopathe.

Autres utilisations pour l’hygiène bucale avec du bicarbonate de soude

Évidemment, les bénéfices du bicarbonate de soude au niveau de la bouche ne s’arrêtent pas là :

  • Utilisé en bain de bouche après le repas, le bicarbonate de soude lutte contre la mauvaise haleine en limitant la prolifération des bactéries. Le soir au coucher, gargarisez-vous avec 1 cuillère à café de bicarbonate de soude dans un verre d’eau. Mélangez bien, prenez-en une gorgée et faites-la circuler en bouche 2 minutes au moins avant de la recracher. Vous pouvez remplacer l’eau par un hydrolat de menthe poivrée, de laurier noble ou de citron.
  • En entretien ou pour soulager les gencives, un mélange de bicarbonate de soude et d’eau oxygénée peut être employé en bain de bouche ou en massage sur les gencives 2 ou 3 fois par semaine. Mais, attention, cela ne remplace pas le brossage.
  • Pour soulager la douleur liée aux aphtes, rincez-vous la bouche avec un verre d’eau additionné d’une cuillère à café de bicarbonate de soude, ou encore, mélangez une cuillère à café de bicarbonate avec un peu d’eau de manière à obtenir une pâte à appliquer sur la lésion.

Le bicarbonate de soude : produit complémentaire en cosmétique

Les composés toxiques et polluants sont loin d’être rares dans les cosmétiques. En fait, nous ne devrions mettre sur notre peau que ce que nous accepterions de mettre sur notre langue ! Entre agents de texture, conservateurs, parfums synthétiques et divers perturbateurs endocriniens, les cosmétiques sont une source de pollution non négligeable. Heureusement, on peut fabriquer beaucoup de produits, dont certains à base de bicarbonate de soude : c’est ludique, accessible, écologique et très économique.

Le déodorant

Saviez-vous que, dans une étude menée chez 437 femmes, un usage prolongé de déodorants après-rasage est associé à un diagnostic de cancer à un âge plus jeune ? Et plus l’usage a été précoce, intense et prolongé, plus cet effet est marqué… Alors n’hésitez plus ! Fabriquez vous-même votre déodorants sans aluminium !

Voici une recette de déodorant solide :

Faites fondre 1 cuillère à soupe de cire d’abeille au bain-marie à feu doux. Rajoutez 2 cuillères à soupe de beurre de coco et mélangez jusqu’à ce que le beurre fonde, tout en évitant l’ébullition. Ajoutez 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude et 1 cuillère à soupe de fécule de maïs, en pluie. Mélangez jusqu’à obtenir une pâte lisse. Versez ensuite le contenu dans 2 petits pots stérilisés en verre. Laissez refroidir 2 à 3 minutes puis ajoutez jusqu’à 10 gouttes d’huile essentielle de Palmarosa (Cymbopogon martinii var. motia)*. Laisser durcir pendant au moins 2 heures.

Les huiles végétales (de coco en particulier) et le bicarbonate rendent le milieu défavorable aux micro-organismes responsables des odeurs. Ce dernier tamponne également l’acidité propice à l’émanation des odeurs. Cette propriété va nous servir aussi pour lutter contre les odeurs de pieds, grâce à l’application par des mouvements circulaires d’un peu de bicarbonate de soude pur, ou dilué dans un peu d’eau. Vous pouvez aussi en mettre dans vos chaussettes et chaussures pour neutraliser les mauvaises odeurs. Il peut s’avérer irritant chez certaines personnes sensibles, mais c’est exceptionnel, car on l’emploie habituellement pour ses propriétés apaisantes sur les irritations et démangeaisons.

Nota bene : Pensez à profiter de sa propriété désodorisante pour chasser les mauvaises odeurs dans votre réfrigérateur, votre poubelle ou pour l’intégrer à vos produits ménagers.

Le gommage

Si le gommage à l’argile blanche est plutôt conseillé pour les peaux sèches et fragiles, le gommage au bicarbonate de soude est plus adapté pour les peaux plus épaisses et moins sensibles. Tout simplement mélangé à de l’eau, le bicarbonate peut être une très bonne alternative à l’argile, même si ses propriétés sont différentes. Il a un effet notable sur le teint et la tonicité de la peau. Mélangé à du miel et du citron, ce gommage a de véritables vertus nutritives et esthétiques !

Voici une recette de gommage (à éviter si vous souffrez d’acné, de rosacée ou de couperose aiguë) :
Mélangez 1 cuillère à café de bicarbonate de soude à 1 cuillère à café d’huile d’argan. Massez doucement votre visage avec la pâte obtenue, de l’intérieur vers l’extérieur, sans frotter ni appuyer. Les manœuvres doivent être répétées pendant au moins 2 minutes et doivent être très douces, comme des caresses : c’est très important pour ne pas abîmer la peau et… c’est agréable ! Insistez sur les rides du front ou de la bouche en pratiquant de petits mouvements circulaires au doigt. Enfin, rincez abondamment. Votre peau est maintenant douce et de teint égal !

Le shampoing

Si les puristes conseillent de n’utiliser que de l’eau pour se laver les cheveux, certains adeptes du « no poo » (sans shampoing) ont vanté les mérites du bicarbonate de soude, seul produit autorisé avec la fécule ou l’argile verte pour nettoyer les cheveux. Pour cela, utilisez 1 cuillère à soupe à mélanger dans de l’eau, puis frictionner, tête en bas, sur les cheveux préalablement mouillés. Le rinçage se fait à l’eau claire puis au vinaigre (2 cuillères à soupe dans un verre d’eau). Cette procédure est à répéter une fois par mois seulement, puis de moins en moins souvent, jusqu’à n’utiliser que de l’eau pour se laver les cheveux.

Certains dermatologues ne recommandent cependant pas l’utilisation régulière de bicarbonate et de vinaigre, les deux étant agressifs à la longue pour le cuir chevelu. En effet, si le bicarbonate permet d’éliminer l’excès de sébum, il peut en revanche s’avérer irritant à cause de son pH élevé et, par rebond, rendre les cheveux gras. Dans ce cas, préférez-lui les poudres de plantes, telles que les argiles smectiques comme le rhassoul marocain, bien plus doux à l’usage, ou encore le savon d’Alep riche en huile de laurier. Et comme pour tout, cette méthode ne convient pas à tout le monde : il existe de nombreuses variantes en fonction de la nature de vos cheveux.

Quel bicarbonate de soude choisir ?

 

Les bienfaits du bicarbonate de soude

Canva

 

Trois types de bicarbonates présentent un intérêt dans l’usage domestique :

  • le bicarbonate technique est peu raffiné et ses analyses peu poussées. Vous pouvez l’utiliser pour l’entretien et le bricolage, mais il doit être exclus des cosmétiques ou de l’alimentation ;
  • le bicarbonate alimentaire est idéal pour tout usage domestique, car il convient aussi bien à l’entretien de la maison qu’à la cuisine et aux soins corporels. Il doit respecter les critères de pureté du Food Chemical Codex et répondre à la Directive européenne 2008/84/CE ;
  • le bicarbonate officinal (ou pharmaceutique) est le plus pur des bicarbonates. Il est aussi le plus cher car il doit respecter les Directives européennes relatives aux Bonnes Pratiques de Fabrication des principes actifs.

Préférez donc un bicarbonate alimentaire de qualité, à grain fin, local, et préservez-vous des annonces racoleuses sur Internet qui proposent parfois à la vente du bicarbonate technique avec des mentions mensongères relatives à la cuisine, à l’esthétique ou au soin du corps. Un bicarbonate peut préserver ses propriétés longtemps, même passée la DLUO, tant qu’il n’est pas confronté à l’humidité : il vous suffit de le tester en le mélangeant avec une goutte de vinaigre ou de jus de citron. S’il réagit spontanément en générant une forte effervescence, c’est qu’il a encore toutes ses propriétés !

Quelques précautions

Cet article ne prétend pas être exhaustif : on pourrait écrire un livre entier sur le bicarbonate de soude et ses usages ! Car, comme vous avez pu le voir, ses utilisations et ses bénéfices sont nombreux et variés. Cependant, un peu de prudence s’impose. En effet, nous ne réagissons pas tous de la même façon aux mêmes produits. Ce qui peut être efficace pour l’un d’entre nous ne l’est pas forcément pour l’autre. Faites vos propres tests et soyez attentif à ce qui se passe en vous ! Cette règle est applicable pour tout.

Il y a quelques problèmes à garder à l’esprit si vous consommez trop de bicarbonate de soude. Voici quelques précautions :

  • L’appliquer sur les dents à long terme peut en éroder l’émail. Même chose si vous l’associer avec un acide pour en faire un blanchisseur de dents maison.
  • Consommer du bicarbonate de soude en de trop grandes quantités peut amener à un excès de sodium. Cette surcharge peut provoquer des vomissements et des diarrhées, ainsi que des problèmes plus graves comme des convulsions et une insuffisance rénale.
  • Lorsqu’il est utilisé comme antiacide, il peut en fait aggraver les problèmes gastro-intestinaux s’il produit trop de gaz. Dans de rares cas, la prise excessive de sodium après un repas copieux a pu provoquer une rupture de l’estomac.
  • Enfin, en raison de sa teneur en sodium, vous devrez consulter votre médecin avant de le prendre en cas d’hypertension.

Les pouvoirs du bicarbonate s’étendent bien au-delà de l’hygiène des dents, du corps et même de la maison ! D’après certains chercheurs, le bicarbonate de soude participe même à rendre la vie sur terre plus saine. En effet, il contribue à l’épuration des eaux et des fumées, par exemple. Il est même étudié comme solution possible pour recycler le CO2 de certaine activités industrielles et agricoles. Produit traditionnel, ses atouts touchent ainsi des applications aussi nobles que l’écologie, la gastronomie, la cosmétique et la santé.

Et vous, comment l’utilisez-vous ?

Par Maeva Mène naturopathe et praticienne en fleurs de Bach et aromathérapie, certifiée et validée du réseau Médoucine.

Trouvez un praticien en naturopathie près de chez vous sur Médoucine.

* L’huile essentielle de Palmarosa est une alliée de la peau qui module l’activité bactérienne.

Référence des études citées :

  • A Lomax, S Patel, N Wang, K Kakar, A Kakar, M L Bosma. A randomized controlled trial evaluating the efficacy of a 67% sodium bicarbonate toothpaste on gingivitis.
  • O Karagülle, U Smorag, F Candir, et all. Mineral waters containing bicarbonate reduce the risk of urinary stone formation in patients with multiple episodes of calcium oxalate urinary stones. World J Urol. 2007 Jun;25(3):315-23.
  • Lewis A Gough, Steven Rimmer, Callum J Osler, Matthew F Higgins, Ingestion of Sodium Bicarbonate (NaHCO3) Following a Fatiguing Bout of Exercise Accelerates Post-Exercise Acid-Base
  • Balance Recovery and Improves Subsequent High-Intensity Cycling Time to Exhaustion. Int J Sport Nutr Exerc Metab. 2017 May 22:1-25

A lire aussi : 

 

Prenez RDV avec un praticien en médecine douce
Maeva Mène A propos de l'auteur
Aucun commentaire
    Laisser une réponse

    Prendre rendez-vous