/ Alimentation

Le pouvoir des couleurs pour faire manger des fruits et légumes aux enfants

Quel parent ne s’est pas retrouvé à court d’arguments efficaces pour faire manger ses enfants ? Voici votre botte secrète issue de l’alimentation attentive !

Par Sophie Maisonnier, conseillère en naturopathie et conseillère en nutrition certifiée et validée du réseau Medoucine.


Au moment de se servir à table, la vue est un sens impliqué avant le goût. Il s’avère que faire appel aux couleurs que les enfants ont sous les yeux comme support pour les encourager à manger est souvent très efficace.
Comme nos enfants ne sont pas sensibles au même vocabulaire que nous, voici quelques traductions de phrases d’adultes en version "colorée" pour les enfants, testées et validées.

Les formules à adopter pour faire manger des fruits et des légumes aux enfants  

1. Les pommes

La version adulte : "les pommes sont bonnes pour la santé"
La version enfant : "quand tu manges quelque chose de rouge/de jaune, cela rend ton cœur plus fort".
L’explication : les fruits et légumes rouges, jaunes et oranges sont en effet efficaces dans la prévention des risques de maladies cardio-vasculaires et de certains cancers


2.- La carotte

La version adulte :"les carottes, ça rend aimable"

La version enfant : "la carotte t’aide à bien voir dans le noir"

L'explication : En effet, le bêta-carotène, présent dans les carottes et autres aliments oranges et jaunes, est un précurseur de la vitamine A, reconnue pour son rôle prépondérant dans la vision.


3.- La soupe

La version adulte : "Mange ta soupe, ça fait grandir !"

La version enfant : "Tu sais que les aliments jaunes aident ton corps à réparer les blessures et les bobos ?"

L'explication : De la même manière que tous les autres aliments riches en vitamine C et K, qui aident à la cicatrisation.


4.- Les brocolis

La version adulte : "Les brocolis, c’est bon pour la santé"

La version enfant : "Les aliments verts aident ton corps à ne pas tomber malade ou les aliments verts t’aident à gagner la bataille contre les maladies"

L'explication : il est désormais prouvé que les légumes verts améliorent l’état du microbiote intestinal, l’une des principales bases de l’immunité.


5.- Les aliments bleus ou violets

La version adulte : les myrtilles sont pleines d’antioxydants.

La version enfant :  "Quand tu manges des choses bleues ou violettes, cela rend ton cerveau encore plus fort"

L'explication : en plus d’avoir une action sur le cerveau, les aliments mauves, violets et bleus sont très bons pour le cœur et l’immunité en général.


6.- Le sucre

La version adulte: "C’est mauvais pour la santé"  

La version  enfant  : "Ce qui est blanc/sucré te donne encore plus d’énergie si tu le manges avec d’autres couleurs."

L'explication : face à des aliments « blancs » (incluant le pain, les sucreries, les pâtes, les aliments raffinés), faites-leur choisir des couleurs qui leur donnent envie et trouvez des fruits et/ou légumes de ces couleurs-là, qui aideront à faire baisser l’indice glycémique.


Ces conseils sont valables pour tous : utilisez-les pour vous aussi, vos enfants prennent d’abord exemple sur votre manière de manger. Ils sont aussi de bons supports de discussion à table, appropriez-les-vous à partir de leur base scientifique pour en faire par exemple des dessins, des jeux pour tester sa capacité à voir dans le noir, etc..


Enfin, ces phrases sont plus efficaces lorsqu’elles sont accompagnées d’une attention portée à la qualité nutritive des aliments, mais aussi au moment du repas qui est une activité en soi que l’on prend le temps de faire, et enfin à l’appétit, à l’expérience gustative et à la satiété de chacun.


Pour en savoir plus sur le conseil en nutrition fondé sur l’alimentation attentive, qui permet de manger sereinement, je propose des consultations pour toute la famille ainsi que des ateliers pratiques. N’hésitez pas à prendre rendez-vous à Paris ou en visioconférence.

Par Sophie Maisonnier, conseillère en naturopathie et conseillère en nutrition certifiée et validée du réseau Medoucine.