Blog medecine douce

Une détox naturelle grâce au bouleau : cet arbre aux milles vertus


Une détox naturelle grâce au bouleau : cet arbre aux milles vertus

Si, comme moi, vous allez régulièrement dans les magasins Bio, vous avez peut-être vu ce genre d'affichette :"commandez dès maintenant votre détox de bouleau de printemps".

Et oui, car si pour nous le printemps débute fin mars ; en médecine chinoise, il commence dès l'arrivée des premiers crocus soit début février. La nature se réveille peu à peu de son hibernation hivernale et il en est de même pour notre organisme qui a besoin de se débarrasser des toxines accumulées pendant l'hiver.

Alors, quelles sont les bienfaits du bouleau et comment utiliser la sève, les extraits de feuilles ou d'écorce ?

Sainte Hildegarde, abbesse allemande du XIIe siècle fût l'une des premières à s'intéresser aux propriétés curatives du bouleau en révélant l'action cicatrisante des fleurs utilisées en cataplasme sur les plaies. On sait aujourd'hui que la sève, l'écorce, les jeunes pousses et les feuilles sont un trésor pour la phytothérapie pour leurs actions dépuratives et diurétiques. Les principes actifs présents dans le bouleau stimulent le foie et les reins et contribuent à l'élimination des déchets organiques et des toxines accumulés durant l'hiver.

Un drainage utilisant l'une des parties du bouleau est particulièrement indiqué pour les personnes souffrant de rhumatisme inflammatoire ou d'hyperuricémie (responsable de la"goutte"). De plus, de part son action reminéralisante, le bouleau permet de préserver le capital osseux, assouplir les articulations et redonner de l'énergie aux organismes fatigués à la sortie de l'hiver. Enfin, le bouleau peut être préconisé dans certaines dermatoses"sèches"de type eczéma sec ou psoriasis.

On récolte la sève lorsqu'elle ascendante, c'est à dire au printemps. La sève de bouleau se présente comme de l'eau au goût légèrement sucré. Une cure efficace doit durer au moins 3 semaines à raison de 150 à 250 ml par jour le matin à jeun.

Vous trouverez également en magasin bio ou pharmacie du jus de bouleau qui est obtenu à partir des feuilles de bouleau. Ce jus est intéressant pour le drainage des toxines mais est moins riche que la sève en minéraux et oligo-éléments, il n'est pas conseillé pour favoriser le confort articulaire.

Les feuilles de bouleau peuvent être également utilisées en infusion à raison de 40g pour 1 litre d'eau à infuser 10 minutes : 3 tasses par jour entre les repas.

La décoction d'écorce se prépare en mettant une cuillère à thé de poudre d'écorce dans 200ml d'eau que l'on fait bouillir, il faut ensuite stopper la source de chaleur, couvrir et laisser infuser 5 minutes. On consommera une tasse avant les repas.

On trouve également le bouleau sous forme de bourgeons ; le nombre de gouttes sera à adapter selon les indications du laboratoire (généralement 5 à 15 gouttes par jour) à prendre en dehors des repas pendant 3 semaines.

Ces conseils sont bien sûr des indications qu'il convient de faire personnaliser auprès de votre thérapeutes et ne se substituent pas à un traitement allopathiques !

Par Marie Leclercq, naturopathe certifiée et validée du réseau Medoucine.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas visible