Menu

La prévention du syndrome canal carpien avec la réflexologie

10 janvier 2022

Le canal carpien, ou syndrome du canal carpien, est un trouble musculo-squelettique qui touche environ 600 000 personnes par an. 

Il est appelé canal, car  il s’agit d’un passage étroit par lequel passe nerfs, tendons pour rejoindre la main. Ce nerf est essentiel à l’innervation de la main, à la mobilité de celle-ci et à sa sensibilité. Des gestes contraignants, des postures prolongées, des mouvements répétés, des prises en main poings serrés, une hérédité font partie des causes de ce syndrome.

Heureusement il existe plusieurs façons d’aborder le problème en complément d’un accompagnement médical, dont la réflexologie.

Quels sont les symptômes ?

Ces symptômes deviennent de plus en plus douloureux et peuvent apparaître la nuit. Nous observons alors :

  • Une sensibilité légèrement modifiée par alternance
  • Fourmillements (paresthésie)
  • La préemption des mains devient difficile
  • Engourdissements
  • Picotements au niveau du pouce, index, majeur
  • Douleurs dans la main
  • Douleurs ascendantes vers l’avant-bras
  • Perte de force dans la main et/ou poignet
La prévention du syndrome canal carpien avec la réflexologie

Unsplash

Pourquoi la réflexologie peut aider à la prévention  de ce syndrome du canal carpien ?

Après la validation médicale que vous souffrez d’un syndrome du canal carpien, votre médecin va vous prescrire du repos, et selon « l’état » de votre canal on peut vous injecter des corticoïdes voir même une chirurgie.

Mais dès les premiers symptômes, la réflexologie est une alliée de choix pour maîtriser l’évolution du syndrome et ainsi éviter l’opération. 

Il est évident que si le canal est trop compressé la réflexologie ne sera pas miraculeuse, mais soulagera le canal et les nerfs. C’est pourquoi dès les premiers symptômes, la réflexologie est votre alliée naturelle.

En effet, en réflexologie, nous mettons en place un protocole spécifique, qui nous permet d’agir sur toute la chaine du nerf médian aussi bien en profondeur qu’en surface.

La prévention du syndrome canal carpien avec la réflexologie

Unsplash

 

Comment se passe une séance ?

La réflexologie plantaire et palmaire peuvent être combinées pour accompagner le syndrome du canal carpien. Ces approches permettent de rétablir l’équilibre du corps, que l’on appelle homéostasie, c’est-à-dire la capacité que le corps a de s’auto réguler.  La pratique va également mettre le client ou la cliente dans un état de plénitude, diminuer son stress engendré par la douleur et ainsi permettre de travailler sur les zones réflexes en lien avec les nerfs de la main, des aisselles, des bras, des avants bras, des extrémités. 

Avec la neuro réflexologie®,  il est possible d’accorder une attention particulière à l’équilibre du système nerveux, afin d’obtenir une action immédiate visant à réduire la douleur inflammatoire que provoque le syndrome du canal carpien. La réflexologie palmaire peut ensuite venir détendre toute la main et ce jusqu’aux épaules, et ainsi travailler en profondeur pour un relâchement des zones de passage du nerf médian.

Deux à trois séances sont nécessaires pour obtenir un résultat probant, il faut laisser 10 jours entre chaque séance. Des séances d’auto massage quotidiennes sont vivement recommandées pour voir les effets secondaires du syndrome diminuer.

 

par Hélène Vidal, praticienne en réflexologie certifiée et validée du réseau Médoucine.

Trouvez un praticien en réflexologie certifié près de chez vous sur Médoucine

À lire aussi :

Hélène Vidal A propos de l'auteur
Aucun commentaire
    Laisser une réponse

    Prendre rendez-vous