Menu

La constipation chez l’enfant : prévention, causes et prise en charge en naturopathie

22 juin 2022

La constipation chronique touche de plus en plus d’enfants en Europe. On estime qu’en France, jusqu’à 35% des enfants au-dessus de 4 ans ne vont pas régulièrement à la selle. Cet article se concentrera sur la constipation dite fonctionnelle (95% des cas), c-à-d, due aux mauvaises habitudes alimentaires, la sédentarité et le stress.

Inscrivez_vous

Quand parle-t-on de constipation ?

L’enfant devrait évacuer ses selles tous les jours. A défaut, les selles stagnent dans l’intestin et deviennent de plus en plus dures car la muqueuse intestinale réabsorbe l’eau qui s’y trouve.

En général, chez un enfant de plus de 3 ans, on considère qu’il y a constipation si, au cours d’une période de 4 semaines, on constate :

  • moins de 3 selles par semaine
  • un épisode d’incontinence fécale (l’enfant est incapable de se retenir )
  • les selles sèches et dures ou au contraire, tellement volumineuses qu’elles bouchent les toilettes
  • une appréhension ou un refus d’aller aux toilettes

Pourquoi sont-ils constipés ?

Les principales causes sont :

  • l’alimentation trop pauvre en fibres et en bonnes graisses, trop transformée, trop sucrée
  • la digestion trop longue : un transit normal dure entre 16 et 24 heures. Donnez des épinards ou des betteraves à votre enfant et observez en combien de temps les selles se colorent en vert ou en rouge
  • les rythmes de vie : on lève les enfants trop tard pour qu’ils puissent passer un moment tranquille aux toilettes. Et le soir, le passage au « petit coin » n’est pas forcément prévu dans la routine quotidienne.
  • le stress :
    • à l’école, le manque d’intimité, d’hygiène et, souvent, l’absence de papier toilette incite plutôt à se retenir qu’à se soulager.
    • à la maison : trop de devoirs, trop d’activités, et parfois des problèmes familiaux. La garde alternée peut également perturber le transit car en général, les régimes alimentaires d’une maison à l’autre sont bien différents.
  • la sédentarité : les jeux vidéo, les dessins animés, le smartphone font que les enfants ne sortent plus jouer dehors. Et les séances de sport dans les clubs deviennent bien trop souvent une obligation et non pas un plaisir.
  • apprentissage de la propreté compliqué
La constipation chez l'enfant : prévention, causes et prise en charge en naturopathie

Pexels

Prévenir plutôt que guérir

Pour éviter la constipation, plusieurs mesures sont à prendre.

Le réglage alimentaire

L’assiette de l’enfant doit contenir :

  • une dose suffisante de fibres qui, en gonflant dans l’intestin et en absorbant l’eau, font progresser le bol alimentaire vers la sortie. On les trouve dans :
    • les légumes verts et colorés
    • les crudités
    • les légumineuses : lentilles, haricots secs
    • les céréales complètes ou semi-complètes en remplacement des céréales sucrées du petit déjeuner ou de pain de mie industriel
    • toutes sortes de noix, noisettes, amandes
    • les fruits secs : abricots, pruneaux, figues
  • des fruits en remplacement des sucreries et des boissons sucrées
  • des huiles végétales vierges, de 1ère pression à froid qui, en plus de leurs vertus nutritionnelles, serviront de lubrifiant pour le bol alimentaire.

Limitez les aliments trop transformés, industriels, les sucreries, les pizzas, les bananes en trop grande quantité ou trop souvent, les sodas et les jus de fruits.

L’hydratation

Boire de l’eau est primordial pour le bon fonctionnement du transit. Dès le réveil, proposez à votre enfant un verre d’eau à température ambiante ou une tisane tiède. Cela déclenchera une envie d’aller à la selle. Vous pouvez également lui acheter une bouteille réutilisable amusante qu’il pourra emporter à l’école et qui lui donnera envie de boire.

Pour calculer la quantité de liquides nécessaires dans la journée (eau, infusions, jus de fruits), il faut multiplier le poids de l’enfant par 30 ml. Par exemple, pour un enfant de 25 kg, 25 x 30 = 0,75 l.

Les bonnes habitudes

Aménagez lui un temps, idéalement toujours à la même heure, pour aller aux toilettes. Une petite astuce qui fonctionne bien : dessinez un calendrier hebdomadaire avec votre enfant et mettez-le dans les toilettes. Invitez l’enfant à coller une gommette chaque fois qu’il réussit à aller à la selle et félicitez-le. Il se prendra vite au jeu !

La constipation chez l'enfant : prévention, causes et prise en charge en naturopathie

Pexels

Prise en charge de la constipation chronique de l’enfant en naturopathie

Plusieurs méthodes et recommandations en naturopathie sont dédiées à accompagner les enfants souffrant de constipation.

Les aliments anti-constipation

  • Les pruneaux : Ils sont très riches en fibres et contiennent une substance appelée dihydroxyphénylisatine, qui stimule les contractions des intestins ainsi que du sorbitol qui a également un effet laxatif. Faites les tremper dans l’eau pendant quelques heures et proposez-les à l’enfant quotidiennement.
  • Les graines de lin : Ajoutez-les dans les soupes, sur les légumes, dans les crêpes, les pâtisseries, les compotes ou dans les céréales du petit déjeuner. Une cuillère à café trois fois par jour.
  • La compote de pomme, de poire et de rhubarbe : Ces fruits contiennent de la pectine, une fibre soluble qui gonfle et se gélifie au contact de l’eau, en augmentant le volume du bol alimentaire.
  • Le jus de carotte : Il stimule la sécrétion de la bile qui lubrifie les parois des intestins et accélère le péristaltisme intestinal.

Les plantes laxatives

  • Le psyllium blond : Une cuillère à soupe rase bien mélangée dans une compote de pommes, deux fois par jour, avec un verre d’eau. Le tégument de psyllium va se gorger d’eau et faire progresser le bol alimentaire vers la sortie. C’est un laxatif naturel dit « de lest ».
  • La mauve (Malva Silvestris) : Cette plante est très riche en mucilages qui aideront le colon à pousser les selles vers la sortie. Faites une infusion avec une cuillère à soupe de fleurs sèches pour une tasse d’eau, attendez 10 minutes, sucrez avec un peu de miel et proposez cette boisson à l’enfant à la fin du repas du soir..

Les massages et la réflexologie plantaire

Mettez un peu d’huile d’amande douce dans vos mains et massez le petit ventre dans le sens des aiguilles d’une montre. Ils adorent ! La réflexologie plantaire faite par un praticien expérimenté donne également d’excellents résultats.

Les lavements

Il peut être nécessaire d’utiliser ce moyen pour soulager un enfant constipé. Faites-le à l’aide d’une petite poire de lavement et d’une infusion tiède de camomille.

La constipation chez l'enfant : prévention, causes et prise en charge en naturopathie

Pexels

La constipation n’est pas une fatalité, une hygiène de vie adaptée à l’enfant peut la résoudre en quelques semaines.

 

par Alexandra Métayer, praticienne en naturopathie et en réflexologie du réseau Médoucine.

Trouvez un praticien en naturopathie près de chez vous sur Médoucine

À lire aussi :

Alexandra Métayer-Mackiewicz A propos de l'auteur
Aucun commentaire
    Laisser une réponse

    Prendre rendez-vous