/ Bien-être

La charge mentale des femmes : comment la soulager par la sophrologie

Penser en permanence aux tâches ménagères, la gestion du couple, de la famille, le travail, ce phénomène de société, s’appelle « la charge mentale ».  La préoccupation de l’esprit par ces charges physiques et mentales se fait dans l’espoir d’agir pour le bon fonctionnement du foyer. Cette agitation mentale pèse, également, par le sentiment de manque de temps.

En grande majorité, cette sensation de fardeau est ressentie par les femmes qui l’associent au quotidien familial. Elles pensent aux courses, la cuisine, l’école des enfants, auquel s’ajoute leur activité professionnelle pour celles qui travaillent.

Le fait de devoir penser à tout devient compliqué à gérer pour les femmes qui veulent avoir des loisirs, des activités sportives ou passer du temps avec leurs amies. Au fil du temps, l’inégalité des tâches entre les femmes et les hommes n’a pas diminué. Les couples essayent d’établir une égalité dans la répartition des tâches mais la femme doit penser et l’homme reste dans l’attente de ce qu’il doit accomplir comme tâches ménagères. La sollicitation permanente du mental peut avoir des effets sur la vie de couple.

Pour les femmes, ce poids mental peut avoir des conséquences sur le bien être physique et psychique et peut entraîner un « burn out ménager ». Ce besoin de tout vouloir planifier apporte du stress et de la pression.

La sophrologie va aider à évacuer le stress causé par ce surmenage et apporter du calme en soi. Elle va permettre de prendre du recul en apprenant  « le lâcher prise » sur ce besoin de tout vouloir gérer. Elle l’aidera à déculpabiliser et ne pas se sentir incapable en se faisant aider. Pour se protéger de ce surmenage, la sophrologie développera l’importance de prendre soin de soi en prenant du temps pour des hobbies, des passions, comme lire un livre, prendre un bain, faire un sport.  Prendre soin de son  bien être est primordial pour l’estime de soi et se sentir exister.

Voici des exercices de relaxation dynamique pour gérer au mieux la charge mentale :

-      L’exercice du  «Moulinet» qui favorise le lâcher prise et permet de prendre du recul :

Debout les pieds parallèles écartés à la largeur du bassin, le dos bien droit et les épaules relâchées, les bras le long du corps, les mains ouvertes, vous alignez votre tête dans le prolongement de votre colonne vertébrale. Vous pouvez fermer les yeux. Inspirez par le nez et levez le bras droit à l’horizontal puis fermer le poing. Retenez l’air en faisant des moulinets avec le bras (mouvement circulaire) en maintenant le bras tendu devant vous. Relâchez également, le mental. Soufflez et relâchez mains ouvertes, le bras redescend.

-      Le Sophro-Déplacement du négatif (ou SDN) permet d’évacuer le stress, les tensions. Par cet exercice, vous pouvez déplacer un ressenti physique ou mental négatif vers l’extérieur de soi.

Assis, inspirez par le nez en contractant tous les muscles de votre visage. Retenez votre respiration puis expirez fortement par la bouche pour expulser les tensions vers l’extérieur. Faites le même exercice pour toutes les parties de votre corps  (la gorge, la poitrine, le ventre, le bas du corps), puis une dernière fois en contractant l’ensemble de votre corps. Renouvelez trois fois.

-      Se mettre dans sa bulle de bien être pour apporter de la détente et du bien être :

Assis, prenez conscience de votre respiration naturelle et de son rythme. A la prochaine respiration, laissez venir une couleur associée au bien être et  à la détente. Ensuite, intégrez votre couleur, puis à l’expiration diffusez cette couleur dans votre corps, de votre tête à vos pieds. La couleur vous enveloppe dans votre bulle de bien être. Détendez vous peu à peu…

Par Myriam Kamala, sophrologue certifiée et validée du réseau Medoucine.