/ Maux et douleurs

Vos règles et vous : et si vous faisiez connaissances ?

Découvrez ce que vous devriez connaître au sujet des règles pour mieux vivre cette période du mois, douloureuse pour nombreuses d'entre nous.

Par Sophie COLAS, Sophrologie, sophrothérapie, naturopatie certifiée et validée du réseau Medoucine.

Vos règles éliminent vos toxines

Ah, ces ragnagnas ! Marre de les avoir ! Pourquoi les femmes sont-elles les seules à vivre cette douloureuse épreuve ? Ces propos ont été entendus des milliards de fois et continueront de l’être encore bien longtemps. Mais tout en avançant à petit pas sur des œufs, je vous murmure dans les oreilles que cette période est une chance pour vous, pour nous les femmes.

Pourtant, grâce à vos règles, votre corps élimine (quand aucun stérilet n’est installé, bloquant les règles), les toxines accumulées dans votre corps au fil des jours. Et plus votre corps est empli de toxiques, intégrées par le biais de votre alimentation, respiration, hydratation, soins corporels, plus il va éliminer en force, créant chez vous de la douleur.

Car votre corps est à l’image d’une terre vierge, plus vous en prenez soin, plus vous récoltez, plus vous la solliciter et plus vous la nourrissez d’engrais chimiques (à l’image des compléments alimentaires et vitamines ou autres nutriments que vous ingérez), plus elle perd sa vitalité.

Quelles solutions contre la douleur ?

Les solutions indiquées seraient de prendre soin de vous sur une base régulière et de considérer autrement les produits que vous mettez dans ou sur votre corps. Au-delà de ce côté purement hygiénique mais essentiel, il s’agit aussi de penser à vous et de veiller à votre santé corporelle et mentale car l’origine de ces maux est multifactorielle : évaluer au quotidien votre niveau de stress et votre fatigue corporelle et émotionnelle, mesurer régulièrement vos apports en nutriments essentiels (trouvés déjà dans votre alimentation) de façon à ne pas éprouver de manque : celui-ci altérant ainsi l’équilibre fragile de votre corps.

Notez par ailleurs que le stress, l’anxiété sont très impactants pour votre corps. Les personnes peu enclines à prendre soin d’elles seront plus sujettes aux douleurs menstruelles.

La naturopathie et la sophrologie contre les règles douloureuses

Envisagez simplement d’utiliser des outils de la naturopathie et de la sophrothérapie : sophrologie, massage, soins énergétiques, alimentation saine, respiration, activité sportive, etc…

Commencez le matin par boire au lever un verre d’eau tiède légèrement citronné (avec du jus de citron ou 2 gouttes d’huiles essentielles), prenez quelques minutes (5 devraient suffire au début) pour faire quelques exercices d’activité physique pour éveiller en douceur votre corps et vos articulations. Puis finissez par une petit massage abdominal histoire de soulager le système digestif et le préparer à ce premier repas essentiel du petit-déjeuner.

A chacun de vos repas, choisissez de vous poser au moins 20 minutes. Votre corps a besoin de calme et de temps pour que la machine fasse au mieux son travail intérieur. Plus vous interférez dans les rythmes, plus vous bloquez le fonctionnement initial : homéostasie.

Arrêtez de courir sans cesse, commencez à ralentir de rythme : plus vous ferez les choses posément, presque en symphonie avec votre respiration régulière et posée et plus vous serez efficace, en conscience, de façon sûre et apaisée.

Un exercice sensoriel à essayer dès maintenant

Enfin, essayez ce dernier exercice sensoriel pour être dans l’identification permanente de ce que vous êtes de jour en jour :

Dessinez sur une feuille ou un schéma mental un bonhomme bâton à l’image de ce que vous êtes dans le moment : pouvez-vous lui apposer un sourire, un masque définissant votre état d’être ? La silhouette que lui dessineriez tout autour serait-elle enveloppante, inexistante ou trop importante ? Les couleurs qui coloreraient ce bonhomme sont-elles gaies, sombres ou pastelles ? Quels sont les mots qui transparaissent spontanément ? positif, négatif, encourageant ?Avec ce dessin, vous avez une image spontanée de ce que vous êtes dans cet instant T.

Choisissez de mettre des actions en place pour améliorer l’état de cet individu au quotidien et c’est tout votre être qui saura vous remercier… tous les mois.

Par Sophie COLAS, Sophrologie, sophrothérapie, naturopatie certifiée et validée du réseau Medoucine.