/ Bien-être

Évitez les excès durant les fêtes de fin d'année

Qui dit fêtes de Noël et réveillon du Nouvel An signifie bien souvent « excès ». Entre le réveillon de Noël, le lendemain midi, les autres repas pour les familles recomposées, puis le Nouvel An quelques jours plus tard, les occasions de se faire plaisir ne manquent pas.

Nourriture plus grasse que d'ordinaire, sucreries, alcool, cette semaine à se régaler et à faire la fête avec ses proches est souvent un véritable bonheur, mais il y a aussi le revers de la médaille.

Après tous ces excès, le corps a souvent tendance à nous faire payer nos abus. Ces manifestations de l'organisme varieront d'une personne à l'autre, mais comprendre comment et pourquoi éviter les excès durant les fêtes de fin d'année permettra soit de se préserver soit de savoir pourquoi la facture est si douloureuse... Alexis Robic, chiropracteur du réseau Médoucine, répond à nos interrogations.

Pourquoi faut-il faire attention ?

Les médias et les organismes de santé ne cessent de nous sensibiliser, plus que la graisse et le sel, l'ennemi numéro un du corps humain est désormais le sucre. C'est justement cet apport en sucre fortement présent durant les fêtes de fin d'année qui sera la cause principale de bien des maux.

Chocolats, fruits secs, desserts, pâtes de fruits, alcool, le sucre est très largement présent en cette période, et à forte dose, il sera responsable d'une réaction inflammatoire du système nerveux.

De nombreuses études démontrent que le sucre est à l'origine de beaucoup maladie cardio-vasculaire, mais lorsqu'il s'agit ici d'une consommation excessive de sucre durant une courte période, c'est la combinaison du sucre et du gras qui sera responsable des troubles les plus fréquemment rencontrés.

Ballonnements, gaz, reflux gastro-oesophagien, ces petits maux qui peuvent être désagréables seront directement liés au fameux combo dinde aux marrons et bûche à la crème au beurre.

Qui plus est, une quantité importante de nourriture ingérée sur une courte période pourra perturber le sommeil, et même aller jusqu'à des bouffées d'angoisse lorsque l'on aura la fameuse sensation d'être «prêt à exploser». Mais pas de panique, tous ces maux pourront être évités en adoptant les bons réflexes avant, pendant et après les fêtes.

Comment préserver son corps des excès ?

Évidemment, restreindre le sucre durant la période des fêtes n'est pas simple, l'idée n'est pas de se priver pendant cette période festive même si consommer nourriture et alcool avec modération permettra de s'éviter bien des maux.

On pourra cependant adopter un régime alimentaire qui permettra de compenser les excès avant et après les fêtes. Ainsi, on misera sur les légumes verts au maximum puisqu'ils sont pleins de fibres. On privilégiera les associations légumes/viande ou légumes/féculents.

On misera sur l'iode afin de réduire l'inflammation créée par le sucre (ça tombe bien, on trouvera des huîtres très facilement) et on diminuera les carbohydrates (pain, pâtes, pommes de terre, céréales, etc.) Une petite détox pourra également être envisageable pour nettoyer l'organisme après tous ces excès.

La chiropraxie permettra de rééquilibrer le corps en optimisant la digestion pour éviter les maux liés aux problèmes digestifs et en apaisant le système nerveux afin de mieux gérer le stress (qui aura aussi un impact sur la digestion) et également pour retrouver un meilleur sommeil.

Qui plus est, le chiropracteur sera également en mesure de donner quelques astuces et conseils pour faciliter la digestion et calmer l'inflammation causée par le sucre. En ce sens, Alexis Robic conseille de se tourner vers l'ail, le gingembre ou le curcuma frais après un repas un peu chargé.

En somme, éviter les excès durant les fêtes de fin d'année est mission quasi impossible. Pour autant, rien ne vous oblige à tomber dans la consommation de gras et de sucre à outrance, apprenez à vous faire plaisir sans vous faire de mal.