Menu

Écoanxiété : comment la dépasser ?

8 mars 2022

Tristesse profonde en voyant la nature souffrir ? Nostalgie d’une nature menacée de disparaître ? Quelle est cette véritable douleur ? Quel est ce malaise des nouvelles générations quant à l’avenir de la planète ? L’écoanxiété… véritable douleur de deuil !

Programme antistress

Le DSM a reconnu en 2017 que le réchauffement climatique pouvait accroître des pathologies existantes telles que les addictions, l’anxiété et la dépression. Alors quel est ce sentiment d’une menace imminente ou à venir sur leur existence que ces personnes ressentent ?

 

Deux noms pour ce trouble : La Solastalgie ou Écoanxiété

Du latin Solacium (réconfort) et du suffixe grec Algia (relatif à la douleur). Néologisme inventé en 2003 par le philosophe australien Glenn Albrecht qui nous parle de sentiment étudié telle que la nostalgie d’une nature menacée de disparaître (« anxiété climatique », « anxiété écologique »).

* Voir étude récente de « young people’s voices on climate anxiety (young people’s voices on climate anxiety – Rechercher (bing.com))

Écoanxiété : comment la dépasser ?

Unsplash

Quels sont les symptômes les plus fréquents ?

L’anxiété face au changement climatique et la biodiversité entraîne la personne dans une souffrance et une détresse psychique.

Sentiments d’impuissance, de culpabilité, de frustration… des remous émotionnels qui sont souvent traduits par un ressenti puissant d’être perdu, démuni sur une terre sur laquelle l’on ne se sent plus en sécurité.

Cette charge émotionnelle intense peut se traduire par des angoisses, des attaques de panique et peuvent aller jusqu’à la dépression, l’abattement psychologique ou conduire à des réactions explosives !

Alice Desbiolles, auteur de « L’écoanxiété, vivre sereinement dans un monde abîmé » parle de « stress pré traumatique » (N.D.L.R. : lié au décalage entre la conscience saine et lucide d’un monde en danger et une vie collective où tout se passe globalement comme si de rien n’était).

Écoanxiété : comment la dépasser ?

Unsplash

Quelques pistes pour apaiser l’Écoanxiété ?

Certaines actions sont proposées pour apaiser ce sentiment, pour devenir acteur d’un changement :

  • Revisiter sa façon de consommer.
  • Se reconnecter à la nature.
  • Vibrer le plus possible avec le vivant (le fait de constater que la nature est bien vivante peut permettre de diminuer le stress et l’anxiété.
  • Pratiquer la méditation peut être aussi favorable.
  • Prendre du recul, sans être dans le déni, avec les annonces catastrophiques.

Prendre soin de soi c’est aussi prendre soin de la nature. Nos énergies sont alors interconnectées !

 

par Joëlle Arevalo, psychopraticienne certifiée et validée par le réseau Médoucine.

Trouvez un psychopraticien certifié près de chez vous sur Médoucine.

À lire aussi :

Prenez RDV avec un praticien en médecine douce
Joëlle Arevalo A propos de l'auteur
Aucun commentaire
    Laisser une réponse

    Prendre rendez-vous