/ Bien-être

S.O.S. trop-plein émotionnel, quand notre corps dit stop !


Une sensation de ne pas être là, des maux de tête récurrents, des douleurs articulaires, une fatigue permanente, des émotions qui s’emballent, des tremblements, une sensation de froid, une incapacité à prendre des décisions. Et si votre corps vous disait STOP ? Quand les émotions s’emballent, que l’emploi du temps ne vous laisse plus de place, il arrive que notre corps se manifeste, parfois de manière sournoise, souvent de manière douloureuse.

Par Clarisse Robinet, consultante en ayurvéda et certifiée du réseau Medoucine.

Apprenez à reconnaître les signes d’un trop plein d’émotions

Notre charge émotionnelle nous est à la fois innée et acquise. On sait aujourd’hui que les traumatismes qu’on vécus nos ancêtres, qu’ils soient physiques ou karmiques, chargés d’émotions, nous arrivent comme un héritage silencieux et d’autant plus douloureux et difficile à gérer.


Les événements marquants, choquants, perturbants que l’on vit pendant l’enfance, charge également notre quotient émotionnel. Les diktats de la famille, de la société nous demandant de « cacher » certaines émotions, les plus gênantes, les moins sociales mais qui sont pourtant des émotions qui sont bien présentes.


Parfois, pour ne pas lâcher une émotion, on la cache derrière une autre. Une de mes patientes que je faisais réfléchir à ce sujet m’a avoué récemment qu’elle ne se mettait jamais en colère mais qu’elle éprouvait de la tristesse.
Dès qu’on a du mal à nommer ses émotions, à les confondre avec nos sensations, à sentir un malaise, une sorte d’étouffement, d’oppression, de corps qui se contracte, un sommeil perturbé, que l’on ne se reconnaît plus, il est temps de faire le point ou tout au moins une pause.

Reconnectez-vous à votre corps et vos envies

La première étape est donc bien de dire STOP avant que le corps ne vous lâche. Avec la méthode CURE, que je pratique et enseigne, nous apprenons à nous reconnecter à notre corps, tout d’abord à nos sensations. Les méthodes viennent du yoga, d'ayurvéda et d’autres techniques nous permettant de reprendre possession de notre corps, au niveau de la respiration, des sensations, des envies.


Nommez vos émotions et apprenez à les choisir

Une des étapes qui va suivre est de renouer avec ses émotions, les différencier, les nommer, les choisir et les évacuer. Les soins corporels et les plantes ayurvédiques sont des outils précieux dans cette appréhension de nos émotions, dans la manière on va les reconnaître, les accepter, les garder ou les faire fuir.

La méthode CURE comme d’autres thérapies brèves vous accompagne pendant 5 à 10 séances. Elle vous apprend à reconnaître ces moments en bordure de burn-out émotionnel et de mettre en place les techniques qui vous conviennent pour y faire face.

Par Clarisse Robinet, consultante en ayurvéda et certifiée du réseau Medoucine.