Blog medecine douce

Comment apprendre à se recentrer et accueillir le printemps avec nos cinq sens ?


Comment apprendre à se recentrer et accueillir le printemps avec nos cinq sens ?

Le 20 mars, nous entrons dans la saison du printemps. Quelles sensations cela provoquent en vous ?

Peut-être voyez-vous le vert vif de la nature ou les petits bourgeons qui apparaissent ? Peut-être ressentez-vous l'odeur de la pelouse fraîchement tondue ?

Chaque moment de notre vie est accompagné de nos cinq sens. Nous avons tous des souvenirs sous forme de sensations. Nos sens sont des boosters de vie ! Voici un exercice proposé par Dominique Meunier, sophrologue certifiée et validée du réseau Medoucine pour prendre quelques minutes au calme, dans la nature. L'exercice audio est disponible également à la fin de l'article.

Prenez de grandes respirations

Assis sur un banc dans un parc ou dans votre jardin, après avoir fait lentement trois grandes respirations abdominales, percevez la détente qui s'installe en vous et invitez-la à se déployer encore et encore dans toutes vos petites cellules.

Restez concentré

Concentrez-vous sur vos yeux. Ressentez leur forme, leur contour et la couleur de vos pupilles. Promenez votre regard autour de vous et observez les formes et les couleurs. Laissez émerger dans votre regard, ce qui vous évoque le printemps.
Le jaune ? Le vert ? Les premières feuilles ? Ou d'autres éléments qui ne sont pas présents autour de vous mais qui sont présents dans votre conscience visuelle ? Accueillez tranquillement ces évocations et ces visualisations sans les juger

Concentrez-vous sur vos oreilles. Ressentez leur forme et leur contour. Vous pouvez les toucher si vous en ressentez le besoin. Puis mettez-vous à l'écoute. A l'écoute de votre propre souffle pour commencer. Puis à l'écoute, des bruits et des sons autour de vous. Quels sont-ils ? Le chant des oiseaux ? Le souffle du vent ? Ou d'autres éléments qui ne sont pas présents autour de vous mais qui sont présents dans votre conscience auditive de la saison du printemps ? Accueillez ces sons et ces bruits pleinement sans les juger

Concentrez-vous sur votre nez. Ressentez sa forme et sa présence. Vous pouvez le toucher si vous en ressentez le besoin. Puis prenez conscience de l'air qui rentre par vos narines et qui en ressort un peu plus chaud. Prenez le temps de vivre ce mouvement d'air dans votre nez.
Ensuite élargissez votre ressenti aux odeurs et aux parfums printaniers que vous pouvez percevoir ici et maintenant. Quelle sorte d'odeurs sentez-vous ? De quelle senteur s'agit-il ? Peut-être intuitivement, d'autres odeurs qui ne sont pas présentes autour de vous en ce printemps vous parviennent-elles via votre conscience olfactive ? Accueillez ces sensations pleinement sans les juger

Concentrez-vous sur votre bouche. Ressentez sa forme, décollez votre langue, relâchez votre mâchoire. Vous pouvez déglutir si vous en ressentez le besoin. Puis prenez conscience de la présence de votre salive dans votre bouche. Prenez le temps de vivre cette sensation. Puis élargissez votre ressenti aux goûts et aux saveurs que le printemps évoque en vous. Quelle sorte de saveurs percevez-vous grâce à votre conscience gustative ? Quels souvenirs printaniers votre palais a-t-il enregistrés ? Accueillez ces sensations pleinement sans les juger

Concentrez-vous sur vos mains et sur la peau de votre visage. Touchez vos mains l'une contre l'autre pour percevoir la texture et la douceur de votre peau. Ressentez la peau de votre visage. Puis prenez conscience des sensations présentes sur votre peau. Le soleil doux du printemps sur vos joues ? La chaleur discrète dans le creux de vos mains ? Prenez le temps de vivre ces sensations. Puis élargissez votre ressenti aux autres sensations tactiles que le printemps évoque en vous. Que ressentez-vous dans vos mains ? Percevez-vous d'autres textures ou matières qui vous évoquent le printemps grâce à votre conscience tactile ? Accueillez ces sensations pleinement sans les juger

Vous voilà prêt, plus conscient pour ouvrir vos bras et votre coeur au printemps et plus à l'écoute de toutes ces sensations saisonnières que nous adorons redécouvrir chaque année.

Par Dominique Meunier, sophrologue certifiée et validée du réseau Medoucine.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas visible