/ Alimentation

Avec l'Ayurveda, reprenez une bonne alimentation avant l'été

L’hiver et son froid glacial est passé et nous voilà enfin au printemps, saison des amours, des changements. La pénombre laisse place à la lumière, les oiseaux chantent et la nature change. Nous sortons de notre hibernation, nous nous ouvrons de nouveau à l’autre, à la vie, à la transformation. Nous commençons notre éclosion.

Mais voilà, la fleur qui est en nous se réveille doucement et se rend compte qu’après Noël, la galette des rois, la chandeleur, la Saint-Valentin, Pâques, les anniversaires, le pot de Nutella pour nos soirées cocooning sous la couette etc. le pantalon ne ferme plus, mais alors plus du tout en fait !et on a le nez qui coule et c’est quoi cette invasion de boutons d’ailleurs ? Au secours !

Pas de panique l’Ayurveda est là !

L’Ayurvéda qualifie l’hiver de froid, variable, lourd et humide. Et comme nous sommes des reflets de l’univers, pendant cette période tous ces attributs se sont accumulés en nous et nous ont influencés, aussi bien d’un point de vue physique que psychologique. D’où les petites déprimes hivernales. Vous n’êtes donc qu’en partie responsable de votre soirée indigestion aux Ferrero Rocher (à 98% dirons-nous). Cependant, je vous laisse imaginez un Ferrero Rocher qui devient froid, lourd et humide dans votre corps… il stagne, se fige, crée de la lourdeur et forcément fait sauter le bouton du pantalon.

Le printemps reste une saison humide mais un peu plus chaude pendant laquelle tous les excès de l’hiver se répartissent dans le corps et s’en donnent à cœur joie ! C’est comme si votre Ferrero Rocher se liquéfiait comme du beurre pour aller rendre visite à votre popotin.

Alors, pour y remédier pas de miracles, il va falloir se secouer un peu en reprenant sa vie en main, en faisant un bon nettoyage et en adaptant son alimentation. Il faut purifier votre corps pour qu’il soit réceptif et absorbe correctement nourritures et potions magiques. Les toxines accumulées dans l’organisme entravent son bon fonctionnement, l’obstruent et empêchent la bonne assimilation des nutriments. Pour s’en débarrasser une bonne detox s’impose, comme un bon nettoyage de printemps !

Nourrir correctement son corps et son esprit est la plus évidente, la plus puissante et la plus importante de toutes les thérapies. La digestion mentale est aussi importante que la digestion physique, totalement reliées l’une à l’autre elles sont indissociables.

« Si la saveur de l’esprit n’a pas changé, la saveur de la nourriture n’est pas suffisante »

Concrètement que faire?

Principes de base :

En cette période de printemps et afin d’éviter l’accumulation de graisse dans l’organisme, des aliments de nature chaude, légère et sèche sont à privilégier : légumes à feuilles vertes, épices, légumineuses, quelques fruits secs etc. Les produits laitiers et le sucre sont à consommer avec une très très grande modération. De plus et dans la mesure du possible, les aliments et les boissons se consommeront chauds.

Les saveurs amères, piquantes et astringentes seront très bénéfiques car elles aident l’organisme à éliminer les toxines et à se désintoxiquer.

Ex : Asperges, curcuma, gingembre, ail, légumes verts etc

Le « jeûne » avec du Kicharee.

Ce qui est réconfortant en Ayurveda c’est que l’on peut être au repos digestif en mangeant !

Le Kicharee est un plat ayurvédique traditionnel, régénérant pour le système digestif qui contient tous les éléments qu’il faut pour une nutrition optimale.

Recette : Quantité approximative par personne :

– 40 gr de riz basmati blanc

– 30 gr de haricots mungo brisés ou « mung dal » (c’est la même chose)

– 600 ml d’eau

– 1 cuillère à café de ghee ou huile de sésame ou huile de coco

– ¼ cuillère à café de cumin en poudre

– ¼ cuillère à café de coriandre en poudre

– 1 belle pincée de curcuma

– 2-3 gousses de cardamome ouvertes (ou une bonne pincée de sa poudre)

– ¼ cuillère à café de gingembre en poudre

– une pincée de sel

– une pincée d’asafoetida (férule persique) en poudre

– Feuilles de coriandre ou de persil (optionnel)

Faites chauffer doucement le ghee ou huile de sésame ou huile de coco puis ajoutez le cumin, la coriandre (poudre), le curcuma et l’asafoetida. Faites revenir jusqu’à ce que les épices commencent à dorer. Lavez les graines d’haricots mung, puis ajoutez-les dans la casserole avec le riz et remuez vigoureusement pendant 1 minute pour que les épices puissent être absorbées. Ajoutez l’eau, le gingembre, la cardamome et le sel. Bouillir, puis mijotez à feu doux sans couvercle pendant 10 minutes. Remettre le couvercle entrouvert et réduire à feu doux. Cuire jusqu’à ce que les graines soient bien tendres (35-40 minutes environ). Parsemez de coriandre fraiche émincée ou persil et dégustez

Vous pouvez adapter cette recette en rajoutant des épices que vous aimez ou des légumes. Bon appétit !

Et le sport !

Oui oui !!!! du cardio, des toutouyoutous qui font bien transpirer pour évacuer tout ça ! Sans excès et sans trop forcer.

Le printemps est propice pour faire du sport, il ne fait ni trop froid, ni trop chaud et ça remotive et redonne de l’énergie !

Se reconnecter avec la nature

La nature apaise. Elle permet de se réharmoniser et de se réaligner. Profitez des beaux jours pour vous balader, pratiquer vos exercices à l’extérieur, ou tout simplement vous accorder une petite pause pour apprécier la nature.

Apprendre à s’aimer soi même

Rien n’est plus important que l’amour de soi. Accepter les changements des saisons comme on accepte les changements dans son corps, dans sa vie sont des points essentiels pour avancer vers un bien être durable. S’aimer véritablement, tel que l’on est, dans la bienveillance apporte de la légéreté et nous libère de poids inutiles ! Même si la quête de l’amour de soi est l’histoire de toute une vie, il y a plein d’outils fantastiques qui vous aident et vous accompagnent comme l’Ayurveda sourire !

Alors vous attendez quoi ?

Par Gwenaëlle Batard, praticienne en Ayurveda et membre du réseau Medoucine, le réseau des praticiens de confiance.

RÉSERVEZ VOTRE SÉANCE !