Menu

Quels sont les bienfaits de l’artichaut ?

artichaut

Nous connaissons tous l’artichaut sur les jolies étales de nos primeurs. L’artichaut n’est pas seulement un légume lambda. Il présente de nombreuses vertus insoupçonnées : riche en nutriments, garant du fonctionnement normal de l’organisme et puissant détoxifiant. Il était une fois l’artichaut…

Un allié dans la perte de poids

En effet, l’artichaut est un véritable ami si vous souhaitez rééquilibrer votre alimentation ou stabiliser votre poids.

  • L’artichaut est peu calorique  : 47 calories pour 100 grammes.
  • Il est pauvre en matières grasses, quasiment 0%.
  • Son index glycémique faible fait qu’il est intéressant pour les personnes diabétique. Une fois cuit, sa teneur en glucide diminue fortement. Grâce à sa faible teneur en sucre, il a un faible impacte sur la glycémie.
  • Il contient essentiellement de l’eau et des fibres. L’eau permet de maintenir une bonne hydratation du corps. Le cœur d’artichaut est riche en inuline, fibre alimentaire qui aidera à lutter contre la constipation. De plus, les fibres ont un effet coupe faim et vont capter les graisses.
  • Il est intéressant pour les végétariens et les végans puisque ce légume contient plus de protéines que les autres légumes.

4 conseils pour bien choisir son artichaut :

  • On le consomme de mai à septembre.
  • Issu de l’agriculture biologique.
  • Sans taches et sans feuilles cassées.
  • Avec des feuilles serrées, sinon c’est signe que l’artichaut est trop mûr.

Conservation, cuisson et consommation :

  • L’artichaut se conserve une semaine dans le bac à légumes du réfrigérateur.
  • Le cuire à basse température pour préserver ses qualités nutritionnelles.
  • Le consommer dans les 24h qui suivent sa cuisson car des moisissures toxiques peuvent se développer.
  • Le cœur d’artichaut est idéal en salade ou à effeuiller à l’apéritif.

Pour le fonctionnement normal de l’organisme

Le cœur d’artichaut contient :

webinaire medoucine
  • minéraux et oligo-éléments : calcium, cuivre, fer, magnésium, manganèse, phosphore, potassium, sodium et zinc.
  • vitamines : vitamine A, toutes les vitamines du groupe B exceptés la B12, vitamine C, vitamine E et vitamines K.
  • des polyphénols qui donnent à l’artichaut un pouvoir anti-oxydant et permet de lutter contre le vieillissement cellulaire.

Grâce à ses différents éléments, les bienfaits de l’artichaut sont nombreux :

  • Diurétique : lutte contre la rétention d’eau et draine l’eau en l’éliminant par les urines. Il limite aussi l’apparition de la cellulite au niveau des fesses et des cuisses, et permet de maintenir une tension artérielle normale.
  • Permet le fonctionnement du système nerveux et des fonctions cognitives.
  • Maintien d’une vision normal grâce à la vitamine A.
  • Permet le bon fonctionnement des muscles.
  • Rôle dans la coagulation du sang pour éviter les hémorragies lors des saignements.
  • Prévient la calcification des artères, notamment celles qui nourrissent le cœur.
  • Stimule le système immunitaire et la production de globule blanc.
  • Aide à la bonne minéralisation des os : prévention des fractures du col du fémur chez les sujets souffrant d’ostéoporose (femmes ménopausées et personnes âgées)

L’artichaut contient 30% des apports journaliers en vitamines B9, aussi appelée acide folique. L’acide folique est essentiel au bon déroulement de la grossesse et du développement du fœtus. Les femmes désirant concevoir un enfant ou étant enceinte se verront prescrire par leur médecin une supplémentation en vitamine B9. Elle est garante de la fermeture du tube neural et permet ainsi d’éviter les malformations du système nerveux.

Guide gratuit

L’artichaut, puissant draineur du foie

L’artichaut est utilisé en phytothérapie comme draineur et détoxifiant du foie. C’est grâce à l’action du complexe acide citrique, acide malique, acide succinique et cynaropicrine que l’artichaut tire ce puissant pouvoir purificateur.

Comment ? L’action de ses 4 molécules stimule la production de bile par le foie et la contraction de la vésicule biliaire. La bile sera alors déversée dans le tube digestif et éliminée par les selles.

En phytothérapie, les racines et les feuilles de l’artichaut sont utilisés sous forme de décoction, de teinture-mère et de comprimés ou gélules. Vous trouverez ces compléments alimentaires déjà dosés en pharmacies et dans les magasins spécialisés.

Quelles sont les indications ?

  • Chez les gros mangeurs et les personnes sédentaires : pour soutenir et aider le foie.
  • Excès alimentaire, par exemple, lors des grands repas et fêtes de famille.
  • Hypercholestérolémie : baisse du mauvais cholestérol car il favorise l’élimination des graisses par la voie hépatique.
  • Début d’insuffisance hépatique et de stéatose hépatique (fois gras).

L’artichaut est contre-indiqué dans les maladies de la vésicule biliaire comme les calculs biliaires et en cas d’inflammation de celle-ci (cholécystite). Si vous suivez un traitement médical ou si vous souhaitez utiliser l’artichaut à des fins thérapeutiques, demandez conseil à un professionnel de santé.

 

Elodie Guilhermet, ostéopathe certifiée du réseau Medoucine 

Elodie Guilhermet A propos de l'auteur

Ostéopathe D.O.

Aucun commentaire
    Laisser une réponse