/ Alimentation

Diététique chinoise : chaque aliment a son importance !

La diététique chinoise est l'un des piliers de la Médecine Traditionnelle Chinoise. Elle est issue d'une observation rigoureuse des effets de tels et tels aliments sur notre organisme, notre humeur et notre santé. Avec Perrine VAVASSEUR, spécialiste en médecine traditionnelle chinoise du réseau Medoucine, découvrez les raisons pour lesquelles l'aliment détient une place si importante en diététique chinoise.

Pourquoi l'aliment est essentiel en diététique chinoise ?

En Chine, l'alimentation occupe une place importante. Car, outre le moment plaisant de partage intergénérationnel à table, c'est l'occasion de nourrir le corps et par la même occasion tonifier son Qi (énergie). Le Qi, c'est cette force vitale invisible qui nous anime. Si chacun d'entre nous possède son énergie propre, les animaux et végétaux qui nous entourent n'en sont pas exclus. Le repas est au quotidien notre geste santé, notre apport en carburant. La diététique traditionnelle passe d'ailleurs au premier plan lorsqu'il s'agit de rétablir l'harmonie énergétique ou de prévenir certaines pathologies. La diététique chinoise doit être adaptée à notre profil énergétique, nous sommes tous différents. De ce fait, Paul n'aura pas nécessairement les même besoins que Louise.

Les différences entre diététique chinoise et alimentation conventionnelle

Concrètement en quoi la diététique chinoise est elle différente de la notre ?

Chaque aliment est répertorié en différentes "natures", plutôt chaud comme le poivre, plutôt froid comme la menthe et le neutre comme un champignon par exemple. Il ne s'agit pas là de température ou de cuisson, c'est l'effet que cet aliment provoque en bouche. Imaginez-vous croquer dans un piment cru, il n'est pas chaud et pourtant vous sentez le feu dans votre bouche, le bon moyen de calmer ce feu c'est le lait, qui lui est de nature froide.

Les fruits, les légumes et autres auront également une ou plusieurs saveurs spécifiques. On note parmi les diverses saveurs : le salé, l'acide, l'amer, le doux (ou sucré naturellement) et le piquant. Ces saveurs ont une fonction précise pour l'organisme, le piquant de la moutarde par exemple fait circuler le Qi et réchauffe.

Les saveurs vont être un atout précieux. Il est bon de savoir les mixer pour obtenir un mélange subtil de toutes ses propriétés dans l'assiette. Selon le bilan énergétique chinois, il vous sera peut-être conseillé de favoriser dans votre alimentation quotidienne une saveur en particulier.  Avec un objectif de perte de poids, on accentue généralement les aliments de saveur amère (fenouil, artichaut, endives...) qui ont pour vertu d'éliminer la chaleur et l'humidité par les voies urinaires.

Diététique chinoise et lieux privilégiés

Dernier élément dans ce classement des aliments, les lieux privilégiés. Il s'agit des organes vers lesquels l'aliment a une action plus précise. Sans surprise la moutarde citée précédemment a une action sur le poumon (la sphère respiratoire) et l'asperge sur la vessie (la sphère urinaire).

Un aliment va donc avoir une nature, une ou plusieurs saveurs et des organes privilégiés. Prenons un exemple de saison : l'asperge est de nature fraîche, en plus d'être considérée comme douce et amère avec une affinité pour les organes suivant : vessie, poumons et gros intestin.

Vous savez maintenant que croquer une carotte n'a pas la même valeur énergétique que manger une poire, un oignon ou une tomate.

Si vous êtes curieux de connaitre votre profil énergétique, rendez vous sur le site de Medoucine, pour découvrir quels sont les professionnels près de chez vous, qui pourrons vous guider sur ce chemin savoureux.

Par Perrine VAVASSEUR, praticienne en énergie traditionnelle chinoise du réseau Medoucine (diplômée de la WFAS et la FLETC).