/ Pratiques et thérapies

3 conseils de sophrologue pour apprendre à rester zen !

Lorsque nous perdons notre calme ou que nous nous emportons à la moindre contrariété, nous gaspillons beaucoup d’énergie et cela nous épuise sur la durée. Pour préserver cette énergie et l’utiliser à bon escient, je vous propose 3 leviers de développement personnel qui vous aiderons à rester zen dans votre quotidien.

Prendre du recul et lâcher prise

Bon nombre d’inquiétudes, tracas… sont amplifiés voire même créés par notre mental. En effet, face à une situation, notre mental va générer un ensemble de pensées et d’interprétations qui vont, en cascade, être source d’inquiétudes. Les peurs, doutes, remords… qui en découlent sont alimentés en permanence par notre mental. De cette façon nous passons à côté de l’instant présent, nous oublions de vivre les petits plaisirs du quotidien.
Pour rester zen, il est donc essentiel d’apprendre à canaliser ce mental, à lâcher prise sur nos pensées. Nous pouvons pour cela développer notre capacité à nous recentrer sur l’instant présent. Par exemple, lorsque nous prenons notre douche, sommes-nous en train de sentir l’eau, sa température, nos sensations corporelles… ou sommes-nous déjà en train de planifier notre journée, de penser à nos mails ? Idem lors de nos repas, entrainons-nous à ne penser qu’à ce que nous sommes en train de manger, au goût des aliments…

Comprendre et gérer ses émotions

Lorsque nous sommes anxieux ou stressés, nous pouvons être envahis d’émotions désagréables. Si nous ne savons pas les identifier et les gérer, elles peuvent très rapidement nous submerger et nous faire perdre le contrôle sur nos réactions, nos actions et notre perception des événements.
En pratiquant la respiration abdominale quotidiennement, en préventif ainsi qu’à chaque fois qu’une émotion désagréable prend le dessus, nous allons développer notre capacité à en abaisser rapidement l’intensité. De cette façon nous prenons du recul sur la situation.
Par la suite, il sera important de donner du sens à cette émotion en nous posant la question suivante : Quel est mon besoin non satisfait qui a déclenché cette émotion et comment puis-je agir pour venir le satisfaire ?
Ainsi, nous devenons acteur de notre mieux-être et nous pouvons nous mettre en action dans le respect de nos valeurs, ce qui est une clé essentielle de zénitude au quotidien !

Apprendre à s’aimer en toutes circonstances

Une estime de soi affaiblie nous empêche d’être zen car elle nous enferme dans une spirale de doutes, culpabilité, auto flagellation, peurs... En effet, l’estime de soi correspond à la valeur et à l’amour que nous nous portons indépendamment de ce qui se passe dans notre vie. Nous devons la renforcer pour ne pas nous sentir remis en question à chaque fois qu’une critique est formulée ou que nous ne parvenons pas à faire quelque chose. Il s’agit en quelque sorte de développer de la tolérance et de l’amour inconditionnel envers soi-même. L’estime de soi est le socle qui nous permet d’être nous-même en confiance, d’agir et de nous affirmer avec sérénité dans notre vie.
Pour la renforcer nous pouvons venir parler avec notre enfant intérieur, lui exprimer le fait que nous l’acceptons dans son entièreté avec toutes ses qualités et ses défauts. Nous pouvons également lister toutes nos qualités, relire et compléter régulièrement cette liste…

En travaillant sur nous, nous faisons en sorte que notre bonheur ne dépende plus de notre environnement et des événements mais avant tout de nous-même !

Par Nolwenn Chébaut, thérapeute certifiée et validée du réseau Medoucine.