Blog medecine douce

3 astuces de sophrologie pour prolonger la détente de l'été


astuce-sophrologie-detente-rentree

Vous vous sentez en pleine forme et détendu.e après vos congés ? Vous avez profité des vacances pour recharger les batteries ? Oui, sauf que la rentrée a sonné, avec son lot de stress et de sollicitations autant professionnelles que familiales… Voici trois astuces inspirées de la sophrologie à adopter au quotidien pour faire durer les bienfaits de l’été tout au long de l’année !

Par Céline Mestre, Sophrologue certifiée et validée par le réseau Medoucine.

Faites une pause « respiration complète » 3 fois par jour

La « respiration complète » combine les trois respirations :

La respiration « abdominale », la respiration « thoracique » et la respiration « claviculaire ». Elle calme le flot des pensées, régularise le rythme cardiaque, masse le foie et les intestins, permet au corps de se réchauffer, et agit sur le système immunitaire pour une meilleure résistance aux infections.

La respiration abdominale

Voici comment procéder : posez d’abord les mains sur votre ventre, soufflez doucement par la bouche pour vider l’air, inspirez par le nez en gonflant le ventre, légère rétention d’air, puis soufflez doucement par la bouche en laissant le ventre revenir à sa position naturelle. Observez les mouvements du ventre. Exercez cette pratique complète 3 fois de suite.

La respiration thoracique

Puis placez les mains sur votre thorax, inspirez profondément par le nez, soufflez longuement par la bouche en prenant conscience des mouvements de la cage thoracique. Faites cette respiration 3 fois également.

La respiration claviculaire

Enfin, placez le bout de vos doigts sur vos clavicules, inspirez profondément par le nez en laissant monter l’air jusqu’aux épaules, soufflez longuement par la bouche, en prenant conscience de l’ampleur de votre respiration. À nouveau 3 fois.

La méthode de la respiration complète

Vous pouvez maintenant (puis directement les fois suivantes si vous vous sentez à l’aise) passer à la respiration complète rythmée sur 3/6 temps : inspirez profondément par le nez sur 3 temps (ventre, poitrine, épaules), retenez votre respiration quelques instants, puis soufflez longuement par la bouche sur 6 temps. À faire 3 fois par jour, sur une dizaine de respirations !

Prenez toujours quelques instants à la fin pour observer les ressentis agréables provoqués par l’exercice. Bien sûr, si cette respiration provoque des douleurs, ne forcez pas et reprenez en douceur une respiration libre et naturelle.

Adoptez les bons mouvements pour évacuer les tensions inutiles

Après les vacances, le retour à la réalité d'une vie quotidienne bien remplie peut provoquer un stress ou une anxiété qui s’accumulent souvent au niveau des épaules, des trapèzes et des cervicales. La sophrologie va alors permettre d’évacuer le stress une fois que vous aurez pris conscience de ces tensions ou au moment du coucher par exemple. La sophrologie utilise des exercices corporels. Par exemple, le « pompage des épaules » : commencez par une expiration, inspirez par le nez en fermant les poings, bloquez votre respiration quelques instants et faites des mouvements de haut en bas avec les épaules ; puis soufflez en relâchant les épaules et en ouvrant les mains. À répéter 3 fois de suite, dès que vous en avez besoin.

Pratiquez la « visualisation positive »

Certes vos vacances sont terminées, mais vous avez rapporté en vous, à l’intérieur de vous, de nombreux souvenirs de vacances, plein de moments où vous vous sentiez particulièrement bien. Votre mémoire a stocké ces bons moments, mais votre corps aussi. De temps à autre, installez-vous confortablement, fermez les yeux, détendez-vous, et laissez venir à votre conscience ce souvenir de vacances très agréable, ce moment où vous vous sentiez particulièrement bien. Fixez bien cette situation dans votre esprit, concentrez-vous uniquement sur elle. Puis, détaillez-la le plus précisément possible : ce que vous pouviez voir à ce moment-là (l’environnement dans lequel vous vous trouviez, le paysage, les objets, les formes, les couleurs, les personnes autour de vous…), ce que vous entendiez (les bruits, les sons, la musique, les paroles des personnes autour de vous…), ce que vous pouviez sentir (les odeurs, les parfums…), ce que vous pouviez toucher (en essayant de retrouver ce contact agréable sous vos doigts), ce que vous pouviez goûter (retrouvez les saveurs dans votre bouche : salé, sucré, doux, amer, chaud, froid …). Concentrez-vous bien sur tous les aspects de la situation et prenez conscience du bien-être que procure le fait de la visualiser de cette façon. Avec de l’entraînement, cette situation saura revenir à votre esprit et vous réconforter en toute circonstance dès que vous en aurez besoin !

Par Céline Mestre, Sophrologue certifiée et validée par le réseau Medoucine.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas visible