Blog medecine douce

Réflexologie : une traduction des maux


Réflexologie : une traduction des maux

La réflexologie est une méthode manuelle fondée sur une stimulation des points situés sur différentes parties du corps, aussi appelés points réflexes. Cette thérapie permet de se relaxer immédiatement. Sur le long terme, elle améliore le bien-être en général. Découvrez comment la réflexologie traduit nos maux, grâce à Mélody Cherrault, réflexologue certifiée et validée du réseau Medoucine.

Notre corps est l'allier de toutes nos aventures. Il est le premier concerné lorsque nous vivons des émotions, qu'elles soient positives ou douloureuses. Il se souvient de chaque moment de vie et l'inscrit au plus profond, l'air de rien. Au cours des années, nous accumulons les expériences, les"traumatismes corporels"si insignifiants soient-ils. Telle une urne qui se remplit au fur et à mesure, les souvenirs s'entassent. Nous pensons alors que tout est oublié, puis un jour, sans prévenir, notre corps nous rappelle que rien ne s'efface, tout se transforme. Nous découvrons alors ce que"douleur"veut dire. Chacune d'entre elles est un signal d'alerte envoyé par notre corps pour nous"sensibiliser"et nous"aider"à agir autrement pour libérer les blocages. Ces signaux, s'ils ne sont pas entendus et écoutés, deviennent des douleurs chroniques voir des"mal à dit"(maladies) plus handicapantes.

Guy Corneau, écrivain canadien, a écrit"Lorsque nous mettons des mots sur les maux, les dits maux deviennent des mots dits et cessent d'être maudits". Cette phrase peut expliquer bon nombre d'évolutions rapides des troubles du quotidien.

La réflexologie pour traduire et comprendre ses maux

La réflexologie accompagne notamment le patient dans la prise de conscience des messages de son corps. La stimulation des zones réflexes permet de faire un lien entre les douleurs ressenties par le corps (ce que l'on peut interpréter comme des alertes) et les organes impactés (en lien avec les émotions). En effet, chaque émotion est reliée à un organe du corps et stimule sa zone réflexe en réflexologie développe la conscientisation des émotions refoulées.

Par exemple, une colère refoulée agira sur le foie. La zone réflexes du foie sera donc douloureuse à la reptation et demandera à être accompagnée pour libérer les énergies excessives. Un dialogue avec le patient permettra (dans la grande majorité des cas) de confirmer une colère refoulée ou peu exprimée. La réflexologie permet donc de travailler les zones dans le besoin mais lors de la séance, les mouvements de relaxation permettent de le faire en douceur et amènent des moments de détente nécessaires pour que le corps"traite"les messages qui lui sont envoyés.

De plus, le lâcher-prise, nécessaire au pas de côté pour ne pas être impacté par les éléments de vie qui pourraient être violents, est facilité par la relaxation ressentie lors des séances de réflexologie. Enfin, après un travail important arrive l'acceptation. L'acceptation des événements, l'acceptation des émotions et l'acceptation de soi ! Lise Bourbeau , philosophe canadienne, l'explique également dans son oeuvre La puissance de l'acceptation.

Evidemment,"accepter"ne veut pas dire qu'il n'y a pas de douleur ou de moment plus difficile à vivre. Avec le recul, le temps et les mises en sens de chacun, les douleurs s'estompent petit à petit pour retrouver une union et des connexions entre le corps et les émotions. Chaque séance de réflexologie permet d'avancer et de s'élever. Elle permet également d'accompagner dans les moments plus difficiles car, il faut le dire, chaque remise en question à sa part d'ombre mais permet d'évoluer de manière durable et douce.

Par Mélody Cherrault, réflexoloque certifiée et validée du réseau Medoucine.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas visible